Quelles sont les formalités administratives à réaliser en cas de déménagement ?

Un déménagement n’est pas uniquement synonyme de faire le tri dans ses affaires et de préparer des cartons. Il sous-entend aussi de réaliser certaines formalités administratives, car votre foyer est rattaché à divers organismes privés et publics. Lorsque vous décidez donc de changer de logement, vous vous devez d’effectuer des démarches spécifiques afin d’être en règle envers ces structures. Voici donc un récapitulatif des formalités administratives exigées en cas de déménagement.

La résiliation des contrats de son logement

Avant le demenagement, plus précisément 15 jours avant le grand départ, vous devez procéder à la résiliation de tous les contrats auxquels votre foyer est abonné. Il s’agit par exemple de votre abonnement énergétique, notamment celui d’électricité et de gaz. Contactez donc votre fournisseur d’énergie pour votre contrat. En effet, il n’est pas possible de « déménager » votre contrat d’énergie, vous serez ainsi obligé de résilier puis souscrire à un nouveau contrat. C’est le bon moment de changer de fournisseur d’énergie si vous le souhaitez.

Dans les mêmes délais que vos contrats d’énergie, vous devez résilier votre contrat d’assurance habitation.

Dans ce cas, vous n’aurez qu’à adresser à votre assureur une lettre recommandée avec accusé de réception. Si vous le souhaitez, vous pouvez tout simplement procéder au transfert de votre assurance. Cela est aussi valable pour vos abonnements TV, de téléphone fixe et d’internet.

Le transfert de son courrier et de son compte bancaire

Il est beaucoup plus pratique d’avoir son agence bancaire près de chez soi, car cela vous permettra de réaliser vos opérations bancaires beaucoup plus rapidement. C’est pour cette raison qu’il faut aussi inclure le transfert de votre compte bancaire sur la liste des démarches administratives à faire dans le cadre de votre déménagement.

Pour réaliser une telle formalité, vous n’avez qu’à communiquer votre nouvelle adresse ainsi que le nom de l’agence locale que vous aurez choisie à votre conseiller bancaire. Cela doit se faire dans un délai d’un mois avant le déménagement.

Vous devez demander le transfert de votre courrier afin de commencer à recevoir vos lettres et autres documents importants à votre nouvelle adresse. Pour que cette réexpédition se fasse de manière automatique, vous pouvez opter pour le service que propose La Poste.

Notifier son changement d’adresse en cas de déménagement

Tous les services administratifs qui ont votre adresse doivent être informés lorsque vous décidez de changer de logement. Il s’agit entre autres des impôts, de la mutuelle et de la sécurité sociale.

Pour vous permettre de notifier en un clic votre changement d’adresse à tous ces organismes, l’État a mis à disposition une section « Je déménage » sur sa plateforme servicepublic.fr. Par ailleurs, votre employeur doit également être informé de votre déménagement.

Cela pourrait lui être utile en cas d’accident de travail par exemple.

Et pour finir, de toutes ces formalités à effectuer dans un délai de 3 mois avant le déménagement, celle que vous ne devez absolument pas oublier est le préavis de départ à votre bailleur.

Un déménagement ne signifie pas seulement trier et emballer ses affaires. Suivre moult formalités administratives en fait aussi partie. Cela implique de résilier tous les contrats rattachés à votre foyer (électricité, eau, téléphone, internet…), puis de faire transférer son compte bancaire ainsi que son courrier, et enfin informer du changement d’adresse les divers services administratifs concernés. 

Quant à son bien immobilier, il n’est jamais agréable de traîner longtemps sur le marché pour le vendre. C’est pourquoi il est impératif de savoir vendre rapidement son bien immobilier après l’avoir mis sur le marché. Par exemple, bien présenter son bien sur un site d’annonce immobilière est un grand atout pour attirer les acquéreurs. Mais avant cela il est capital de faire les travaux de rénovation nécessaires, pour mettre à jour son bien et lui insuffler une nouvelle dynamique, une nouvelle identité, une nouvelle vision ! Il est également primordial de mettre en valeur les points forts de votre bien, afin de le rendre plus attractif. Par exemple, il ne faut pas hésiter à bien aménager votre jardin si celui-ci est votre atout. Bien sûr, le rêve de tout le monde c’est de vendre à un meilleur prix. Néanmoins, il est important d’estimer votre bien au juste prix pour ne pas décourager les acheteurs, en prenant en compte plusieurs facteurs dont l’état du bien, sa situation géographique, son quartier, son ancienneté, etc.

4.5/5 - (34 votes)

Julien Barbet
Julien Barbet
Publications: 349