Polystyrène : son recyclage expliqué en détail !

Matériau très courant qui sert souvent à protéger les articles fragiles dans leur emballage, le polystyrène fait encore poser des questions concernant son recyclage. Du fait de sa grande présence dans notre quotidien, ces problématiques posent des enjeux de taille pour l’environnement. Dans ce dossier, vous en saurez plus sur cette matière et les solutions pour sa collecte et sa valorisation.

Le polystyrène est-il recyclable ?

Présenté sous de nombreux formats : isolant thermique, chips de protection des appareils, barquettes, calages, etc. Le polystyrène se destinait auparavant à l’incinération. Il existe aujourd’hui des solutions novatrices pour mieux valoriser les déchets, notamment cette substance composite.

Il est donc tout à fait possible de recycler le polystyrène, toutefois son système se met encore peu à peu en place.

Les différentes sortes de polystyrène

Décliné sous différents types selon l’usage voulu : polystyrène (PS), polystyrène extrudé (XPS), polystyrène papier (PSP), le plus connu et le plus utilisé reste le polystyrène expansé (PSE) ou airpop. C’est ce dernier que nous trouvons souvent dans les emballages de produits divers.

Ces différentes variantes possèdent des caractéristiques les rendant indispensables : résistances aux chocs, imperméabilité, isolation thermique, ultra légèreté… Si bien que son utilisation est devenue tous azimuts allant du conditionnement des produits périssables au BTP (pour l’isolation des bâtiments), en passant par les emballages de matériels et de consommables informatiques.

À l’instar du plastique, il met environ un millénaire pour se dégrader dans la nature, d’où le danger qu’il représente pour cette dernière. Sans être toxique, il peut toutefois causer la mortalité des animaux sauvages qui l’ingurgitent et dont le tube digestif en est obstrué. Ainsi, son recyclage et sa collecte posent des enjeux environnementaux majeurs.

 Les freins à son recyclage

Il faut savoir que le polystyrène expansé ou PSE, le plus rencontré, se compose de 98 % de gaz et d’uniquement 2 % de matières valorisables. La propriété diffuse et très légère de ce matériau (sous forme de barquette ou d’emballage alimentaire entre autres) constitue le principal frein à sa collecte et à son recyclage, notamment auprès des particuliers. Son taux de recyclage s’évalue à ce jour de l’ordre de 30 % uniquement.

Comment mieux valoriser ce matériau ?

La valorisation du polystyrène repose sur sa qualité, sa pureté et sa couleur. Une fois les déchets collectés et triés, ils seront broyés et compactés.

Bon à savoir : son volume peut se fractionner par 50. Conditionnés de cette manière, les résidus se destinent à la production de nouveaux emballages ou de surfaces d’isolation.

A lire aussi : Comment fonctionnent les bâtiments à énergie positive ?

Dans quelle poubelle doit-on jeter le polystyrène ?

Polystyrene-recyclage-poubelle

Pour les particuliers, il s’utilise majoritairement pour stabiliser les produits dans leurs cartons ou sous forme de barquettes alimentaires. Il ne fait pas encore objet de collecte spécifique pour être recyclé. En effet, les ménages l’emploient à trop faible quantité pour que la collecte et le recyclage soient rentables !

Comment et où le jeter ? Retirez-le de vos cartons d’emballage (ces derniers vont dans le bac de tri) et veillez à mettre le polystyrène dans votre poubelle pour ordures ménagères.

Quelles solutions pour les particuliers ?

Si vous en disposez en quantité importante ou dans le cadre de votre activité professionnelle, vous pouvez contacter des organismes ou des communautés qui le réutilisent en allant par exemple sur le site d’Ecopse.

Autant que possible, évitez de l’abandonner dans la nature où il représente un réel danger pour l’environnement. Ramenez-le chez vous pour le déposer dans la poubelle pour déchets ménagers. Pensez également à son réemploi, les possibilités sont nombreuses !

Des entreprises spécialisées proposent de le collecter une fois celui-ci jeté dans votre poubelle d’ordures ménagères ou directement dans votre bac de tri. Vous pouvez également le déposer dans une déchetterie ou le ramener dans un point PSE le plus proche de chez vous.

