Les nouvelles exigences du recrutement pour les métiers de l’immobilier : l’ère du phygital

Depuis longtemps déjà, les métiers de l’immobilier séduisent : il y a de l’emploi, les missions sont agréables et le salaire est avantageux. Rien d’étonnant donc à voir autant de reconversions professionnelles dans ce domaine. A l’ère du digital, on peut se demander comment va s’adapter le secteur de l’immobilier. Cet article va vous apporter des premiers éléments de réponse intéressants en mettant en lumière le recrutement dans ce secteur.

Pourquoi l’immobilier est-il un métier d’avenir ?

Les métiers de l’immobilier ont le vent en poupe et cela ne date pas d’aujourd’hui. Pour cause, les avantages inhérents à cette profession. Les offres d’emploi pullulent à ce sujet, comme si ce domaine se trouvait dans une sphère non affectée par la crise. On constate même la recrudescence d’annonces d’emploi dont la prise de poste ne nécessite pas toujours d’avoir une formation dans le secteur.

Le domaine immobilier est très large et avec lui, on observe une déclinaison de métiers conséquente : agents immobilier, experts immobilier, administrateurs de bien, mandataires immobiliers, consultants indépendants ou encore diagnostiqueurs immobiliers.

Plusieurs structures sont à la recherche de leurs futures recrues pour promouvoir l’offre de prestations dans l’immobilier. Arche et ses filiales proposent notamment des solutions de prêts immobiliers et travaux en co-propriété, des services de courtage en crédit, des annonces immobilières mais aussi des estimations et des actualités.

Cependant, aujourd’hui, on recrutera plus facilement une personne qui connait les enjeux de la transition numérique.

Les professionnels de l’immobilier avancent avec les nouvelles technologies

Aujourd’hui, tous les métiers tendent à se numériser. L’immobilier ne fait pas exception à la règle. On entend notamment parler « d’agents immobiliers phygital ». Si ce terme peut paraître quelque peu difficile à déchiffrer, il est simplement la contraction de « physique » et « digital ». Pour faire simple, il s’agit de professionnels de l’immobilier qui se sont parfaitement adaptés à l’évolution technologique de notre société.

Aujourd’hui, il est donc de plus en plus fréquent de voir ces professionnels s’essayer à Instagram et même Pinterest. LinkedIn est largement investi par ces derniers et certains possèdent même un blog. Le fait de publier des articles régulièrement sur la thématique de l’immobilier leur permet de s’imposer comme de véritables experts dans le domaine et d’accroître leur notoriété.

Ces agents immobiliers ont bien compris qu’ils avaient tout intérêt de se mettre à la page en adoptant les bonnes pratiques digitales. Cela leur permet d’atteindre beaucoup plus de monde et d’investir des leviers d’acquisition énormes.

On peut par exemple parler des visites virtuelles qui se sont largement accentuées avec la crise sanitaire. L’adaptation a été de rigueur à cette période et a vraiment su épauler les professionnels dans ces moments difficiles.

L’ère du digital pousse toutes les professions à tendre vers un nouveau modèle et à développer une qualité : l’adaptation. Les professionnels de l’immobilier qui sauront s’imposer face à leurs concurrents sauront ceux qui n’auront eu de cesse de repousser leurs limites et de prendre en considération la numérisation des outils de notre quotidien. D’autant plus lorsque l’on travaille dans le secteur immobilier, l’adaptation aux outils technologiques est de rigueur car elle est la clef pour montrer sa plus-value et signer des contrats de vente ou location. Partant de ce constat, si vous souhaitez travailler dans l’un de ces domaines n’hésitez pas à vous former sur les outils numériques. C’est une valeur ajoutée qui saura être appréciée à sa juste valeur !

5/5 - (1 vote)
Image par défaut
Nathan
Nathan responsable de la publication de Info-mag-annonce.com. Tous ses articles sont rédigés en coordination avec l'équipe de direction.
Publications: 108

Laisser un commentaire