Assurance auto pour conducteur malussé ou résilié : les solutions possibles

Primes non payées, nombre élevé de sinistres dans l’année, fausses déclarations… Les raisons qui peuvent pousser un assureur à rompre votre contrat sont nombreuses. Malheureusement, dans ces cas, se faire à nouveau couvrir peut devenir un véritable chemin de croix. Bienheureusement, il existe des formules d’assurance auto pour conducteur malussé ou résilié. Voici comment en profiter !

Comment trouver une assurance auto pour conducteur malussé ou résilié ?

Pour trouver une assurance auto pour conducteur malussé ou résilié, deux principales options s’offrent à vous :

Une compagnie spécialisée dans ce type d’assurances

Depuis quelques années, plusieurs compagnies se sont spécialisées dans l’assurance auto pour conducteur malussé ou résilié. Elles proposent des offres adaptées aux profils qui sont considérés « à risque » par les assureurs traditionnels.

Les primes sont certes plus élevées que pour une assurance classique, mais elles restent beaucoup plus raisonnables que les surprimes appliquées par les compagnies standard. De plus, ces assureurs spécialisés proposent des formules plus particulièrement adaptées aux besoins spécifiques de cette catégorie de conducteurs. En vous adressant à ces compagnies, vous pouvez donc vous assurer à nouveau sans vous ruiner et sans sacrifier d’importantes garanties.

Afin de dénicher rapidement l’offre spécialisée pour conducteurs malussés ou résiliés qui correspond le mieux à votre profil, l’idéal est d’utiliser un comparateur d’assurance voiture en ligne pas chère. Cet outil en ligne est 100% gratuit et vous permet d’accéder en quelques clics, aux offres disponibles pour votre profil spécifique. Ces dernières sont classées détaillées, avec les tarifs de chacune d’elles.

Tout ce qu’il vous reste à faire est donc de sélectionner celle vous proposant les couvertures les plus étendues aux meilleurs tarifs.

Changez de voiture

En remplaçant votre voiture actuelle par une voiture de plus petite cylindrée, vous augmentez vos chances de trouver une nouvelle assurance auto. Il faut en effet savoir qu’aux yeux des assureurs, un conducteur malussé avec un véhicule moins puissant présente un risque de sinistre moins élevé. De plus, en cas de sinistres, la note sera moins salée pour les éventuelles réparations.

Par conséquent, ces derniers seront plus enclins à vous couvrir en dépit d’un malus élevé.

Quel recours si aucun assureur ne veut vous couvrir ?

Tout conducteur malussé ou résilié qui essuie au moins deux refus dans sa recherche d’assurance a la possibilité de saisir le Bureau Central de Tarification (BCT). Il s’agit d’un organisme mis en place par l’État pour garantir à tous l’accès à un contrat d’assurance auto.

Son rôle principal est d’intervenir auprès des particuliers en difficulté pour les aider à trouver un assureur.

Sur demande, le BCT effectuera donc pour votre compte mes démarches auprès des compagnies d’assurance que vous avez contactées. Notez toutefois que, dans ce cas de figure, vous n’aurez pas la latitude de négocier le montant de la prime. C’est à l’organisme intermédiaire que revient cette prérogative.

Pour saisir le BCT, envoyez une lettre de demande en recommandé, ainsi que les documents ci-après :

  • La proposition d’assurance ;
  • Le relevé d’informations rempli pour les assureurs ;
  • Les lettres de refus envoyés par les assureurs contactés ;
  • Une copie de votre permis de conduire ;
  • Une copie de votre certificat d’immatriculation.

Précisons tout de même que cette procédure est relativement longue. Il faut en effet compter entre 30 et 60 jours avant d’obtenir la décision du BCT et de bénéficier d’une assurance auto pour malussé ou résilié par ce biais.

Lire aussi : Enfant et parent : partager l’assurance auto

4.1/5 - (17 votes)
Image par défaut
Julien Barbet
Publications: 124

Laisser un commentaire