Les évolutions en termes d’automatisation industrielle

Article mis à jour le 12 août 2021

Depuis que les progrès scientifiques et techniques ont commencé, le quotidien de l’Homme a été nettement amélioré. Ce dernier se fait aider dans ses différentes tâches par des appareils et machines censés lui simplifier la vie. L’un des secteurs les plus affectés par ces changements est celui de l’industrie. L’automatisation des process a complètement révolutionné la manière dont les ouvriers travaillent.

Qu’est-ce que l’automatisation industrielle ?

Le segment de l’automatisation industrielle a pour but principal de développer des solutions et des produits destinés aux industries. Mais avant même de vous présenter les différentes évolutions enregistrées dans ce domaine depuis quelques années, il est important de définir la notion.

De manière simplifiée, l’automatisation industrielle consiste en l’optimisation des processus industriels grâce à des systèmes automatisés. En d’autres termes, l’utilisation des technologies dans des processus spécifiques est requise. L’objectif visé par cette automatisation est l’augmentation de la productivité et de l’autonomie, l’amélioration des conditions de travail et la simplification de certaines opérations.

Avec l’automatisation des processus de fabrication et la réduction de l’effort humain, les entreprises industrielles sont plus productives. Les ouvriers exécutent les opérations plus rapidement et en toute sécurité, car l’intervention humaine n’est plus requise, ou beaucoup moins, dans les services considérés comme dangereux.

Depuis la seconde moitié du 20ᵉ siècle, les entreprises effectuent des recherches dans le domaine de l’automatisation. Pendant la première révolution industrielle les avancées technologiques ont eu lieu. C’est au cours de cette période que, par exemple, l’énergie hydraulique et les télégraphes ont vu le jour.

Au fil du temps, les innovations se sont faites plus nombreuses et surtout plus performantes. Après la seconde guerre mondiale, les premiers circuits analogiques ont été créés, donnant ainsi naissance aux systèmes automatisés et par ricochet, aux connecteurs.

Les domaines d’application des connecteurs

Cette technologie s’applique à différents secteurs à savoir :

  • L’agriculture : compte tenu des exigences en termes d’efficacité en agriculture, il est important d’avoir une bonne communication entre le tracteur, les outils et le logiciel de gestion agricole. Voilà pourquoi les connecteurs sont utilisés. Ils assurent la parfaite cohésion entre chacune de ces entités.
  • Le secteur de la construction : les connecteurs sont aussi utilisés dans le domaine de la construction. Les machines lourdes ont besoin de connecteurs performants, détenant les capacités adaptées pour un travail en région sous-terraine ou à de faibles températures.
  • La médecine : ici, les connecteurs sont utilisés pour permettre aux laboratoires d’avoir des résultats plus exacts, sans erreur. Les connecteurs permettent aux machines de fonctionner de manière permanente tout en garantissant une protection optimale.

Quels sont les différents types de connecteurs ?

Les connecteurs sont l’une des plus grandes avancées enregistrées dans le domaine de l’automatisation industrielle. Il s’agit d’un dispositif servant à relier des équipements entre eux et améliorer la productivité. Il existe plusieurs types de connecteurs. Chacun d’entre eux revêt une utilisation particulière en fonction de ses capacités. On distingue :

  • Les connecteurs subminiatures, qui sont conçus pour des petites applications avec un signal important ;
  • Les connecteurs miniatures ;
  • Les connecteurs d’alimentation ;
  • Les connecteurs d’automatisation.

Les connecteurs d’automatisation quant à eux se déclinent en plusieurs catégories. On distingue les capteurs et les actionneurs.

Pour la transmission des données et l’alimentation, on distingue sept connecteurs différents pour transmettre des signaux dans les usines modernes. Les connecteurs pour électrovannes sont utilisés pour transmettre des signaux dans les vannes magnétiques.

À ce jour, l’automatisation industrielle se concentre principalement sur 6 principes à savoir : la virtualisation, la décentralisation, l’interopérabilité, la capacité en temps réel, la modularité et pour finir l’orientation service. Il serait difficile pour les industries de se passer de l’utilisation de connecteurs d’automatisme, car ces équipements garantissent un travail fiable et qualitatif.

4.4/5 - (34 votes)
Image par défaut
Nathan
Nathan responsable de la publication de Info-mag-annonce.com. Tous ses articles sont rédigés en coordination avec l'équipe de direction.
Publications: 96

Laisser un commentaire