Achat d’avis Google : les sanctions associées à cette pratique

Il est certes difficile d’obtenir des avis positifs pour améliorer la réputation en ligne de son business, booster son référencement et accroître ses ventes.

Mais dans tous les cas, il ne faut surtout pas céder à la tentation de l’achat d’avis Google. Cette pratique frauduleuse est en effet sanctionnée, aussi bien par la loi française que par le géant de Mountain View.

Achat d’avis Google : les sanctions légales encourues

L’achat d’avis Google est illégal. Cet acte est considéré comme une pratique commerciale trompeuse. Publier de faux commentaires en ligne a pour effet de tromper les internautes et de les induire en erreur sur la qualité d’un produit, d’un service ou sur l’image d’une entreprise. Cela est donc interdit !

La DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes) mène d’ailleurs une enquête à ce propos depuis 2011. Elle vise à traduire devant les tribunaux, les propriétaires des sites et les prestataires de services qui se livrent à ce genre de pratiques.

De plus, la Loi Châtel et le Code de la Consommation ont prévu des peines contre ce type de pratiques commerciales et leurs auteurs.

En bref, acheter des avis en ligne est passible d’une peine d’emprisonnement allant jusqu’à 2 ans et d’une amende de 300 000 euros.

Achat d’avis Google, les sanctions pour votre site web

Contrairement à ce que promettent les entreprises de vente de faux avis sur Internet, l’achat d’avis Google est nuisible à votre réputation en ligne. Et ceci pour plusieurs raisons :

Un coup de massue pour votre SEO local

Les faux avis ne sont pas bien détaillés. Ce sont généralement des avis courts qui ne contiennent pas les mots-clés liés à votre activité. Contrairement aux avis réels bien détaillés, ils ne suscitent pas chez les internautes la décision d’achat.

De plus, les algorithmes de Google ont été récemment perfectionnés de sorte à déterminer si l’auteur de l’avis s’est effectivement rendu dans vos locaux. Ils sont même capables de vérifier s’il a acheté l’un de vos produits ou services.

Dès qu’ils se rendent compte que ce n’est pas le cas, votre site est sanctionné et vous êtes déclassé dans les résultats locaux de recherche.

Lire aussi : 3 conseils marketing pour les boutiques artisanales

La suspension de votre fiche Google My Business à cause de l’achat d’avis Google

Si l’algorithme de Google détecte un faux avis sur votre site web, il le supprimera au bout de quelques jours sans vous prévenir. En cas de récidive, votre fiche Google My Business sera suspendue.

Vous ne serez donc plus visible par les Internautes pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. En d’autres termes, non seulement vous aurez jeté votre argent par la fenêtre en investissant dans cette pratique, mais en plus, vos ventes chuteront également de manière drastique.

Une tâche pour votre e-reputation

Les internautes ne sont pas dupes. Ils savent distinguer les faux avis des vrais. Lorsqu’ils se rendront compte de la supercherie, ils n’hésiteront pas à vous dénoncer sur les réseaux sociaux et votre image en prendra un gros coup. Cela peut mettre en péril toute votre activité !

En résumé, l’achat d’avis Google vous expose, devant la loi, à une peine d’emprisonnement et à une lourde amende. De plus, cette pratique nuit à votre référencement local, vous expose à un bannissement sur Google My Business et détruit votre e-reputation. Fuyez donc les agences qui vous proposent ce type de service et mettez en place les bonnes pratiques pour récolter de vrais avis sur votre site Internet.

Lire aussi : Commerce de proximité : 11 conseils pour bien commencer

4.2/5 - (16 votes)
Image par défaut
Julien Barbet
Publications: 177

Laisser un commentaire