Or : quels sont les objets que vous pouvez vendre ?

Héritage, cadeau, achat personnel… Nous avons souvent chez nous des bijoux en or. Vous manquez d’argent ou souhaitez faire le ménage dans votre collection et vous projetez alors d’en vendre quelques-uns ? Vendre des bijoux ou objets en or est une pratique courante de nos jours. Il existe des établissements dédiés à ce type de transaction. Néanmoins, avant de vous séparer de vos objets en or, quelques règles sur la pratique sont à connaître.

Vendre de l’or : à qui s’adresser ?

De tout temps, l’or a toujours été une valeur sûre. Pour se prémunir d’éventuelles crises, nombreux sont ceux qui préfèrent se réfugier sur ce métal précieux. Le cours de l’or est donc en constante évolution et le marché est très convoité. S’il est un terrain pour faire de bonnes affaires, c’est bien le secteur de l’or. Toutefois, c’est aussi un domaine propice aux arnaques. Les fluctuations des prix font que certains connaisseurs veulent profiter des novices en la matière. Avant de vous aventurer à vendre vos bijoux ou vos objets en or, sondez donc le marché. Informez-vous sur le cours actuel de l’or et, surtout, choisissez bien votre acheteur.

Généralement, pour vendre de l’or, on s’adresse à un orfèvre ou un bijoutier s’il s’agit de bijoux. Ce sont des connaisseurs qui sauront évaluer le prix de vos biens. Mais avant de vous adresser à eux, faites une expertise, afin d’avoir une idée de la valeur des objets que vous souhaitez vendre. Ainsi, vous saurez si l’on tente de profiter de vous ou non.

Pour davantage de sécurité, vous pouvez vous diriger vers le comptoir de l’or le plus proche de chez vous. À l’instar de la Maison Française de l’Or, ce type d’établissement propose de racheter tout article en or (bijoux, couverts, pièces…). Il fixe lui-même les prix de rachat, néanmoins, la vente sera plus sécurisée qu’en ligne ou que chez un acheteur ambulant. L’autre avantage d’un comptoir de l’or est qu’il accepte également d’autres métaux précieux comme l’argent, le platine ou le palladium. Vous pourrez ainsi vous y rendre pour vendre de l’or ou pour l’échanger avec d’autres métaux précieux ou des devises.

visuel vendre pouvez objets quels

Comment connaître la valeur de vos objets en or ?

Avant de vendre vos objets en or, il est important d’en connaître la valeur. Cela vous permettra de vous positionner sur le marché et de fixer un prix de revente. Que ce soit des bijoux, des pièces ou des lingots, vous devrez en connaître la qualité. Pour déterminer la valeur de l’or, plusieurs critères sont à prendre en compte. La qualité du métal est déterminée par son carat. Plus le carat est élevé, plus votre or aura de la valeur. Comment donc reconnaître l’or de qualité ?

Il existe plusieurs méthodes pour tester votre or et certaines d’entre elles peuvent se faire à la maison. Vous pouvez par exemple faire le test de l’aimant. Si votre bijou n’est pas attiré par celui-ci, il s’agit d’un or de bonne qualité. Il y a aussi le test du grattage. Lorsque vous grattez un objet en or et qu’un métal gris ou verdâtre en ressort, il s’agira d’un plaqué or.

Sur certains objets, vous pourrez également vous référer au poinçon, une marque qui atteste l’authenticité de l’or. Celle-ci est obligatoire à partir de 3 g d’or. On peut trouver les poinçons suivants :

  • un hippocampe correspondra à un or de 24 carats, soit de l’or à l’état pur. Il est généralement apposé sur les lingots,
  • une tête d’aigle ou un hibou correspondra à 18 carats, soit 75 % d’or,
  • une coquille Saint-Jacques représente 14 carats soit 58,5 % d’or,
  • un trèfle correspond à 9 carats, soit 37,5 % d’or.

