Ce qu’il faut savoir sur le code défaut P0299

Article mis à jour le 26 août 2021

Le fonctionnement d’un véhicule dépend essentiellement de son groupe motopropulseur. C’est ce dernier qui fournit la puissance nécessaire au fonctionnement des différents éléments du véhicule.

Lorsque le groupe motopropulseur tombe en panne, cela peut être dû à diverses raisons, dont le dysfonctionnement du turbocompresseur qui est signalé par un code d’erreur DTC P0299.

Ce dernier est un code détecté par le système de diagnostic OBD-II pour indiquer que le compresseur A ou le turbo d’un véhicule possède une sortie d’air insuffisante.

Ce dysfonctionnement du compresseur ou du turbo peut se manifester par différents symptômes et les solutions pour y remédier sont multiples.

Qu’est-ce que le code défaut P0299

Bien que le terme puisse paraître un peu technique, le code de défaut P0299 ou code d’erreur P0299 est une anomalie qui touche beaucoup de véhicules.

Ceci, surtout si ceux-ci sont en circulation depuis un bon moment. Le code défaut P0299 est détecté par l’OBD-II sur les véhicules qui disposent d’un compresseur ou d’un turbo. Ce code d’erreur n’est pas spécifique à une marque de véhicule donné.

Le code défaut P0299 est généré dans des conditions ou le module de commande du moteur du véhicule détecte une anomalie au niveau du turbocompresseur ou de la batterie “A”.

Cette anomalie est un mauvais fonctionnement du compresseur de suralimentation qui entraîne une faible compression d’air et donc un défaut de suralimentation ou de pression, d’où le code défaut P0299.

Dès que cette anomalie est détectée par le système de diagnostic OBD-II, un témoin Check Engine s’allume sur le tableau de bord et cela met le véhicule en mode “boite”. Ce mode est une manière d’isoler l’élément qui ne fonctionne pas comme cela se doit afin d’éviter de causer d’autres dommages au véhicule.

Image2

Qu’est-ce que le OBD-II ?

En 1980, les usines de construction de voitures ont eu l’idée d’installer des systèmes électroniques dans les voitures plus précisément un calculateur d’injection qui permet de contrôler l’état du moteur et de détecter les différentes sortes d’anomalies de ce dernier.

Ainsi, vu l’avantage de cette nouvelle technologie, des améliorations ont été apportées pour la rendre plus sophistiquée. Ce qui conduit à la création officielle du OBD en 1985 en Californie.

Cependant, le OBD-II a pour rôle principal de contrôler le seuil de pollution du véhicule et d’avertir le conducteur.

Au fil des années, le OBD est devenu un système de diagnostic obligatoire à installer dans les véhicules. En 1996, toutes les voitures vendues aux États-Unis sont dotées de ce système de diagnostic. Il en est de même dans l’Union européenne en 2001 pour toutes les voitures à essence et en 2004 pour toutes les voitures diesel.

En 2006 et en 2008, le OBD-II a été également imposé en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Chine.

Les causes du code défaut P0229

Le code défaut P0229 peut être causé par plusieurs dysfonctionnements du compresseur à savoir :

  • Le dysfonctionnement du turbo ou du compresseur
  • La baisse de la pression d’huile dans le moteur
  • Un défaut dans le système EGR (Exhaust Gaz Recirculation)
  • Un capteur de pression de suralimentation défectueux
  • Une fuite d’air ou d’admission

Le dysfonctionnement du Turbocompresseur

Un défaut de fonctionnement du turbocompresseur peut se manifester de différentes manières et plusieurs éléments peuvent en être la cause.

Comment reconnaître que le Turbocompresseur ne fonctionne plus ?

Le Turbocompresseur fait partie des éléments importants du moteur d’un véhicule diesel ou à essence qui participe au respect des normes antipollution.

Lorsque le turbocompresseur d’un véhicule est défectueux, il présente quatre symptômes à savoir : le sifflement du moteur à l’accélération, la sortie d’une fumée blanche ou odeur d’huile brûlée, fuite d’huile et manque de puissance du moteur.

Le sifflement est causé par le frottement des composants métalliques du turbocompresseur. Ce défaut entraîne la fuite d’huile qui se disperse dans le moteur et touche les autres pièces entraînant ainsi une odeur d’huile brûlée.

Cette perte d’huile a pour conséquence une baisse de la pression d’huile dans le moteur. Ce qui empêche donc une perte de puissance du moteur et du véhicule.

