Assurance scooter électrique : comment faire le bon choix ?

Article mis à jour le 24 juin 2021

Conformément à l’article L211-1 du Code des Assurances, l’assurance scooter électrique est obligatoire. En effet, même s’il n’émet aucun gaz, un scooter électrique est un véhicule terrestre motorisé. A ce titre, il doit donc faire l’objet d’un contrat d’assurance moto avant de pouvoir être mis en circulation sur les voies publiques et privées. Mais comment choisir l’assurance idéale pour ce type d’engin à deux-roues ? Cela revient-il plus cher que pour un scooter thermique ?

Quelle formule d’assurance choisir pour son scooter électrique ?

Comme pour les autres deux-roues, trois principales formules d’assurance sont proposées pour l’assurance des scooters électriques.

L’assurance au tiers

La loi impose une seule garantie : la garantie responsabilité civile. Elle couvre le scooter en et hors circulation en cas de dommages corporels et matériels causés à des tiers (piétons, conducteurs d’autres véhicules, passagers, etc.). Avec cette garantie, en cas de sinistre où le conducteur de la moto est déclaré responsable, l’indemnisation des tiers est à la charge de l’assureur.

La formule intermédiaire

Aussi appelée formule « Tiers confort » ou encore « Tiers étendu« , cette formule inclut, en plus de la garantie de base, les garanties suivantes :

  • Une protection juridique ;
  • Une garantie contre le vol : l’indemnité est payée selon la valeur vétusté déduite de la moto ou sa valeur à neuf ;
  • La garantie bris de glace : elle concerne essentiellement les parties vitrées du scooter comme l’optique du phare ;
  • La garantie incendie.

La formule tous risques

C’est la formule d’assurance pour scooter électrique qui offre la couverture la plus complète. En plus des garanties offertes par les deux formules précédentes, elle couvre les dommages subis ou causés par le scooter en cas de :

  • Catastrophes climatiques ;
  • Catastrophes technologiques ;
  • Vandalisme.

Les dommages corporels subis par le conducteur de la moto ainsi que l’équipement du scootériste (et éventuellement celui de son passager) sont aussi généralement inclus à cette formule. D’autres garanties, comme l’assistance en cas de panne de la moto, ainsi que le prêt de guidon sont, pour leur part, souvent proposés en option, en fonction des besoins de l’assuré.

A lire aussi : Contrat et devis assurance auto : le décryptage

Quel est le tarif d’une assurance scooter électrique ?

Globalement, la prime d’assurance pour un scooter électrique est moins élevée que celle d’un scooter thermique. Les assureurs estiment en effet que les risques d’accident avec un véhicule électrique (moto ou même auto) et les dégâts associés sont moins élevés que pour un véhicule thermique. Ces motos roulent moins vite, sont destinées à de courtes distances et sont peu sujettes au vol.

Toutefois, il est difficile de donner une fourchette de prix précise, car chaque assureur est libre de fixer son tarif. Cependant, cinq principaux facteurs sont généralement pris en compte dans le calcul de la prime d’assurance :

  • Le type de scooter électrique : la puissance du moteur, la marque, le modèle, l’âge et la valeur à l’achat ;
  • Le profil du conducteur : son âge, l’ancienneté de son permis, ses antécédents, la présence d’une clause de conduite exclusive ou non, etc.
  • Les garanties souscrites : plus les garanties sont étendues, plus la prime d’assurance est élevée ;
  • La zone d’utilisation prévue : urbaine ou rurale ;
  • L’usage prévu pour la moto : privé, professionnel ou mixte.

Assurance-pour-scooter-électrique

Comment trouver une assurance scooter électrique au meilleur prix ?

Que ce soit dans le cadre de la souscription d’un contrat d’assurance pour un nouveau scooter ou pour un changement d’assureur, vous pouvez demander un devis à plusieurs assureurs de votre région ou à des assureurs en ligne. Attention toutefois à ne pas tenir uniquement compte des prix affichés pour effectuer votre choix. Accordez également une attention particulière aux détails suivants :

  • Les garanties de base incluses ;
  • Les garanties optionnelles et leur impact sur le montant de la prime ;
  • Les éventuelles franchises ;
  • Les cas d’exclusion (le prêt de guidon par exemple) ;
  • Les plafonds d’indemnisation.

Afin de souscrire à l’offre la plus adéquate au meilleur prix, utilisez un comparateur d’assurance pour scooters électriques. Cet outil vous permet de comparer facilement les offres qui correspondent le mieux à votre profil en fonction des critères que vous aurez définis.

Défaut d’assurance scooter électrique : quelles sont les conséquences ?

Le défaut d’assurance peut avoir de lourdes conséquences. En cas de contrôle, le conducteur peut écoper d’une amende allant jusqu’à 3 750 €. Son permis peut être également suspendu pour une durée allant jusqu’à 3 ans, ou tout simplement annulé. Le scooter peut également être confisqué, avec l’obligation, pour le conducteur de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

En cas d’accident avec un scooter sans assurance, les Fonds de Garantie des Victimes paient les frais médicaux et les  éventuels frais de réparation. Mais ils se tournent ensuite vers le conducteur pour un remboursement intégral. Ce dernier peut donc se retrouver à payer des mensualités très élevées sur plusieurs années afin d’éponger sa dette.

En résumé, comme pour tout autre véhicule à deux roues, souscrire une assurance scooter électrique est indispensable. Pour choisir la vôtre, tenez compte des critères appropriés et servez-vous d’un comparateur afin de de bénéficier des meilleurs prix.

A lire aussi : Mon assurance moto temporaire prend-elle en compte mon passager ?

Image par défaut
Julien Barbet
Publications: 50

Laisser un commentaire