Entretien de la piscine en hiver

Article mis à jour le 20 janvier 2021

L’été est terminé depuis maintenant quelques mois et votre piscine ne constitue plus qu’un élément de décor dans votre jardin. Cependant, ce n’est pas parce que cette dernière est inutilisée qu’il ne faut pas s’en occuper !

En effet, le fait de prendre soin de sa piscine durant l’hiver n’en sera que plus bénéfique pour son utilisation pendant l’été. Ainsi, l’article que nous vous proposons ici vous guide pour réussir l’entretien de votre piscine durant la saison hivernale !

Préparer l’hivernage

Pour commencer, et lorsque l’on souhaite effectuer l’hivernage de sa piscine, il est important d’agir au bon moment. Le site abctravaux.orgpréconise généralement de placer sa piscine en hivernage lorsque les températures sont comprises entre 12 et 14 degrés de manière constante. En fonction de la région où vous vous situez, cette température sera atteinte plus ou moins vite mais, en moyenne, l’hivernage d’une piscine peut débuter de mi-octobre à mi-novembre. Par ailleurs, vous avez le choix entre deux grands types d’hivernage : passif et actif. L’hivernage passif consiste en un arrêt total et une mise au repos de la piscine alors que l’hivernage actif correspond à un ralentissement du fonctionnement de la piscine sans pour autant l’arrêter.

Traiter l’eau de la piscine

Arrivé à la période durant laquelle les températures extérieures se stabilisent entre 12 et 14 degrés, vous pouvez procéder à l’hivernage de la piscine. Avant toute chose, il vous faut nettoyer l’intérieur du bassin en insistant sur les parois et le fond. Par la suite, et si l’eau vous paraît sale, n’hésitez pas à la traiter avec des produits. En cas de traitement, il sera nécessaire de laisser la filtration de la piscine pendant les 24 heures suivant l’application des produits. Divers traitements peuvent être utilisés pour traiter l’eau de votre piscine : chlore, brome ou encore oxygène actif.

Ajouter un produit d’hivernage

Suite au nettoyage de la piscine et au traitement de l’eau, nous pouvons nous intéresser aux produits d’hivernage. Ces derniers constituent une protection multi-active et efficace pour lutter contre les bactéries, les petites algues et les salissures pouvant apparaître dans l’eau d’une piscine inutilisée. Pour choisir votre produit d’hivernage, prenez garde à sa composition. En effet, le polyphosphate ou encore le sulfate de cuivre sont des éléments chimiques à éviter car ils peuvent nuire à la santé et endommager le revêtement de la piscine. L’utilisation du produit d’hivernage se fait très simplement. Il suffit de verser le produit un peu partout dans la piscine sans oublier de laisser tourner la filtration pendant les trois heures qui suivent l’application du produit.

Vider le système de filtration

La filtration retient les particules polluantes les plus grosses pour éviter que ces dernières salissent l’eau de la piscine. Il est donc important de vider ce système de filtration pour que ce dernier fonctionne correctement. Dans l’optique d’un hivernage de sa piscine, la vidange du système de filtration doit suivre des étapes bien précises. Il faut tout d’abord stopper la pompe permettant de filtrer, puis verser un produit détartrant dans le préfiltre. Attendez au minimum 12 heures pour que l’eau de la piscine redevienne claire et remettez la pompe en route une fois le protocole réalisé. Avant chaque détartrage, il faut bien veiller à ce que la piscine contienne une quantité d’eau suffisante au risque de rendre le détartrage inefficace.

Protéger la piscine

Les étapes d’hivernage développées ci-dessus sont autant de moyens de protéger votre piscine pendant l’hiver. Toutefois, et pour éviter la dégradation de votre piscine, vous avez la possibilité de placer des flotteurs d’hivernage. Ces derniers, placés en diagonale dans la piscine, luttent contre le gel en absorbant la pression de la glace. Par ailleurs, il peut être intéressant d’opter pour un abri de piscine. Ce dernier permettra à votre bassin de garder une température ambiante convenable et diminuera ainsi les risques associés à la chute des températures. L’abri de piscine est notamment utilisé dans le cas d’un hivernage actif.

Mettre une couverture d’hiver

Dans la suite du protocole d’hivernage de votre piscine, nous ne pouvons terminer cet article sans parler de la couverture d’hivernage. Cette bâche va agir comme une protection pour l’ensemble de votre piscine lorsque cette dernière reste inutilisée. En effet, la bâche d’hivernage va empêcher les rayons du soleil de pénétrer dans l’eau et ainsi éviter l’apparition d’algues. De plus, la couverture d’hivernage maintient l’eau du bassin à une température suffisamment élevée pour empêcher la formation d’une couche de glace. La couverture d’hiver doit être adaptée à la taille de la piscine et particulièrement résistante en cas de chute d’un enfant ou d’un animal.

Conclusion

Lorsque l’hiver s’installe, l’entretien d’une piscine peut paraître fastidieux mais reste néanmoins fortement conseillé. En effet, le fait de suivre un protocole d’hivernage efficace vous permettra de profiter plus longtemps de votre piscine et vous évitera de nombreuses complications.

Image par défaut
Nathan
Nathan responsable de la publication de Info-mag-annonce.com. Tous ses articles sont rédigés en coordination avec l'équipe de direction.
Publications: 52

Laisser un commentaire