Effets sur la santé de l’exposition à la lumière bleue

0
109
Effets sur la santé de l'exposition à la lumière bleue

Article mis à jour le 25 février 2021

Parce qu’elle est une composante visible du spectre lumineux, la lumière bleue est omniprésente dans notre environnement.

Avec les multiples écrans qui nous entourent, le phénomène d’exposition à la lumière bleue s’est intensifié et personne ne semble pouvoir y échapper.

Émise par les objets technologiques du quotidien, la lumière bleue est aujourd’hui rendue responsable de bien des maux…

La lumière bleue du soleil est essentielle au bien-être

À l’état naturel, la lumière bleue est très bénéfique au corps. En pénétrant l’atmosphère, la longueur d’onde bleue du soleil entre en collision avec les molécules d’air pour donner au ciel sa jolie couleur. La lumière bleue intervient positivement sur l’équilibre du cycle d’éveil et du sommeil. Elle évoque pour beaucoup l’énergie et la bonne humeur. Elle est reconnue pour encourager les fonctions cognitives et plus particulièrement la capacité de mémorisation et de concentration. Le corps l’utilise également à bon escient pour accroître ses temps de réaction et favoriser la sensation de bien-être.

Les yeux : premières victimes de la lumière bleue

Les UV invisibles contenus dans la lumière bleue ont un effet nocif pour les yeux en cas de surexposition. L’œil ne sait pas bloquer ni refléter la lumière bleue c’est pourquoi elle tend à endommager la rétine au fil du temps. Les désagréments sur le corps à court et à moyen termes sont nombreux : une fatigue oculaire chronique, une vision floue, des maux de tête, des troubles de l’humeur, de la concentration et du sommeil. Ils le sont tout autant sur le long terme. On retiendra notamment un risque accru de lésions de la rétine et du cristallin, de dégénérescence maculaire liée à l’âge, de cataracte et de dépression.

La lumière bleue en excès dérègle l’horloge biologique…

À force de se l’entendre dire, chacun sait que la lumière bleue des écrans et des éclairages de type LED désorganise les rythmes biologiques du corps. Concrètement, la lumière bleue inhibe la production de mélatonine, une hormone fondamentale chargée de réguler l’horloge interne du corps. En temps normal, la mélatonine est sécrétée tout au long de la nuit. Stimulée par l’obscurité, elle prépare le corps à un sommeil profond et réparateur. Sa sécrétion diminue ensuite progressivement jusqu’à s’arrêter avec le commencement d’une nouvelle journée.

… Et perturbe le cerveau

L’impact d’un sommeil agité et écourté est lourd de conséquences sur le fonctionnement du cerveau. Des recherches médicales et des études statistiques indiquent qu’un manque de sommeil chronique ou un sommeil de mauvaise qualité est susceptible de générer une dépression sévère, des troubles bipolaires, une anxiété exacerbée, voire un stress post-traumatique. L’exposition prolongée à la lumière bleue est également accusée d’accélérer le vieillissement de l’organisme.

Protéger les plus sensibles…

Certaines personnes sont plus vulnérables que d’autres face à l’agressivité de la lumière bleue. Le cristallin des enfants se distingue de celui de l’adulte par sa transparence. Il laisse ainsi passer davantage de lumière bleue, d’autant que l’enfant consacre souvent de longues heures sur les écrans. Les personnes âgées sont généralement très incommodées par la lumière et l’éblouissement, ainsi que les personnes épileptiques ou migraineuses et les personnes souffrant d’une pathologie de l’œil ou travaillant exclusivement sur écrans ou à la lumière artificielle.

… Avec des solutions simples et efficaces

Des gestes de base permettent de limiter l’exposition à la lumière bleue. Pour apaiser les yeux au quotidien, pourquoi s’éclairer autrement qu’avec des couleurs chaudes, à l’image des traditionnelles bougies ? Il est vivement conseillé de ne pas utiliser son smartphone ou sa tablette une demi-heure avant de se coucher et d’éviter de regarder la télévision en fin de soirée. Baisser la luminosité des écrans devrait être un réflexe. Si vous en avez la possibilité, téléchargez une application spécifique sur votre appareil numérique pour une autogestion optimale de la luminosité. Avoir recours à des lunettes anti-lumière bleue aident à favoriser le confort oculaire, à condition de les choisir de très bonne qualité.

Lire aussi : Jouer et se protéger des écrans : test des lunettes lumière bleue

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici