Optimisation de patrimoine : 4 stratégies clés pour maximiser vos actifs

L'optimisation de patrimoine est une démarche financière qui vise à préserver et à rentabiliser vos biens et actifs. Elle commence par un passage en revue de vos biens, immeubles, dettes et actifs. Il faut ensuite définir vos objectifs et opter pour une stratégie d'optimisation patrimoniale correspondante.

Enfin, il est important d'établir un plan d'optimisation détaillé et de faire appel à un cabinet spécialisé si besoin. Découvrez l'essentiel à savoir sur le fonctionnement de l'optimisation patrimoniale, ses avantages et les 4 stratégies clés pour une optimisation réussie ici.

Les avantages de l’optimisation de patrimoine

L'optimisation patrimoniale a deux principaux avantages.

D'une part, elle commence toujours par une analyse approfondie de votre patrimoine. Elle prend non seulement en compte vos biens, immeubles et autres possessions matérielles, mais également vos dettes et impayés. Cela vous aide à avoir une perception précise et objective de votre situation actuelle et à déterminer vos possibilités d'investissement.

D'autre part, les stratégies d'optimisation du patrimoine vous permettent d'avoir les outils indispensables à la gestion de votre patrimoine. Vous avez notamment les bons conseils et les recommandations pour préserver vos biens, diversifier vos actifs et accroître votre capital.

Ces trois notions sont au cœur de la gestion du patrimoine et constituent trois façons distinctes d'aborder l'optimisation de vos actifs.

Comment optimiser son patrimoine ?

L'optimisation du patrimoine a pour objectif de développer et de valoriser votre capital. Pour atteindre cet objectif, il est indispensable d'estimer :

  • La valeur de vos différents biens et actifs ;
  • La rentabilité de vos sources de revenus ;
  • L'ampleur de vos dépenses actuelles.

Ces informations vous permettent de déterminer le capital exploitable et vos possibilités d'investissement.

Ensuite, il est nécessaire de définir vos objectifs et attentes vis-à-vis de votre patrimoine. Souhaitez-vous faire fructifier vos actifs, diversifier votre portefeuille ou adopter une approche plus modérée ? Avoir une idée précise des objectifs à atteindre permet de mettre en place un plan d'optimisation efficace et facilite le placement de vos fonds.

Il est également impératif d'évaluer les coûts et les frais liés à chacun des investissements envisageables. Les investisseurs amateurs se focalisent généralement sur les bénéfices potentiels de leurs actions. Cette approche les amène à négliger les coûts inhérents aux investissements, dont notamment les charges et les flux sortants. Prenez en compte ces notions afin de rendre votre optimisation patrimoniale plus efficace.

Enfin, il est conseillé de s'offrir les services d'un cabinet spécialisé en optimisation patrimoniale. Certes, il est théoriquement possible de se charger soi-même de l'optimisation des actifs. Mais la présence d'un spécialiste est beaucoup plus rassurante et sécurisante pour réussir votre démarche.

Évaluer votre patrimoine actuel

L'optimisation patrimoniale nécessite une analyse détaillée de vos avoirs, vos dettes et de la composition actuelle de votre portefeuille d'investissement. Ces informations permettent d'évaluer votre patrimoine actuel de façon objective et d'identifier les opportunités d'amélioration plus aisément.

L’inventaire de vos actifs et dettes

L'inventaire est une opération qui consiste à recenser les actifs et passifs d'une personne. Elle permet d'estimer la valeur de votre capital et joue un rôle clé dans l'établissement de votre plan d'optimisation patrimoniale.

En général, les néophytes choisissent de prendre uniquement en compte leurs avoirs lors de la réalisation de l'inventaire. Cette approche a beau être plus flatteuse, elle ne reflète pas une image réaliste de l'état actuel de vos finances.

Prenons l'exemple d'une personne dont les actifs et passifs valent 200 000 €, mais dont les dettes s'élèvent à 75 000 €. Il est évident que la somme due limite ses perspectives d'investissement et influencerait une potentielle optimisation de son patrimoine. Il est donc impératif d'inclure vos dettes durant votre inventaire.

Bon à savoir : Les dettes constituent un réel frein au développement de vos actifs, surtout lorsqu'un taux d'intérêt élevé s'y applique. Remboursez vos dettes et impayés au plus tôt afin de pouvoir vous focaliser sur l'optimisation de votre patrimoine.