Image3

Qu’est-ce qui entraîne le dysfonctionnement du Turbocompresseur ?

Parmi les causes du dysfonctionnement du turbocompresseur, l’usure est la plus commune. La durée de vie d’un turbocompresseur est généralement de 200 000 km au-delà de ce kilométrage, le compresseur devient défectueux et peut commencer par présenter des dysfonctionnements.

En dehors de l’usure, les causes suivantes peuvent entraîner la casse ou le dysfonctionnement du turbocompresseur :

  • La présence d’un corps étranger (sable, boulons, écrous, etc.)
  • L’usure des roulements de la turbine
  • L’insuffisance d’huile dans la turbine.

Bien que cette énumération de causes ne soit pas exhaustive, elle permet d’avoir une idée de ce qui peut causer un défaut de fonctionnement du turbocompresseur.

La baisse de la pression d’huile dans le moteur

L’huile à moteur joue un grand rôle dans le fonctionnement du moteur ainsi que dans la durée de vie du véhicule.

Elle a des propriétés qui permettent de protéger le moteur en lubrifiant les pièces, de réduire la consommation d’essence, de refroidir le moteur, de protéger l’environnement, etc.

Cependant, si l’huile que contient le moteur n’est pas en quantité suffisante ou à la bonne pression cela conduit au frottement de certaines pièces qui ne sont pas lubrifiées. Il en est de même lorsque vous ne procédez pas à la vidange du moteur au bon moment.

Cela causera non seulement une surconsommation de carburant, mais aussi une pollution par l’émission de fumée.

L’encrassement de la vanne du système EGR

La vanne EGR ou soupape EGR est un dispositif de réduction de l’émission d’oxyde d’azote du véhicule. Son dysfonctionnement entraîne un défaut de fonctionnement du turbocompresseur et donc du moteur.

encrassement vanne EGR

Comment la vanne s’encrasse-t-elle ?

Inventée en 1970 aux États-Unis, la vanne EGR est un élément du moteur d’un véhicule qui permet de lutter contre la pollution de l’environnement. Encore appelée la soupape EGR, elle réduit les émissions de gaz toxiques que peut produire le système d’un véhicule en réutilisant 5 à 35 % des gaz d’échappement.

Elle fonctionne grâce à une pièce à clapet qui envoie les premiers gaz vers la vanne EGR pour être brûlée une seconde fois avant de sortir en faible quantité.

Cette action répétée à chaque fois entraîne au fil du temps l’encrassement de la vanne EGR, l’endommage et pollue l’environnement.

Les symptômes qui déterminent l’encrassement de la vanne EGR

Lorsque la vanne est endommagée, le véhicule perd sa puissance. Vous constaterez également la sortie des fumées noires et la présence de la suie sur la vanne EGR. En dépit de ces symptômes, une lumière s’allume sur le tableau de bord du véhicule comme pour le cas du code défaut P0229 et indique le mauvais état de la vanne EGR.

Les fuites d’air

Une fuite d’air est l’oxygène non mesuré dans un système de carburant d’une voiture. Elle est causée par l’absence d’une des pièces importantes du système ou d’un trou au niveau du compresseur qui crée un vide.

Lorsqu’il y a fuite d’air, le véhicule consomme beaucoup de carburant et le ralenti devient élevé.

Le mauvais état du capteur de pression de suralimentation du véhicule

Le capteur de pression de suralimentation est un élément qui permet de contrôler l’admission d’air quand cette dernière entre dans le moteur.

Il devient défectueux lorsque la tubulure d’admission présente une fuite, le filtre à air est encrassé, le collecteur d’admission ne fonctionne plus, le capteur est défectueux et/ou le faisceau électrique a un problème.

Pour savoir si le capteur de pression de suralimentation est en mauvais état, lorsque vous appuyez sur l’accélérateur, le véhicule s’éteint brusquement. Le régime d’alimentation devient irrégulier et le véhicule a désormais une puissance faible ce qui rend son accélération difficile.

Le code défaut P0299 est donc un indicateur indispensable à surveiller pour le bon fonctionnement du moteur. Pour éviter que le compresseur du véhicule soit défectueux et que cela entraîne une baisse de performance du moteur, il faut donc un entretien régulier de ce dernier.

Image par défaut
Nathan
Nathan responsable de la publication de Info-mag-annonce.com. Tous ses articles sont rédigés en coordination avec l'équipe de direction.
Publications: 85

Laisser un commentaire