Dépoussiérage industriel : les meilleures solutions

Le dépoussiérage industriel consiste au captage et au traitement des éléments polluants en milieu industriel. Ces substances souvent émises lors du processus de production se constituent de poussières, de sciures, de fumées ou de fumigations (huile, solvants, etc.).

Sans dispositif de nettoyage adapté au système, non seulement l’optimisation de la production sera affectée, mais le personnel s’expose à un réel danger pour sa santé. Nous faisons le point sur les meilleures solutions pour un dépoussiérage industriel efficace.

Pourquoi faire du dépoussiérage industriel : les enjeux

D’un point de vue légal, la loi française et la réglementation européenne en matière d’industries obligent les entreprises à disposer de système de dépoussiérage homologué. En effet, la directive ATEX qui régit les atmosphères explosives considère les poussières comme un facteur potentiel d’explosion, au même titre que les gaz et les fumées.

En outre, le Code du travail, la législation sanitaire départementale en France, ainsi que d’autres normes imposent aux industriels l’assainissement de l’atmosphère soit par aspiration, par filtration ou par recyclage.

L’objectif tend à limiter les effets néfastes des polluants à cause des enjeux sanitaires, productifs et environnementaux.

Préserver le personnel

Poussières, matières polluantes ou particules nocives envahissent le quotidien des employés avec un éventuel effet négatif sur leur santé et leur bien-être. Si le nettoyage élémentaire permet d’avoir un environnement de travail sain, il est tout aussi incontournable d’effectuer régulièrement une aspiration industrielle.

Cette pratique purifie et décontamine l’air ambiant des poussières invisibles, qui sont également les plus néfastes.

Les secteurs de l’énergie, pétroliers, les cimenteries, l’agroalimentaire, la chimie et de l’électronique constituent les premiers producteurs de substances polluantes. Tandis que les activités et process les plus concernés sont :

  • La transformation et la manutention de poudres, produits en vrac et pulvérulents
  • Le remplissage, la vidange de sacs ou de big bags
  • Le mélange, le dosage, le concassage, le broyage
  • L’alimentation de réacteurs et autres moteurs
  • Le stockage de marchandises

Et la liste est non exhaustive. Toutes ces tâches peuvent provoquer des problèmes respiratoires ou des réactions allergiques chez les travailleurs opérant sur ces lignes de production.

A lire aussi : Effets sur la santé de l’exposition à la lumière bleue

Préserver les machines et la production

À l’exemple des postes de travail et des locaux, les équipements nécessitent un dépoussiérage industriel pour en assurer la durabilité et la bonne marche. En effet, la pénétration et l’accumulation de fines poussières pourraient engendrer un dysfonctionnement voire de graves incidents (incendie, électrocution, explosion) à cause de l’électricité statique.

De même, la présence de particules fines peut compromettre la qualité des produits finis. D’autant plus que pour certaines activités, le collage et l’adhérence des matières intègrent le processus de fabrication qui s’en trouvera totalement non conforme.

Préserver l’environnement

Enfin, autant les entrepreneurs que les consommateurs placent aujourd’hui la RSE (responsabilité sociale et écologique) en tant que gage de développement et d’image des sociétés. De plus en plus de clients et de parties prenantes donnent de l’importance à ce critère. L’intégration d’un dispositif de dépoussiérage participe à l’amélioration de la perception de l’entreprise vis-à-vis de son engagement environnemental.

Depoussierage-industriel-solutions

Les solutions les plus efficaces pour le dépoussiérage industriel

Protéger le personnel tout en respectant les normes de sécurité, de santé et de l’environnement devient le crédo de toute entreprise responsable. Pour ce faire, il existe différentes solutions que les décisionnaires peuvent adopter :

Les filtres anti-poussières

Adopter des solutions de dépoussiérage industriel par la filtration des poussières permet la séparation et la récupération des particules solides.

Pour ce faire, il faut :

  • Bien identifier les caractéristiques de la suspension présente sur les installations concernées.
  • Prendre en compte les réglementations de la dépollution et la protection du personnel.