L’analyse de la diversification de vos actifs

La diversification des actifs est une stratégie de gestion patrimoniale plutôt populaire. Elle consiste à segmenter son capital, puis à l'investir dans plusieurs secteurs d'activités rentables. L'objectif est de rentabiliser au mieux ses actifs et de limiter les risques encourus.

L'analyse de la diversification de vos actifs se déroule en deux étapes. Dans un premier temps, vérifiez la rentabilité du positionnement actuel de vos actifs. Passez en revue l'ensemble de vos placements et déterminez s'ils cadrent toujours avec vos objectifs. N'hésitez pas à vous retirer des secteurs non rentables de sorte à préserver votre capital.

Dans un second temps, analysez les marchés financiers dans une optique plus large. Plutôt que de vous limiter aux secteurs exploités jusque-là, envisagez une réorientation des actifs à votre disposition. Cette approche a beau être légèrement risquée, elle élargit vos horizons et vous aide à faire fructifier vos actifs.

L’identification des opportunités d’amélioration

La stabilité est un concept éphémère dans le domaine de l'investissement. En effet, une entreprise, un marché financier ou encore un secteur d'activité considéré comme rentable pendant des décennies est quand même susceptible de s'effondrer en l'espace de quelques semaines.

La seule façon de protéger votre patrimoine contre ce type d'événements est de constamment rechercher de nouvelles opportunités d'accroître votre capital. Identifiez les secteurs d'activité rentables et compatibles avec vos objectifs, déterminez comment vous y faire une place et investissez. Répétez ce processus de façon périodique et vos actifs ne cesseront de se multiplier.

Optimisation de patrimoinePin
Optimisation de patrimoine : 4 stratégies clés pour maximiser vos actifs 4

Les stratégies d’optimisation patrimoniale

En théorie, il existe autant de stratégies d'optimisation patrimoniale que de patrimoines. Mais dans les faits, la majorité de ces stratégies repose sur le placement des fonds en actions et l'investissement du capital au sein de secteurs comme l'.

Certains gestionnaires patrimoniaux essaient même d'améliorer les résultats obtenus grâce à une diversification géographique et sensorielle des actifs et à l'optimisation fiscale.

Le placement en actions

Les actions représentent des titres de propriété au sein d'une entreprise. Leur acquisition vous donne le droit de percevoir des dividendes et de participer aux prises de décisions au sein de l'entreprise. Il s'agit donc d'une source de revenus valable à long terme et qui favorise une augmentation continuelle de votre capital.

En outre, la valeur d'une action est proportionnelle à celle de l'entreprise. Par conséquent, il est possible d'acquérir des actions à bas prix, puis de les revendre à des montants bien plus élevés une fois que l'entreprise est suffisamment développée.

C'est une technique couramment employée sur les marchés boursiers, et susceptible de booster votre capital en une seule transaction.

L’investissement immobilier

L'immobilier est l'investissement favori des Français désireux d'optimiser leur patrimoine. C'est un secteur plus ou moins fiable et sécuritaire vis-à-vis de l'inflation. De plus, il est très avantageux en termes de fiscalité.

Il existe deux principales façons d'investir ses fonds dans l'immobilier. D'une part, il est possible d'acquérir un immeuble pour son usage personnel. Il peut s'agir d'une résidence principale, d'une résidence secondaire ou encore d'une maison de . Vous profitez des fonds investis au quotidien et réduisez l'impact de l'inflation sur votre capital.

D'autre part, vous avez la possibilité d'opter pour l'investissement locatif. Il consiste à construire ou à acheter un immeuble, puis à le mettre en location. La somme investie est plus importante, mais vous percevez des revenus passifs de manière régulière.

La diversification géographique et sectorielle

C'est une stratégie d'investissement souvent associée à la diversification des actifs.

Dans un premier temps, elle suppose une répartition de vos actifs dans divers secteurs d'activités. La logique est simple, placer vos fonds sur des marchés distincts accroît vos possibilités d'investissement. De plus, cette manœuvre réduit les risques de banqueroute en cas d'effondrement simultané d'un, voire de plusieurs marchés.

Dans un second temps, cette stratégie vous empêche de vous limiter aux secteurs établis dans votre zone géographique. Au contraire, elle vous amène à explorer les marchés extérieurs et à vous renseigner sur les investissements populaires à l'étranger.

L’optimisation fiscale

L'optimisation fiscale est une stratégie qui consiste à exploiter les lois et normes en vigueur afin de réduire la charge fiscale imposée à vos actifs. C'est une démarche parfaitement légale et qui ne saurait être confondue avec la fraude fiscale.

