Acheter de l’immobilier en dessous du prix du marché : la nue-propriété et ses avantages

Saviez-vous qu’avec l’achat en nue-propriété, vous pouvez acheter de l’immobilier en dessous du prix du marché ? En effet, ce mode d’achat permet de profiter d’une décote allant jusqu’à 50 % sur le prix d’un bien immobilier. On vous en dit plus dans cet article.

Acheter de l’immobilier en dessous du prix du marché : qu’est-ce que la nue-propriété ?

La nue-propriété est un mode d’investissement immobilier dans lequel le droit de propriété est démembré en deux :

  • Le nu-propriétaire qui dispose du bien et qui peut le vendre ;
  • L’usufruitier qui continue à jouir du bien et à en percevoir les revenus, comme les loyers.

En d’autres termes, lorsque vous achetez un bien en nue-propriété, vous concédez son usage à une tierce personne. Mais cette cession est limitée dans le temps : 10 à 20 ans pour un programme commercialisé par un professionnel.

Une fois la période écoulée, le nu-propriétaire récupère tous les droits sur son bien.

Quels sont les avantages de l’achat en nue-propriété ?

En premier lieu, l’achat en nue-propriété vous permet d’acheter un bien en dessous du prix marché. Cela se justifie notamment par le fait que vous ne jouissez pas immédiatement du droit d’usufruit.

En fonction des programmes et de la localisation du bien, la décote varie globalement entre 30 % et 50 %.

Mais ce n’est pas tout. Ce mode d’investissement présente également d’autres avantages :

Moins de responsabilités qu’un propriétaire

Les tâches inhérentes à la gestion et à l’entretien du bien immobilier sont à la charge de l’usufruitier tout au long de la période de démembrement. Par conséquent, le nu-propriétaire est dispensé des travaux d’entretien, du paiement des charges courantes ainsi que des impôts.

Une fiscalité avantageuse

Contrairement à un investissement locatif par exemple, l’investissement en nue-propriété n’est pas pris en compte dans le patrimoine imposable de l’IFI du nu-propriétaire. Il n’a donc pas d’incidence sur l’impôt sur le revenu.

La valeur du bien est plutôt prise en compte dans l’assiette taxable de l’usufruitier jusqu’à la fin de la période de démembrement.

Par ailleurs, les droits de donation sont réduits en cas de transmission du bien à un héritier.

Pas de frais à payer à l’issue de la période de démembrement

À l’issue de la période contractuelle de démembrement, le nu-propriétaire ne supporte aucuns frais. De plus, il n’a pas de démarches à effectuer pour récupérer l’usufruit du bien. Le statut de plein propriétaire lui est automatiquement accordé.

Comment choisir un bien en nue-propriété pour acheter en dessous du prix du marché ?

La localisation est le principal critère à prendre en compte pour investir en nue-propriété et profiter des avantages inhérents.

Privilégiez une ville dynamique dont le marché immobilier est en forte croissance, c’est-à-dire une ville où la demande de biens est plus importante que l’offre. Choisissez également avec soin le quartier. Les principaux paramètres à prendre en compte sont :

  • Une bonne qualité de vie ;
  • Un réseau de transport à proximité ;
  • Des crèches ;
  • Des écoles ;
  • Des universités ;
  • Des commerces ;
  • Des espaces verts.

Pour finir, il est vivement recommandé de se faire accompagner d’un notaire avant d’investir en nue-propriété. C’est un placement qui vous engage sur du très long terme. Il est donc préférable d’éviter les propriétés douteuses qui peuvent créer des problèmes juridiques coûteux.

Lire aussi : Acheter une maison pour 500 euros par mois

4.7/5 - (21 votes)

Julien Barbet
Julien Barbet
Publications: 227