Assurance pour trottinette électrique : quel prix

De nombreux futurs utilisateurs se questionnent sur l’obligation ou non de l’assurance pour trottinette électrique. En parallèle, le prix des différents types de garanties constitue un facteur de prise de décision sur la couverture à prendre. Nous apportons les réponses concernant les assurances pour NVEI et leurs tarifs.

Est-il obligatoire d’avoir une assurance pour trottinette électrique ?

Les trottinettes électriques font partie des NVEI (nouveaux véhicules électriques individuels) ou EDPM (engins de déplacement personnel motorisés), avec les hoverboards, les gyroroues, les gyropodes, les segways, etc. À l’instar des automobiles et des motos, il s’agit de véhicules terrestres à moteur régis par le Code des Assurances.

Ainsi, tout possesseur de trottinette électrique a l’obligation de l’assurer au risque de se faire sanctionner par une amende, voire par la suspension de son permis de conduire.

Le minimum légal requis est la souscription à la couverture en responsabilité civile en cas de dommages corporels ou matériels causés par un accident ou une chute.

Les autres obligations à part l’assurance

La législation sur les trottinettes électriques et NVEI en général se met en place avec les textes à venir concernant les EDPM. Outre l’assurance au tiers ou responsabilité civile, le propriétaire ou le conducteur doit respecter des règles spécifiques pour pouvoir circuler :

Le port de casque obligatoire pour les enfants

Les enfants de moins de 12 ans doivent impérativement porter un casque pour conduire une trottinette électrique. Toutefois, l’obligation ne s’applique pas aux adultes, au même titre que pour les cyclistes. L’usage d’écouteurs ou de casque audio sous toutes leurs formes est interdit.

La circulation sur les trottoirs

À condition de rouler à moins de 6 km/h, tous les NVEI peuvent rouler sur les trottoirs. Tandis que les modèles pouvant atteindre 25 km/h doivent circuler exclusivement sur les pistes cyclables.

Le dépassement de la limite de vitesse à 25 km/h sur la voie publique est passible de sanction. L’usage sur une voie privée à une vitesse dépassant le règlement doit faire l’objet d’une autorisation du ministère de l’Intérieur après une demande de l’utilisateur.

Par ailleurs, la loi impose la limitation à une seule personne par trottinette électrique.

L’immatriculation

Elle concerne les modèles d’une certaine puissance et dépassant les 25 km/h qui doivent posséder une carte grise et une plaque d’immatriculation délivrées par la préfecture.

Les équipements obligatoires

La trottinette électrique doit avoir des équipements réglementaires tels que les feux avant et arrière pour être visible, et un système d’alerte sonore pour prévenir les autres usagers.

Lire aussi : Quelle assurance auto pour jeune conducteur résilié ?

Quelle assurance pour trottinette électrique souscrire ?

Assurance pour trottinette electrique

L’assurance pour trottinette électrique au tiers ou responsabilité civile reste le minimum légal. Toutefois, elle couvre uniquement les dégâts matériels ou les dommages corporels causés à autrui. Des garanties plus complètes, à l’exemple du contrat tiers étendu (vol, incendie) ou de l’assurance automobile tous risques, prendront en charge les préjudices contre votre véhicule ou votre personne.

Il existe 4 types de garanties en assurance pour trottinette électrique :

  • La responsabilité civile ou au tiers : comprise dans tous les contrats d’assurance. Les autres couvertures qui suivent viennent en option.  
  • La garantie dommage : concerne les dégâts subis par votre trottinette.
  • La garantie vol : en cas de vol ou de perte de votre engin.
  • La garantie accidents : pour les préjudices que pourriez subir en vous déplaçant avec votre EDP.

Le niveau des garanties, la puissance du véhicule et votre expérience en tant que conducteur (âge, historique du permis, etc.) influencent le choix et le prix de votre assurance. Un adolescent sans expérience de la circulation s’expose évidemment à plus de risques qu’un conducteur détenteur de permis et familier aux codes de la route.  