L'optimisation fiscale commence par un passage en revue des secteurs d'activité dans lesquels vous avez investi. Ensuite, il est nécessaire de lister les lois et les normes appliquées à chacun de ces secteurs et de déterminer comment en tirer profit.

Certains secteurs disposent de dizaines de lois créées dans l'optique d'alléger votre charge fiscale. C'est notamment le cas de l'immobilier avec :

  • La loi Pinel ;
  • La loi Malraux ;
  • La loi Girardin ;
  • La loi Denormandie ;
  • La loi Cosse ;
  • La loi Censi-Bouvard, etc.

Étudiez ces lois et n'hésitez pas à les exploiter dans le cadre de vos optimisations fiscale et patrimoniale.

Optimisation de patrimoinePin
Optimisation de patrimoine : 4 stratégies clés pour maximiser vos actifs 5

La mise en place de votre plan d’optimisation

Votre plan d'optimisation doit reposer sur une stratégie adaptée à vos objectifs et un calendrier d'investissement détaillé.

Le choix des stratégies adaptées à votre profil

Il existe de nombreuses stratégies d'optimisation patrimoniale. Pour éviter d'opter pour une stratégie incompatible avec votre profil, il est conseillé de choisir en fonction des deux critères suivants.

Commencez par exclure les stratégies qui ne sont pas à votre portée. Par exemple, si une stratégie requiert un capital qui excède considérablement vos actifs, elle n'est clairement pas adaptée à l'optimisation de votre patrimoine.

Par ailleurs, ignorez les stratégies qui ne correspondent pas à vos objectifs. Par exemple, si votre priorité est de préserver votre capital, il est inutile d'envisager une stratégie axée sur l'accroissement du capital disponible. De même, si vous souhaitez fructifier vos actifs malgré les risques encourus, vous n'avez aucune raison de choisir une stratégie conservatrice et sécuritaire.

Il suffit d'appliquer ces deux conditions et de suivre votre instinct pour trouver la stratégie la plus adaptée à votre profil.

Élaboration d’un calendrier d’investissement

Le calendrier d'investissement est un document utilisé pour organiser les actions entreprises dans le cadre de la gestion de vos actifs. Il vous donne une idée précise des mouvements financiers à effectuer et de l'intervalle dans lequel ils doivent prendre place. Il vous permet également d'évaluer votre progression et de définir des objectifs intermédiaires. C'est un outil crucial au bon déroulement de votre plan d'optimisation.

Suivi et ajustement de votre plan d’optimisation

En théorie, il suffit de suivre le plan d'optimisation patrimoniale pour atteindre vos objectifs. Mais dans les faits, le plan se déroule rarement comme prévu. En effet, même en effectuant une étude de marché et des simulations, il est impossible de garantir à 100 % la rentabilité de vos investissements. Il est donc conseillé de suivre l'évolution de vos actifs de façon rigoureuse et d'apporter des ajustements en cas de nécessité.

Comment optimiser la transmission de son patrimoine ?

Les droits de succession sont un impôt prélevé sur vos biens lors de la transmission de votre patrimoine. Il existe plusieurs façons de réduire leur impact sur la masse partageable.

La méthode la plus commune consiste à effectuer des dons. En effet, il est possible d'offrir une partie de vos actifs à une ou plusieurs personnes sans subir la moindre imposition. Bien sûr, il existe des limites relatives à la somme libre de droits et aux intervalles entre les dons. Mais la stratégie reste pratique et facile à employer.

Vous pouvez également souscrire à une vie pour vos futurs héritiers. La loi n'impose aucun droit de succession pour les conjoints, les frères et sœurs, les enfants et certaines organisations à but non lucratif. Néanmoins, elle applique une limite de 152 500 € avant exonération pour tout autre individu.

Quand faire appel à un cabinet pour l’optimisation de son patrimoine ?

Il est conseillé de faire appel à un cabinet spécialisé en optimisation patrimoniale dès le lancement de la démarche. La présence d'un prestataire qualifié facilite l'analyse du patrimoine, la définition de vos objectifs et l'établissement du plan d'optimisation patrimoniale.

Vous pouvez également compter sur son expérience, son jugement objectif et son réseau de contacts lors des phases clés de l'optimisation de votre patrimoine. Bien sûr, il faut prévoir un budget en conséquence pour embaucher un tel spécialiste.

Une des meilleures classes d'actif pour optimiser son patrimoine est l'immobilier. Ce n'est cependant pas accessible à tout un chacun, la maximisation d'un investissement immobilier exigeant une stratégie bien définie.

4.4/5 - (14 votes)
Partages