Cystite : traitements naturels des infections urinaires

0
95
Cystite - Traitements naturels

Article mis à jour le 23 novembre 2020

Touchant surtout les femmes, la cystite est une inflammation de la paroi de la vessie. Inflammation qui se manifeste par des douleurs pelviennes, des douleurs ou sensations de brûlures lors de la miction, une envie fréquente d’uriner voire de la fièvre. Dans la majorité des cas, cette infection est due à une bactérie E-Coli. Sans traitement, les infections urinaires ou cystites peuvent entraîner des complications. Si le recours à l’antibiotique est quasi-systématique, il existe aussi des traitements naturels qui peuvent prévenir et / ou soigner les cystites.

Eau & tisanes pour soigner les cystites

Cystite - boissons

Boire beaucoup d’eau

Plus vous buvez, plus vous augmentez le volume de vos urines. De ce fait, vous évacuerez plus rapidement les bactéries responsables de la cystite. En temps normal, il est recommandé de boire au moins 1.5 L / jour. Si vous êtes en crise, assurez-vous de boire au moins 2 L / jour.

Le jus de canneberges

La canneberge, ou cranberry, est reconnue pour son efficacité en cas d’infection urinaire. Riche en flavonoïdes, et plus particulièrement en proanthocyanidines, elle a d’excellentes vertus antibactériennes. La consommation de canneberges va participer à empêcher les germes de s’installer (ou de persister) sur les parois de la muqueuse de l’appareil urinaire.

Pour une efficacité optimale, il faudra consommer 36 mg de principes actifs, ce qui correspond à 75 cl à 1L de jus de canneberges. Mais vous pouvez également consommer la canneberge sous forme d’infusions, de gélules ou d’extrait sec.

Les tisanes aux plantes

Infusion de queues de cerise

Mélangez une poignée de queues de cerise, 4 cuillères à soupe de fleurs de bruyère séchées et une cuillère à soupe de baies de canneberge dans un litre d’eau bouillante. Laissez infuser pendant 20 minutes avant de filtrer. Laissez tiédir avant de boire. Consommez 3 tasses par jour pendant toute la durée de la crise.

La tisane d’orthosiphon

A consommer pendant la crise de cystite et dans les jours qui suivent, l’orthosiphon va aider à éliminer les bactéries et à diminuer l’inflammation de la vessie. Pour cela, faites infuser 6 à 12 g d’orthosiphon dans un litre d’eau bouillante. Là encore, vous pouvez consommer 2 à 3 tasses quotidiennement.

L’orthosiphon est aussi consommable sous d’autres formes :

  • teinture-mère à raison de 100 gouttes matin et soir pendant 10 jours puis 50 gouttes matin et soir pendant un mois,
  • ampoules ou gélules à prendre sur une durée de 15 jours.

Décoction de racines d’échinacée

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) reconnaît les bienfaits de l’échinacée pour la prévention des infections urinaires et la stimulation du système immunitaire. En décoction, il faudra consommer 3 tasses par jour de décoction de racines d’échinacée (25 g de racines pour 500ml d’eau à infuser pendant 5 à 10 minutes). L’échinacée peut également être utilisée sous forme d’extraits hydroalcooliques.

Macérât, huiles essentielles et cataplasme

Cystite - huiles essentielles

Les bourgeons d’airelles

Le macérât de bourgeons d’airelles bio va non seulement soigner votre cystite mais il va aussi limiter le risque de récidive ultérieure. Antiseptique naturel des voies naturelles, il faudra prendre 6 gouttes de macérât dans une cuillère à soupe d’eau (idéalement de l’eau minérale) matin et soir pendant un mois.

Les massages aux huiles essentielles

Huile essentielle de Tea Tree

Lorsque vous sentez que votre vessie est sensible, vous pouvez diluer 5 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree dans 1 cuillère à café d’eau. Utilisez le mélange obtenu pour vous masser le ventre 4 à 5 fois / jour.

