Tout comprendre sur le viager

La vente viagère permet d'optimiser ses revenus, surtout pour tous ceux qui souhaitent investir sur le long terme. Le viager est de plus en plus utilisé par les Français afin de constituer leurs pensions ainsi que leurs retraites. Cette modalité de vente se base sur un contrat aléatoire. En effet, il suffit d'une opportunité pour assurer une rente viagère très intéressante. Nous vous livrons toutes les informations à ce sujet dans le présent article. 

Le viager : qu’est ce que c’est ? 

Le viager est avant tout une vente immobilière, mais dont le paiement du prix se fait de manière périodique : mensuelle, trimestrielle, semestrielle et même annuelle. Ce versement est appelé rente viagère. Le vendeur peut demander le paiement d'une partie du prix au comptant lors de la conclusion de l'acte de vente. Cette somme payée au comptant est appelée bouquet. 

Le montant de la rente doit être prévu dans le contrat. La fixation de ce prix dépend de plusieurs facteurs, dont la valeur du bien, l'âge du crédirentier, le montant d'un bouquet ainsi que le type de vente viagère. 

Il existe deux types de viagers : 

  • L'achat en viager occupé permet au vendeur de maintenir l'usage des lieux jusqu'a son décès. Ainsi, lors de la conclusion de la vente, le crédirentier peut toujours se servir des lieux comme habitation.
  • Dans le cadre de la vente viagère libre, le vendeur procède à la cession du bien , mais l'acquéreur a la possibilité d'occuper les lieux dès la signature du contrat. Ainsi, il n'a pas à attendre jusqu'au décès du vendeur pour pouvoir occuper les lieux concernés.

Pourquoi vendre en viager ? 

Le viager permet d'acquérir un bien immobilier suivant une facilité de paiement et cela sans passer par les banques et institutions financières. Ce système est très apprécié pour la liberté qu'il offre aux parties. 

Les avantages du crédirentier 

Pour le vendeur, la vente viagère est assimilable à une retraite complémentaire. Pour les couples mariés ou pacsés qui n'ont pas eu d'enfants, procéder à une vente viagère permet de se libérer des charges successorales et des difficultés y afférentes. Le versement de la rente viagère par l'acheteur permet d'optimiser les revenus, surtout pour les personnes à la retraite. 

Contrairement à la vente classique, le viager permet de profiter d'un régime fiscal plus souple. En effet, la rente viagère bénéficie de plusieurs abattements, dont les taux dépendent de l'âge du vendeur. 

Les principaux avantages de l’acheteur 

Pour le débirentier, conclure un contrat de vente viagère consiste à épargner tout en investissant dans la pierre. De cette manière, il va acquérir un bien immobilier avec la possibilité d'échelonner le règlement du prix. S'il s'agit d'un viager libre, il aura directement la possibilité d'occuper les lieux et l'exploiter. 

Le prix payé par le crédirentier dépend en grande partie du décès du vendeur. L'acheteur peut payer un prix inférieur à la valeur réelle du bien ou un montant supérieur. Malgré cet aléa, il peut toujours conclure une bonne affaire en optant pour un bien immobilier ayant une bonne situation. 

Le viager est un système de financement immobilier qui permet d'acquérir un bien (appartement ou ) via un paiement périodique de l'acheteur au primo-propriétaire. La vente en viager octroie ainsi une facilité de paiement accrue aux acheteurs, et cela sans passer par des établissements de crédit. Ce type de vente immobilière offre beaucoup d'avantages, à la fois pour le crédirentier (celui qui reçoit la rente) que pour le débirentier (l'acheteur). 

Autre système avantageux : acheter une maison pour 500 euros par mois. Des conditions sont bien évidemment à respecter pour ceci : il faut prendre en compte la durée et le taux d'intérêt de l'emprunt, ainsi que le montant de votre apport personnel et votre capacité d'endettement : les établissements de crédit ou les banques vont en effet passer aux crible vos revenus pour s'assurer que vous puissiez supporter le montant mensuel du prêt ainsi que vos charges personnelles. Par exemple, si vous voulez acheter une maison pour 500 euros par mois sur une durée d'emprunt de 10 ans, la banque va exiger un salaire minimal qui tourne autour des 1500 euros. Pour ce qui est de la maison, un immobilier situé en ville pouvant s'avérer onéreux, il vaut mieux choisir des maisons en périphérie ou en province : cela permet d'avoir plus d'espace et de confort. Vous y trouverez une maison dotée d'un confort correct, que vous pourrez acquérir pour 500 euros par mois !

4.3/5 - (21 votes)
Partages