Comment se protéger du Covid19 à bas prix ?

La pandémie de Covid-19 a relevé de nouvelles problématiques et fait ressortir de nouvelles contraintes dans tous les domaines de la vie courante. Malgré une baisse significative des cas de contamination et le lancement des campagnes de vaccination, le virus court toujours. Il est donc absolument recommandé de continuer à respecter strictement les gestes de prévention et de protection. Les précautions nécessitent un investissement personnel et financier spécifique. Ces quelques conseils vous permettent de vous protéger efficacement contre le coronavirus SARS-CoV2 à moindre coût.

Utiliser un masque de protection FFP2

Le masque chirurgical FFP2 certifié certifications EN 14683 et ASTM F2 100 offre une meilleure protection contre le virus en comparaison ausx masques jetables et aux modèles en tissu. Fournissant une capacité de filtration des aérosols supérieure, cet équipement est originalement dédié aux chirurgiens, aux médecins, aux soignants et aux personnes porteuses du virus. Le masque médical empêche la diffusion des gouttelettes contaminées provenant des liquides corporels d’un sujet infecté dans l’air ambiant.

Le masque de protection respiratoire de type FFP2 permet aussi de se protéger des gouttelettes et postillons, les principaux vecteurs du virus. L’équipement est également recommandé pour la protection des personnes vulnérables, à savoir : les personnes âgées de 60 ans et plus et les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires et/ou cérébrovasculaires, de diabète sucré, d’une affection pulmonaire chronique, de cancer, d’immunodépression.

Ce type de masque est généralement fabriqué en polypropylène, en polyéthylène ou en cellulose non tissé, réparti sur 3 à 4 couches.

Face à recrudescence des cas de contamination et la nécessité d’une meilleure protection pour le grand public, l’usage du masque chirurgical s’est démocratisé.

Les particuliers n’hésitent pas à nettoyer voire lessiver leur masque FFP2 pour pouvoir le réutiliser. A la question « les masques de protection sont ils lavables ? », une étude menée par UFCQuechoisir offre une réponse affirmative. Cette expérimentation a démontré que certains masques chirurgicaux conservent leur efficacité après le lavage. Cependant, une fois nettoyé, le dispositif est moins confortable. Le nettoyage à grande eau ou à la machine à laver permet donc d’accroitre la durée de vie d’un masque chirurgical qui est de 4 heures. Cela optimise les dépenses en protection.

Se mettre au télétravail

Les entreprises ont été contraintes de convertir leurs employés au télétravail. Cette disposition a permis de limiter considérablement les cas d’infection dans les locaux professionnels qui constituent d’éventuels clusters. Le travail à distance présente aussi un avantage particulier en termes de protection. Ce mode de fonctionnement réduit, voire évite complètement la consommation de masques de protection respiratoire et gel hydro alcoolique.

Néanmoins, les télétravailleurs ne doivent pas oublier de suivre les gestes barrières même s’ils passent une grande partie de leur journée à leur domicile. Les mesures de prévention et de protection sont notamment de mise si certains membres de la famille sont dans l’obligation de sortir et de fréquenter des lieux publics.

Outre le port du masque de protection, le lavage fréquent des mains est absolument préconisé. Sachez qu’il est possible de fabriquer du gel hydro alcoolique maison avec des produits que vous pouvez trouver en pharmacie (alcool, eau oxygénée, glycérine). Préparer votre propre solution hydro alcoolique vous permet de réduire les dépenses en protection individuelle contre le coronavirus.

4.1/5 - (40 votes)
Image par défaut
Julien Barbet
Publications: 97

Laisser un commentaire