SCPI : quels sont les principaux risques ?

Les Sociétés Civiles de Placement , également connues sous le sigle SCPI, sont devenues ces dernières années un outil d' populaire en . En effet, elles permettent aux investisseurs de participer aux projets immobiliers d'envergure sans avoir à gérer eux-mêmes l'ensemble de l'opération. Cependant, comme tout investissement, les SCPI comportent des risques qu'il est essentiel de comprendre et de prendre en compte pour éviter toute mauvaise surprise.

SCPI : qu’est-ce que c’est et comment fonctionnent-elles ?

Les SCPI sont souvent considérées comme une alternative aux investissements immobiliers traditionnels, tels que l'achat d'un bien immobilier locatif ou l'investissement dans une entreprise. Elles fonctionnent selon un modèle de collecte de fonds auprès des investisseurs, qui sont ensuite utilisés pour l'acquisition et la gestion d'un portefeuille d'actifs immobiliers. Les investisseurs achètent des parts de la SCPI, qui représentent une part de propriété dans le portefeuille d'actifs. C'est pourquoi pour devenir investisseurs, vous devez opter pour la société PORTAIL-SCPI afin d'éviter tout problème lors du partage des revenus.

Toute bonne société est chargée d'identifier et d'acquérir des actifs immobiliers dans le but de générer un revenu locatif pour les investisseurs. Les loyers perçus sont utilisés pour payer les frais de gestion et distribuer des dividendes aux investisseurs en fonction de leur participation dans la SCPI. Les revenus locatifs générés par les biens immobiliers détenus par la SCPI sont distribués aux investisseurs sous forme de dividendes. La SCPI peut également réaliser des plus-values à la revente de ses biens immobiliers.

Quels sont les risques des SCPI ?

Bien que les SCPI offrent de nombreux avantages, elles ne sont pas exemptes de risques.

​Le risque de marché

Les SCPI sont soumis aux fluctuations du marché immobilier. Si les prix de l'immobilier baissent, la valeur des parts de SCPI peut aussi baisser, entraînant une perte pour l'investisseur. De plus, la demande de biens immobiliers peut varier en fonction de la conjoncture économique, ce qui peut avoir un impact sur la performance SCPI. Par conséquent, les investisseurs doivent être conscients de ce que les performances passées ne garantissent pas les performances futures et qu'ils peuvent subir une perte en capital.

​Le manque de diversification

Les SCPI sont investies dans un secteur spécifique, à savoir l'immobilier. Ainsi, les investisseurs sont exposés à un risque de concentration. Si le marché immobilier subit une crise, cela peut affecter négativement les SCPI. Il est donc important pour les investisseurs de diversifier leur portefeuille d'investissement pour limiter ce risque. En effet, en investissant dans de nombreux types d'actifs différents, les investisseurs peuvent répartir le risque et limiter leur exposition à un seul secteur.

​L’absence de garantie du capital

Contrairement aux produits d'épargne réglementés, les SCPI ne sont pas garantis en capital. Il est alors possible que l'investisseur subisse une perte en capital si la performance de la SCPI est mauvaise. Les investisseurs ne doivent pas investir plus qu'ils ne peuvent se permettre de perdre. Ils doivent tenir compte de leur horizon de placement et de leurs objectifs financiers avant de prendre une décision d'investissement.

4.7/5 - (21 votes)
Partages