3 conseils marketing pour les boutiques artisanales

Lorsque l’on est un artisan créateur, on se focalise au départ sur son projet ainsi que ses produits. Ce sont cependant les aspects marketing et techniques qui marquent le pas au niveau du développement de l’activité, de la génération de trafic, de l’accroissement de la visibilité ainsi que de la vente.

Cet article fait le point sur 3 pratiques que les boutiques artisanales peuvent exploiter pour atteindre facilement leurs objectifs marketing avec le minimum de risques possible.

La création d’un tampon encreur sur mesure pour les activités artisanales

Utilisé dans de nombreux secteurs et ayant un large champ d’application, le tampon encreur personnalisé constitue un outil marketing particulièrement intéressant pour les artisans. Il s’agit d’un système de marquage indirect et manuel sur lequel on peut faire apparaître les informations et les visuels de son choix, selon le contexte d’utilisation.

Les artisans peuvent ainsi en créer un à l’image de leur boutique ou de leur marque. Ils ont par exemple la possibilité d’y faire figurer leur logo et leur slogan qu’ils peuvent par la suite transférer manuellement sur les supports de leur choix. On cite par exemple les emballages, le packaging, les cartes professionnelles, les cartes de fidélité, les étiquettes, etc. Cela est bien entendu synonyme d’un temps de travail optimisé ainsi que d’un gain de réactivité indéniable.

Au-delà de leur tampon encreur logo, les artisans peuvent aussi faire créer un tampon comportant leur adresse, leurs coordonnées et d’autres détails relatifs à leur entreprise. Il est aussi possible d’opter pour des modèles avec des messages permettant aux professionnels de communiquer de manière personnalisée.

Un tampon encreur personnalisé peut en outre inclure un « appel à l’action ». Les boutiques artisanales peuvent par exemple y faire apparaître un message du genre « suivez-nous ! » suivant d’une liste de leurs réseaux sociaux, dont Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn, YouTube…

Toujours dans le cadre d’une utilisation marketing, ce système de marquage peut faire office d’un cadeau d’affaires. En clair, les artisans peuvent l’offrir à chaque prospect potentiel ou client. Personnalisé à leur effigie, ce goodie leur permet de s’immiscer dans le quotidien et dans l’esprit du destinataire.

Si vous avez une boutique artisanale, il est possible de se procurer un tampon personnalisé avec votre logo et pour ce faire, sollicitez directement un professionnel en la matière. Vous n’avez qu’à sélectionner le type de tampon personnalisable qui vous convient et créer votre visuel à l’aide d’un outil de création en ligne que le fabricant met à votre disposition. Une fois votre commande effectuée, vous la recevrez dans les plus brefs délais.

artisanales marketing boutiques

Référencement local : un levier permettant aux boutiques artisanales d’être visible localement

Depuis l’entrée en vigueur du tout premier confinement, consommer local est devenu quasi-systématique pour les Français. Les mesures restrictives qui ont été prises durant toute la crise de la covid-19 leur ont rapidement fait comprendre l’importance des enseignes de proximité. Face à cette nouvelle habitude des consommateurs, il est dans l’intérêt des boutiques artisanales d’attacher un soin particulier à leur visibilité locale.

De ce fait, elles doivent effectivement activer le levier du référencement local, autrement appelé référencement géolocalisé. C’est une tactique de marketing local qui consiste à optimiser un site internet de façon à le propulser en tête des résultats de la recherche locale.

En se positionnant en priorité sur des requêtes locales liées à son activité, il peut générer du trafic aussi qualifié que pertinent au bon moment tout en optimisant sa stratégie web-to-store. Il augmente par la même occasion le taux de conversion puisqu’il a été constaté que les recherches locales aboutissent dans la majorité des cas à une conversion.

Afin d’avoir une visibilité locale accrue et à long terme, les artisans doivent en tout premier lieu créer une fiche Google My Business. Cela se fait gratuitement bien entendu. Ils doivent y ajouter leurs informations de contact ainsi que la description de leur activité.

Il est conseillé d’être bien précis sur les horaires d’ouvertures et de n’utiliser que des photos et vidéos de qualité professionnelle. Une fois la fiche créée, les boutiques artisanales doivent prendre le temps de répondre à chaque avis et message des clients.

Il convient ensuite de s’inscrire dans des annuaires spécialisés, dont certains sont payants et d’autres gratuits. L’inscription sur d’autres sites internet qui a pignon sur rue est aussi préconisée. En parallèle, les boutiques artisanales doivent veiller à choisir les mots-clés géolocalisés les plus pertinents et travailler les contenus.

Elles ont ensuite intérêt à bien améliorer l’expérience utilisateur (UX) de leur site web et de faire en sorte qu’il soit « mobile friendly ». Un site mobile friendly a plus de chance de séduire Google et d’amener GoogleBot à le positionner en priorité sur différentes requêtes locales. Par ailleurs, il ne faut pas hésiter à organiser des évènements locaux, éventuellement avec d’autres artisans et commerçants.

artisanales marketing

Le netlinking local est aussi une tactique permettant de booster le référencement local des boutiques artisanales. Il s’agit de maximiser les backlinks de qualité. Idéalement, il faut cibler principalement ceux provenant d’entités qui interviennent dans la même zone de chalandise que votre boutique. Il est aussi possible de jouer la carte de la collaboration avec les influenceurs et les blogueurs de la région.

Les artisans qui désirent mettre toutes les chances de leur côté peuvent faire le choix de confier le référencement local de leur site à une agence spécialisée. Cette dernière peut commencer par leur créer un site internet qui leur ressemble dans le cas où ils n’en possèdent pas encore.

Ne lésinez pas sur les réseaux sociaux

S’il existe un levier de visibilité et de génération de leads sur lequel les boutiques artisanales ne doivent pas faire l’impasse, c’est le marketing des médias sociaux. La raison est évidente : il a été constaté que plus de 75 % de la population française est sur les réseaux sociaux.

Ces médias constituent en outre un véritable « nid » d’influenceurs et de blogueurs, lesquels constituent pour les artisans une opportunité de se créer une visibilité tentaculaire.

Il convient d’abord de sélectionner les réseaux qui s’adaptent le plus à son activité artisanale et sur lesquels les clients types se trouvent en abondance. Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn, etc., on a que l’embarras de choix.

Ensuite, il faut soigner ses publications en veillant à ce qu’elles soient qualitatives, pertinentes, utiles, captivantes et engageantes. Si l’on est inscrit sur plusieurs médias, on ne doit pas hésiter à miser sur les contenus exclusifs.

Il est également conseillé d’être le plus régulier possible dans ses publications et de varier les formats. Il faut aussi prendre le temps d’interagir avec sa communauté (de fans, de followers, d’abonnés…) et de s’intéresser à leurs commentaires et messages.

4.4/5 - (27 votes)
Image par défaut
Aurel Mathias
Publications: 51

Laisser un commentaire