Pour connaître la qualité et la valeur réelle de votre or, vous devrez entamer une expertise. Celle-ci est souvent gratuite, mais tout dépendra du comptoir de l’or que vous contacterez. Lorsque vous faites cette expertise, le mieux serait que de vous rendre sur place. Évitez les échanges par téléphone ou sur le net qui peuvent parfois vous induire en erreur.

Tous les objets en or peuvent-ils se vendre ?

La réponse est oui, tout objet en or peut être vendu. Pour être sûr d’en tirer un bon prix, assurez-vous de vous adresser à des entités spécifiques. Pour vos colliers, bracelets, boucles d’oreilles… tournez-vous vers des bijoutiers. Pour des objets à proprement parler (cuillère, vase, bibelot…), mieux vaut s’orienter vers un fondeur. Voici une liste d’objets en or qui se vendent couramment.

Les bijoux en or

C’est sûrement la forme d’or la plus répandue dans le monde. Alliance, boucles d’oreille, pendentif… Les bijoux en or sont très prisés. Habituellement, les bijoux sont les objets qui ont les plus fortes teneurs en or pur. Ceux très anciens sont généralement plus purs. Vous avez la bague ou la broche d’une grand-mère et vous avez l’intention de vous en séparer ? Vous pouvez être sûr d’en tirer un bon prix. Privilégiez les bijouteries : elles prendront en compte la qualité de l’or.

Les dents en or

Lorsqu’on vous dit que n’importe quel objet en or peut être vendu, on ne plaisantait pas. En effet, il vous est également possible de vendre une dent en or. L’or dentaire est un alliage constitué à 75 % d’or et le reste d’autres métaux comme l’argent et le cuivre. Dans les comptoirs de l’or, on prend de tout ! La fonte se fera sous vos yeux afin d’extraire l’or. Vous connaîtrez ainsi directement la valeur de votre or dentaire. Généralement, les dents en or réalisées jusque dans les années 70 sont les plus riches et les plus pures. On peut facilement tomber sur un or de 18 ou de 22 carats.

Les lingots et pièces d’or

Vous avez peut-être hérité de lingots d’or ou de pièces d’or et ne savez pas quoi en faire. Vous avez le choix entre les garder précieusement ou les monnayer. Quoi qu’il en soit, sachez que vous pouvez tout à fait vendre des lingots d’or au même titre que les bijoux. Attention toutefois, la vente sera soumise à une taxe. Il peut s’agir soit de la taxe sur les métaux précieux soit de la taxe sur la plus-value réelle.

Les objets décoratifs

Souvent hérités de nos aïeux, nous avons chez nous des objets décoratifs en or. Parfois très criards, on peut avoir des difficultés à les assumer dans notre intérieur. Parfois, l’on ne sait trop où les placer, dans un coffre-fort ou sur la table basse du salon. Un vase, un vide-poche, un miroir… Tout est monnayable. Plus vos objets auront traversé le temps, plus ils auront de la valeur.

Misez sur l’or, un investissement sécurisant

Contrairement aux autres produits d’investissement, l’or est une valeur refuge. Il est disponible toute l’année et les risques de perte sont quasi nuls. En temps de crise ou en période difficile, le marché de l’or s’est toujours bien porté. Même si la situation économique se dégrade, l’or est peu ou pas affecté.

En tant que produit universel, l’or conserve une place importante dans le monde des affaires. Investir dans le domaine ne pourra alors qu’être rentable, particulièrement en cette période incertaine en raison du contexte sanitaire. Actuellement, les prix atteignent déjà plus de 50 000 euros pour un lingot d’un kilo contre 44 000 euros il y a une dizaine d’années.

En près de 20 ans, le prix de l’or s’est envolé, signe que le marché se porte bien et ce n’est pas près de changer. Peut-être est-ce donc le bon moment pour vendre votre or ? Que vous souhaitiez vous constituer une bonne épargne ou financer des projets, vendre vos objets en or peut être très lucratif. Pour mieux vous lancer, n’hésitez pas à consulter un conseiller en investissement. Il vous guidera dans votre démarche et vous dirigera vers les meilleures opportunités.

4.6/5 - (28 votes)
Image par défaut
Aurel Mathias
Publications: 46

Laisser un commentaire