Logement et handicap

Article mis à jour le 6 juillet 2021

Vous êtes atteint de handicap ou hébergez une personne handicapée ? Alors vous aurez certainement besoin d’aménagements pour votre logement. Revoir les installations de son appartement ou sa maison entraîne généralement un coût élevé. Toutefois, il existe des aides pour subvenir à vos besoins. Découvrez dans cet article les aménagements possibles ainsi que les aides disponibles.

Les facilitateurs du quotidien pour une personne handicapée

Si vous avez un handicap ou si vous hébergez une personne handicapée, avoir un espace extérieur peut entraîner des difficultés. Dans ce cas précis, nous conseillons l’usage d’un monte escalier extérieur. Il convient également de prêter attention à tous les aménagements du quotidien : fenêtres, poignées, interrupteurs, douches et toilettes.

Pour les fenêtres, on va privilégier des poignées à becs de cane. Concernant les interrupteurs on évitera un maximum ceux qui sont trop étroits. Généralement, pour les douches on privilégie les barres de maintien pour éviter les accidents et donc assurer sa sécurité. Enfin, pour les toilettes il est d’usage d’installer des barres d’appui pour faciliter leur utilisation. L’intérêt des installations facilitatrices réside dans le fait qu’elles soient ergonomiques. On n’axe pas simplement les choses sur la praticité mais également sur la charge physique dans la mobilité.

On peut également parler de l’aménagement des cuisines. Il faut revoir la hauteur de tout votre mobilier. Ils doivent être accessibles en fauteuil roulant. La cuisine est un espace relativement important et sur lequel il faut prêter une attention particulière. Cela s’explique facilement : elle abrite de nombreux appareils électro-ménagers. En plus d’une question de praticité, il s’agit également ici d’une raison de sécurité. Dans cette optique, il existe des mobiliers à hauteur variable. Cela permet d’adapter votre pièce à toute la famille ce qui est un point positif non négligeable.

Concernant les dressings, il est aussi conseillé de les aménager. Créés sur mesure, ils permettent aux personnes handicapées de profiter pleinement de leurs rangements. Dans la même idée, les rangements réglables sont aussi déclinables en de nombreux mobiliers. A vous de décider en fonction de vos besoins, envies et priorités les aménagements qui vous sembleront les plus pertinents.

Les aides pour aménager son logement

L’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) propose des aides pour les personnes handicapées qui souhaitent aménager leur logement. Tous les travaux ne sont pas pris en charge et c’est pour cela qu’il est important de connaître les spécificités relatives aux conditions d’éligibilité.

Tout d’abord, deux conditions sont indispensables pour pouvoir bénéficier de ces aides. A savoir : le fait d’habiter dans le domicile mais aussi la réelle nécessité d’adapter votre logement à vos besoins.

Concernant les travaux, on peut par exemple compter sur : les travaux d’agrandissement des portes, l’installation d’un ascenseur, la mise en place de barres d’appuis pour les toilettes comme nous l’avons évoqué plus tôt et l’aménagement de votre salle de bain (pour douches et baignoires).

Pour l’extérieur, il peut aussi être demandé des places de parking réservées aux personnes atteintes de handicap. En revanche, il ne faudra pas compter percevoir d’aide pour les petits travaux relatifs à l’entretien comme un coup de peinture.

4.6/5 - (39 votes)
Image par défaut
Nathan
Nathan responsable de la publication de Info-mag-annonce.com. Tous ses articles sont rédigés en coordination avec l'équipe de direction.
Publications: 96

Laisser un commentaire