Un mélange décongestionnant

Pour réaliser ce mélange, vous aurez besoin de plusieurs huiles essentielles : estragon, sarriette, calophylle et thym à thujanol. Mélangez une goutte de chacune de ces huiles essentielles et massez-vous le bas du ventre aussi souvent que nécessaire. Outre ces propriétés décongestionnantes, ce mélange a aussi un effet antiseptique.

Le cataplasme d’argile verte

S’il est efficace en cas de crise d’hémorroïdes, le cataplasme d’argile verte montre aussi de très bons résultats pour soulager en cas d’infection urinaire. Pour l’utiliser, déposez une couche d’environ 2 cm d’épaisseur sur une compresse puis appliquez sur la région vésicale. Retirez le cataplasme dès que l’argile a séché. Vous pouvez renouveler autant de fois que nécessaire.

Les médecines douces pour soigner la cystite

Les Fleurs de Bach contre la cystite

Utilisables dans de nombreuses situations, les Fleurs de Bach peuvent aussi être utilisées pour le traitement des infections urinaires. Pour soulager l’inflammation de votre vessie, prenez 7 gouttes de Chicory et 7 gouttes de Holly sous la langue, matin et soir, pendant toute la durée de la crise.

L’homéopathie

La prise de deux granules de Formica Rufa en 15Ch 4 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes va bloquer le développement des bactéries dans la vessie. Vous pouvez compléter ce traitement avec la prise de sérum anticolibacillaire 8 DH.

L’acupressure : un massage pour accélérer la guérison de votre cystite

Pour accélérer la guérison de votre infection urinaire, vous pouvez stimuler le point 60V qui se situe derrière la malléole externe de votre pied ou dans le creux situé entre le majeur et l’annulaire de vos mains.

L’acupuncture

L’acupuncture peut vous aider pendant les crises mais aussi en traitement de fond. En cas de crise, prévoyez 2 à 3 séances par semaine. En traitement de fond, il faudra compter 3 à 5 séances sur une période de 10 à 15 jours.

L’importance de l’alimentation pour prévenir la cystite

cystite-alimentation

Une alimentation équilibrée

Une alimentation saine et riche en vitamines vous permettra de renforcer votre système immunitaire. En outre, veillez à limiter votre consommation de certaines boissons (alcool, café), agrumes ou épices qui sont irritants pour la vessie. Il est aussi recommandé de réduire sa consommation d’aliments et boissons sucrés puisque les bactéries se nourrissent de sucre.

Une cure de probiotiques régulière

Une flore bactérienne en bonne santé empêche la propagation des germes dans l’appareil urinaire. De ce fait, une cure de probiotiques pourra vous aider à entretenir votre flore bactérienne. Idéalement, nous vous recommandons de faire au moins une cure par an au début de l’hiver. Nous vous conseillons également la cure de probiotiques après un désordre digestif (type gastroentérite). La cure peut être prise sous forme de gélules ou de sachets, disponibles en pharmacie.

Infection urinaire chez une petite fille : quel traitement naturel choisir ?

Cystite enfant

Les infections urinaires sont les infections les plus courantes chez les enfants et touchent particulièrement les petites filles. Là encore, quelques traitements naturels peuvent aider à soulager l’infection et à éliminer les bactéries responsables.

L’homéopathie contre la cystite de l’enfant

Pulsatilla, Aconitum ou Belladonna sont très efficaces dans le traitement des cystites de l’enfant. Vous pourrez par exemple lui donner du Pulsatilla en 5Ch ou 7Ch à raison de trois granules 3 fois par jour pendant la durée de la crise.

Le bicarbonate de sodium

Mélangez 10 grammes de bicarbonate dans 200 ml d’eau. Si le résultat n’est pas très agréable à boire, il permet de soulager la cystite et d’éliminer l’excès d’acidité des urines.

L’alimentation pour soulager une cystite

Plusieurs aliments peuvent aider à éliminer les bactéries de la vessie de votre enfant, notamment :

  • 150 g d’ananas par jour jusqu’à apaisement des symptômes,
  • 2 verres de jus de myrtilles par jour contribueront à garder la vessie propre,

15 grammes d’huile de coco chaque jour vont aider à éliminer les bactéries de la vessie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici