Comment changer de fournisseur d’électricité et gaz : conseils et guide pratique

Que ce soit en raison d’un déménagement ou tout simplement en vue de faire des économies, changer de fournisseur d’électricité et gaz est parfois nécessaire. La bonne nouvelle, c’est qu’il s’agit d’une procédure relativement simple, à condition de bien s’y prendre. Dans ce petit guide pratique, nous vous expliquons la démarche à suivre, ainsi que les formalités nécessaires.

Quels sont les critères pour choisir un nouveau fournisseur d’électricité et gaz ?

Si vous envisagez de changer de fournisseur d’énergie, la première chose à faire est de comparer les différentes offres sur la base de critères objectifs. Pour cela, vous pouvez consulter directement les services proposés par chacun d’entre eux, comme sur ce site, ou utiliser un comparateur en ligne.

Dans les deux cas, trois principaux critères sont à prendre en compte :

Les prix

Le premier critère à prendre en compte pour faire le choix d’un nouveau fournisseur, c’est naturellement le prix. À ce propos, 4 principaux types de facturation sont proposés :

  • Le tarif réglementé de vente (TRV) ;
  • Un tarif fixe ;
  • Un tarif indexé ;
  • Une tarification libre.

Le premier, qui est encore celui choisi par une grande majorité de français, est fixé par les pouvoirs publics. C’est notamment celui appliqué par EDF. Il évolue en moyenne deux fois par an.

À l’opposé, opter pour une offre avec un tarif fixe permet d’éviter les augmentations de prix pendant toute la durée du contrat. En règle générale, le prix hors taxes du kWh est en dessous du TRV lors de la souscription.

La troisième option implique un prix du kWh qui évolue en fonction du TRV appliqué par les fournisseurs historiques. Bien que le prix soit généralement en dessous du tarif réglementé, cette formule n’offre aucune protection contre les hausses décidées par les pouvoirs publics.

Enfin, certains fournisseurs d’électricité et de gaz proposent une tarification qui évolue librement au gré de leur politique commerciale.

La qualité du service client

En cas de problème, il faut évidemment pouvoir contacter un service client et obtenir satisfaction. Avant de vous décider, assurez-vous donc que le fournisseur de votre choix propose un service client disponible et facile à contacter. Prenez également le délai d’attente nécessaire pour bénéficier d’une intervention en cas de problème.

À ce propos, les avis clients publiés en ligne peuvent s’avérer très utiles pour se faire une idée de la qualité de l’assistance offerte.

La transparence

Pour vérifier cet aspect, les questions les plus pertinentes à se poser sont relatives à la durée du contrat, au pourcentage de réduction, ainsi qu’aux garanties offertes. Là encore, les avis et retours d’autres consommateurs peuvent s’avérer très utiles, en plus d’une lecture approfondie des différentes clauses du contrat.

Par ailleurs, si vous êtes sensible à la cause environnementale, n’hésitez pas à vérifier les différentes offres d’électricité verte disponibles avant souscription.

Male and female characters are paying utilities together. Concept of invoice and electricity meter. Man and woman worried and stressed over bills. Flat cartoon vector illustration

Quelle est la procédure à suivre pour changer de fournisseur d’énergie ?

Après avoir fait votre choix, vous pouvez changer de fournisseur d’énergie directement en ligne ou tout simplement au téléphone. La procédure est rapide (quelques minutes) et ne nécessite pas de changement de compteur. Elle s’effectue à distance et n’occasionne pas d’interruption de fourniture du service.

Quelques formalités sont tout de même indispensables :

Les pièces à fournir

Pour changer de fournisseur d’électricité et gaz, vous devez impérativement fournir certains documents et informations. Il s’agit notamment de :

  • L’adresse détaillée de votre logement, incluant les compléments d’adresse (bâtiment, étage, numéro d’appartement, etc.) ;
  • Le point de livraison. Il s’agit du numéro d’identification composé de 14 chiffres figurant sur votre facture ;
  • Le montant de votre dernière facture. Il est utile à votre nouveau fournisseur pour évaluer votre consommation d’énergie ;
  • Un relevé du compteur à la date où vous effectuez la demande ;
  • Votre relevé d’identité bancaire (RIB) si vous optez pour un paiement par prélèvement automatique.

Les éventuels frais supplémentaires

Bien que le changement de fournisseur d’énergie n’engendre pas de frais de résiliation, il est important de prévoir une éventuelle facture de régularisation.

Celle-ci permet de régler le montant de votre consommation entre le moment où la demande est envoyée et le moment où le nouveau service est effectivement activé. Les éventuels impayés peuvent également s’ajouter à cette facture, notamment en cas de déménagement.

Notez par ailleurs que la plupart des opérateurs imposent des frais de mise en service au moment de changer de fournisseur d’électricité et de gaz. Le montant desdits frais varie en fonction du type de compteur et du délai d’activation que vous choisissez.

Lire aussi : 4 conseils essentiels pour réussir un déménagement en urgence !

4.3/5 - (15 votes)

Julien Barbet
Julien Barbet
Publications: 227