Surbooking avion : les droits des passagers et les solutions possibles

Article mis à jour le 18 juin 2021

Vous aviez tout prévu pour votre voyage, mais voilà qu’à l’aéroport on vous refuse l’embarquement pour cause de surbooking ? C’est vrai, il n’y a rien de plus énervant, surtout lorsqu’on est pressé. Seulement, il s’agit d’une pratique légale que quasiment toutes les compagnies aériennes pratiquent pour éviter les problèmes de désistement à la dernière minute de certains voyageurs. Néanmoins, en tant que passager, vous avez vos droits et vous pourrez les réclamer.

Mieux comprendre ce qu’est un surbooking avion

Dans la stratégie du yield management, les compagnies aériennes disposent du droit de proposer des tarifs défiants toute concurrence. L’application de cette stratégie a non seulement donnée naissance aux vols low-cost, mais aussi à la pratique du surbooking ou surréservation avec les billets d’avion moins chers et les billets d’avion de dernière minute. Ainsi, lorsque le passager arrive au comptoir d’enregistrement des bagages, il arrive que l’embarquement lui soit refusé.

Si pour la compagnie aérienne, la situation ne peut qu’être plus avantageuse, comme l’avion embarque avec les sièges pleins, ce n’est pas le cas pour le passager. Néanmoins, de nombreuses entreprises comme Flightright se sont spécialisées dans l’accompagnement des passagers victimes de surréservation pour leur prise en charge vol annulé indemnisation. En effet, malgré la légalité de la pratique, les passagers aussi ont des droits qu’ils peuvent faire valoir malgré les solutions pouvant être proposées par les compagnies aériennes.

Surbooking avion quelles solutions avis

Les droits des passagers par rapport aux différentes solutions proposées

Si vous êtes victime d’une surréservation ou d’un surbooking, sachez que la compagnie aérienne se doit de vous proposer, avant tout, un autre vol vers la même destination. En cas d’acceptation de cette première solution, vous serez alors prise en charge par la compagnie aérienne pendant l’attente de ce prochain vol.

Dans le cas contraire, si vous refusez de prendre le prochain vol, vous avez le droit de réclamer le remboursement de votre billet d’avion, et ce, sans avoir besoin de vous justifier. En revanche, si la compagnie refuse le remboursement intégral de votre billet d’avion, vous pourrez demander une indemnisation pour réparation de préjudice moral subi, comme pour une indemnisation en cas de vol annulé ou en cas de retard de vol.

Surbooking avion quelles solutions conseils

L’indemnisation en cas de surbooking en avion

Les compagnies aériennes peuvent vendre plus de billets qu’il n’y ait de place disponible dans l’avion. Le résultat ? C’est le surbooking. Les passagers ayant subi les préjudices d’une surréservation sur son vol peuvent toutefois prétendre à une compensation. En effet, selon la Réglementation européenne relative aux droits des passagers aériens, une indemnité pouvant aller de 250 à 600 € par personne peut être perçue, mais encore, sous certaines conditions comme la distance du trajet. C’est là qu’interviennent les entreprises d’indemnisation comme Flightright.

Ces prestataires vous seront d’une grande aide pour négocier les indemnisations auprès des compagnies aériennes, qu’il s’agisse d’indemnisation en cas de vol annulé ou de surbooking ou de retard de vol. Ils vous accompagnent dans toutes les démarches nécessaires pour récupérer l’indemnisation en cas de vol annulé à laquelle vous avez droit, surtout qu’il n’y a pas eu retard de passager et que vous avez respecté toutes les consignes exigées pour être admises à bord d’un avion.

4.3/5 - (36 votes)
Image par défaut
Aurel Mathias
Publications: 13

Laisser un commentaire