Les options d’une assurance trottinette électrique :

Nous partageons ci-dessous les formules couramment proposées dans le cadre d’une assurance NVEI :

  • L’assurance au tiers ou la responsabilité civile : si votre responsabilité est engagée lors d’un accident, les dommages causés à autrui sont pris en charge.
  • La garantie-conducteur : elle couvre les frais médicaux et les frais supplémentaires en cas d’accident ou de décès.
  • La protection juridique : elle indemnise les frais de justice si un litige se présente.
  • L’assurance vol et incendie : elle permet de vous faire rembourser en cas de vol, d’incendie ou d’explosion de votre appareil.
  • La garantie catastrophe naturelle : elle concerne le dépannage et les réparations de votre NVEI endommagé par une catastrophe naturelle.
  • La couverture forces de la nature : elle prend en charge le dépannage et les réparations à cause de conditions climatiques hors catastrophes naturelles.
  • L’assurance attentats : elle couvre les réparations nées d’endommagements par attentat, émeute, acte terroriste ou de vandalisme.
  • Enfin, l’assurance tous risques ou tous accidents : au même titre que l’assurance voiture tous risques, elle vous indemnise de tout dommage touchant autrui, votre véhicule ou votre personne.

Quel prix pour assurer sa trottinette électrique ?

Le prix de l’assurance pour trottinette électrique varie d’une formule à l’autre en fonction de vos besoins et de votre profil. Chaque assureur propose également différentes offres et applique différents tarifs.

Comptez à partir de 5 € minimum par mois pour la responsabilité civile ou l’assurance au tiers qui est obligatoire. Suivant le niveau de couverture souhaitée, le prix augmentera.

Par exemple, pour une assurance dommage et vol incluant l’individuelle accident (vous êtes indemnisé en cas de blessure), les offrent commencent à partir de 7 € par mois jusqu’à 10 € par mois selon l’assureur. Les établissements peuvent garantir ou non la défense pénale et les recours judiciaires (qui peuvent s’élever à 3000 € jusqu’à plus de 12 000 € par affaire).

La souscription à une couverture du vol est notamment préconisée si votre trottinette est d’une grande valeur (allant de 300 euros à plus de 2000 euros). De même si votre engin reste souvent sans surveillance pendant une durée importante dans la journée.

Quelles sont les autres garanties possibles ?

Les assurances classiques se restreignent généralement au tiers obligatoire et excluent le vol et les dommages que vous subissez. Pour vous protéger au maximum, optez pour un contrat d’assurance pour trottinette spécifique qu’un assureur expert propose. Vous pouvez recourir aux outils de comparateur en ligne pour trouver la plus adaptée et demander des devis.

Assurance pour trottinette electrique devis

Les cas de non-couverture

De nombreux assureurs offrent des couvertures pour les NVEI. Toutefois, nous conseillons de toujours vérifier les exclusions de garanties et les clauses au moment de comparer vos devis pour éviter les aléas :

Informez-vous bien sur les exclusions de garanties des assurances NVEI. Elles ne garantissent pas toujours tous les dommages et tous les types de déplacements. On peut citer par exemple, les déplacements professionnels, qui ne sont pas pris en charge.

Lisez bien les termes du contrat : soyez sûr de savoir si le port du casque est obligatoire ou non, si la conduite en état d’ébriété est admise, etc. Car en cas d’accident, il se pourrait que vous soyez non-remboursable dans certaines conditions.

Lire aussi : Comment bien choisir son assurance auto ?

4.5/5 - (27 votes)
Image par défaut
Rova Vaugirond

Amie des animaux et de la nature, passionnée de dessin et de jeux vidéos, musicienne à mes heures perdues, auteure amateure, rédactrice à la plume qui glisse… sur divers sujets allant du bien-être aux textes sur la fiscalité. J'ai laissé mon ancienne vie de marketeuse pour rejoindre le monde digital, un peu comme Neo de Matrix !

Publications: 45

Laisser un commentaire