Il existe divers types de filtres anti-poussières :

Les manches de dépoussiérage

Souples et solides, les filtres anti-poussières à manches conviennent pour le traitement des poussières métalliques, de composites, de bois, des poudres chimiques et alimentaires. Ils fonctionnent par pression ou dépression.

Les plus lourdes particules atterrissent dans l’entonnoir de récupération pour laisser les poussières plus fines remonter vers l’extérieur des manches filtrantes.

Les cartouches de dépoussiérage industriel

Les filtres anti-poussières à cartouches sont destinés aux besoins plus élargis de dépoussiérage industriel qui demandent plus de débit et d’efficacité.

Un système de ventilation fait pénétrer l’air dans le filtre à cartouches. Les particules de grande taille tombent dans la trémie de récupération pendant que les plus fines sont arrêtées par les filtres. L’air purifié se libère ensuite par la sortie supérieure de la cartouche.

Les panneaux de dépoussiérage

Les panneaux filtrants plissés servent à traiter les amas importants de poussière dans les installations restreintes. Faciles à utiliser, ils captent l’air dans son armoire filtrante grâce à leur ventilateur d’aspiration intégré pour ensuite le purifier.

L’extraction et l’aspiration industrielle de poussières

L’extracteur de poussière fait partie des solutions pour l’aspiration industrielle de poussières.

Il constitue un indispensable pour assainir les installations telles que : les lignes de fabrication, le vide-sac, le poste de ragréage, etc. Adapté à toutes les particules susceptibles d’envahir les locaux, il débarrasse des poussières de farine, de bois, de plastique, de verre, même les poussières métalliques. Leur nature importe peu à son système à la pointe de la technologie : fine, grande, humide, collante, voire explosive.

Son principe de fonctionnement

L’extracteur de poussières doit agir le plus à proximité possible de la source d’émission et sans aucun barrage pour l’opération.

La vitesse du transport s’optimise selon les règles aérauliques et les paramètres économiques de l’entreprise.

Après leur captation et leur portage, les résidus sont filtrés par les extracteurs.

Suivant le caractère des poussières, l’air se recycle systématiquement à l’intérieur de l’installation. Dans le cas où le recyclage est impossible, il faut alors procéder à la compensation de l’extrait.

À la fin de l’opération, les poussières sont envoyées dans des fûts par extraction ou par transport pneumatique.

Les types de dépoussiéreurs

Le marché compte divers types de dépoussiéreurs selon les besoins des industriels. Les plus courants sont :

  • Le dépoussiéreur à cartouches
  • Le dépoussiéreur à poches
  • Le dépoussiéreur à manches

Ces systèmes d’aspiration et de filtration s’ajustent aux types de pulvérulents à éliminer selon leur explosivité, hygroscopie, granulométrie, etc.

Depoussierage-industriel-professionnel

Faire appel à un professionnel ?

Les dépoussiéreurs industriels en France proposent leurs offres en fonction de paramètres tels que l’activité, la taille du local, le nombre de personnels touchés. Les domaines les plus demandeurs sont : les boiseries et menuiseries, l’agroalimentaire céréalier, la chimie, le pharmaceutique, la métallurgie, la papeterie et l’imprimerie, les sociétés d’emballage, et les sociétés minières.

Ci-dessous quelques spécialistes reconnus dans le secteur :

  • Delta NEU : dépoussiéreur industriel présent en France depuis près de 50 ans garantissant le respect des normes NF EN 60079-10 et NF EN 61241-10.
  • Donaldson : pionnier de la filtration d’air depuis un siècle et fabricant de référence mondiale des dispositifs à manches, de filtres et de cartouches.
  • Athorium : créateur de solutions de dépoussiérage couvrant autant les petites que les installations en grande surface pouvant aller jusqu’à 100 000 m3 par heure de traitement.

A lire aussi : Comment nettoyer ses panneaux solaires : opération entretien

4.4/5 - (30 votes)
Image par défaut
Julien Barbet
Publications: 66

Laisser un commentaire