Travail en Suisse : pensez à votre retraite avec le 3e pilier prévoyance

Vous avez décroché le job de vos rêves en Suisse ? Soyez sûr de bien connaître le système de retraite et de prévoyance helvétique pour pouvoir bénéficier d’un revenu correct lors de votre départ à la retraite. Découvrez à travers cet article les principes de ce système à trois piliers.

Comment fonctionne le système Suisse de protection et prévention ?

Toute personne résidant ou travaillant en Suisse est obligatoirement affiliée au système de sécurité sociale et financière helvétique. Ce système de prévoyance couvre non seulement la retraite, mais aussi l’invalidité et le décès.

Il consiste en 3 piliers :

  • le 1er pilier : l’AVS (Assurance Vieillesse, Survivants) / AI (Assurance Invalidité), qui est obligatoire pour tous ceux qui résident ou travaillent en Suisse ;
  • le 2ème pilier : la prévoyance professionnelle, obligatoire pour tous ceux qui travaillent en Suisse ;
  • le 3ème pilier : la prévoyance individuelle, qui est facultative, mais permet de se constituer un revenu complémentaire pour la retraite.

Ce système de 3 piliers suisse repose sur deux types de systèmes de retraites : le système dit par répartition (l’AVS) et les systèmes dits de capitalisation, sous forme de fonds de pension (2ème pilier et 3ème pilier).

Les deux piliers obligatoires

L’AVS (1e pilier) et la prévoyance professionnelle (2e pilier, appelé PP) ont pour but de garantir un niveau de vie minimum en cas de baisse ou de perte de revenu causée par une cessation d’activité (retraite, invalidité, décès). Les cotisations sont payées à parts égales par l’employeur et le salarié (prélevé directement sur le salaire).

Le taux de cotisation de la PP est fixé par la caisse de pension de l’entreprise. Il peut être plus élevé dans certaines entreprises que dans d’autres. Dans ce cas, l’employé paye une part équivalente au minimum imposé par la loi, et l’entreprise paye une part plus importante.

La prévoyance professionnelle (2e pilier, appelé PP) vient en complément de l’AVS, pour que l’ensemble (PP + AVS) couvre environ 60% du dernier salaire.

Le 3e pilier : la prévoyance individuelle pour générer un revenu supplémentaire

Il est composé d’un 3ème pilier a et d’un 3ème pilier b, qui se présentent sous la forme de comptes ou produits, bancaires ou d’assurance.

Le 3ème pilier a est une version proche du PERP français. Avec, toutefois, un impact plus fort de la déduction sur le revenu en Suisse qu’en France.

Le 3ème pilier b correspond à l’assurance-vie. Dans certains cantons, dont Genève, les versements permettent de faire une déduction fiscale partielle.

Seuls les résidents suisses ont accès à ces produits. Donc cela ne vous concerne pas si vous êtes frontalier.

4.7/5 - (38 votes)
Image par défaut
Nathan
Nathan responsable de la publication de Info-mag-annonce.com. Tous ses articles sont rédigés en coordination avec l'équipe de direction.
Publications: 96

Laisser un commentaire