L’assurance vie : fonctionnement et ses avantages

L’assurance est d’abord un contrat. C’est le versement d’une souscription portant également le nom de prime. Pour un individu, une association ou une entreprise, l’assureur garantit des indemnités dans la mesure où survient un risque clairement identifié dans le contrat. Cependant, comment fonctionne-t-il et quels sont ses avantages ? Découvrez dans cet article, ce qu’il faut savoir.

L’assurance-vie, un investissement profitable au client

L’engagement que prend l’assureur est conditionné par une cotisation à laquelle le concerné (un individu, une association, une entreprise…) souscrit. Elle peut tenir lieu d’épargne à long terme ou à moyen terme. Au terme du contrat, le bénéficiaire ou l’assuré ont la latitude de récupérer leur investissement. Tout ceci n’est que dicté par les termes du contrat établi.

À la suite de l’ouverture du contrat par un investissement initial, il est possible, selon votre option, de procéder à des versements réguliers ou non sans une limite de montant. Le droit de clôturer votre contrat ou de procéder à des retraits à tout moment est donné même si fiscalement, il est plus important d’épargner en moyenne pendant huit ans. 

L’assurance vie est donc régie sur un ensemble de principes qui garantit la survie de votre investissement. Vous pouvez recourir à un comparatif des meilleures assurances vie en ligne pour un choix assez judicieux.

L’assurance vie et le calcul d’intérêt

Souscrire à un contrat d’assurance-vie, c’est vous engager à verser des cotisations selon un cycle dans l’optique de composer une épargne. Votre assureur se doit de faire développer votre argent afin de vous verser un capital ou au bénéficiaire. 

Le bénéficiaire est une personne que précise le souscripteur du contrat qui, selon le cas, percevra le capital ou l’intérêt. Dans la majeure partie des cas, le souscripteur est en même temps l’assuré du contrat.

Le calcul des intérêts s’effectue selon la devise choisie pour faire fructifier l’épargne. Elle peut être l’euro ou les unités de compte qui sont des supports de placement d’argent autres que les fonds en euros. Ces unités de compte symbolisent des organismes d’investissement collectif en valeurs mobilières. Les valeurs des unités de compte évoluent à la baisse comme à la hausse. L’assurance-vie devient ainsi un investissement sérieux comme vous le constatez sur ce site.

L’assurance-vie, un réel profit d’épargne

Opter pour une assurance-vie, c’est profiter d’une pluralité d’avantages sur la fiscalité qui en découle au cours d’une succession et de ses potentialités d’épargne. Un tel contrat permet de rassembler un capital pour au mieux ériger sa retraite, pour préparer un projet futur. L’assurance-vie est un produit d’épargne particulièrement souple pour l’assuré.

A l’ouverture du compte, un versement initial est obligatoire, mais ensuite, conformément aux dispositions du contrat, le souscripteur peut évoluer à son rythme. L’assurance-vie, à l’opposé de ce que de nombreuses personnes en pensent, n’est pas une cotisation gelée jusqu’au décès du souscripteur. Sa date d’échéance peut être définie et le capital engendré peut être également utilisé de son vivant.

De ce fait, l’assurance-vie est susceptible de vous servir à rallonger vos revenus, de mettre à exécution un projet. Vous pouvez le faire grâce à des retraits constants ou la mutation du capital en intérêt à vie. L’assurance-vie est un excellent outil d’attribution de son patrimoine avec une avantageuse fiscalité surtout allégée. Elle permet également une transmission sécurisée du capital aux différentes parties du contrat. Ce contrat bénéficie d’imposition réduite des plus-values et des abattements au moment du calcul de l’impôt sur les successions.

4.4/5 - (32 votes)

Aurel Mathias
Aurel Mathias
Publications: 71