Comment les entreprises peuvent-elles valoriser leurs déchets en polystyrène ?

La collecte et le recyclage du polystyrène peuvent devenir une vraie problématique pour les entreprises, y étant en grande quantité. Certains organismes acteurs dans la valorisation des déchets proposent la collecte et le recyclage de vos déchets de polystyrène expansé PSE.

Bien recyclable, le PSE est longtemps demeuré peu valorisé en raison de son grand volume (98 % de gaz) contre une densité très faible (2 % de substance valorisable). Des presses à PSE ont été mises en place à proximité, dans les centres de traitement des déchets. Cette initiative a permis de faciliter le transport et le recyclage.

Cette solution se destine à toutes les sociétés détenant des déchets de polystyrène expansé. Les avantages pour les entreprises sont :

  • L’optimisation financière
  • La facilitation du tri
  • L’optimisation du stockage
  • Le respect environnemental
  • Et enfin la conformité aux règlementations

Quelles entreprises peuvent le collecter et le recycler ?

Des sociétés telles que Veolia, Knauf Industries, SEMOCTOM… collectent, valorisent et transforment les PSE. Ils installent à proximité des centres PSE ou des déchetteries pour que les entreprises et même les particuliers puissent y déposer facilement leurs déchets de polystyrène.

Comment recycle-t-on le polystyrène ?

Il faut noter qu’on parle ici uniquement du PSE ou le polystyrène expansé. On le reconnait à ses mousses sur lesquelles est apposé le code PS 6 (qui intègre la classification des plastiques). Son recyclage comprend les étapes suivantes :

  • La collecte des cartons et des déchets PSE incluant les contenants aux volumes différents : knapsacks, saches, caisse-palette ou palettes, big bags caisses grillagées, etc.
  • Le rapatriement dans l’usine des professionnels du recyclage
  • Lorsque le volume le demande, une presse de densification peut être installée directement sur le site
  • Le rachat de la matière en fonction de sa qualité, de sa pureté et de sa couleur
  • Le traitement final du polystyrène expansé par la presse à PSE suivi du passage au broyage
  • Le conditionnement: il est soit compacté sous forme de pains (qui seront stockés, puis récupérés par un recycleur), soit moulé, soit dissout
  • La régénération de matières premières de recyclage (après sa transformation en billes) : le polystyrène expansé ou non intègre la fabrication d’emballages, de drain pour horticulture, de béton allégé, de garniture de coussins, de carburant et bien d’autres… Tandis que le polystyrène extrudé se destine pour se transformer en plaques d’isolation dans le bâtiment.

Les acteurs continuent aujourd’hui les initiatives d’accompagnement et de sensibilisation à travers une multitude de canaux : affiches de tri, guides, pictogrammes… qui commencent à gagner en visibilité.

De l’autre côté, les entreprises commencent également à instaurer des formations et des sensibilisations de leur personnel.

Polystyrene-recyclage-menage

Le cas du PSE d’origine ménagère :

Ceux qui proviennent du bac de tri ménager sont expédiés au centre de tri pour être soumis à la valorisation. Ils se transforment généralement en sources d’électricité ou de chauffage pour servir aux villes et aux communautés locales.

Ces initiatives visent à prévenir la propagation des granulés de polystyrène dans la nature.

A lire aussi : Comment disposer les couleurs de peinture dans une pièce ?

 

Calage et protection : Les alternatives au polystyrène

Après avoir vu le polystyrène et son recyclage expliqué en détail, les différentes sortes de polystyrène, les freins à son recyclage, comment mieux valoriser ce matériau, dans quelle poubelle doit-on jeter le polystyrène, quelles sont les différentes solutions pour les particuliers, comment les entreprises peuvent elles valoriser leurs déchets en polystyrène, comment recycle t-on le polystyrène, et enfin le cas du PSE d’origine ménagère. Voyons maintenant ensemble les alternatives au polystyrène pour le calage et la protection de vos différents colis. Le polystyrène est une excellente solution pour le calage et la protection de vos affaires durant un déménagement mais il existe d’autres matériaux tout aussi utiles que ce dernier et plus écologiques.

En effet, comme nous l’avons vu précédemment, le polyester peut être compliqué à recycler. C’est pourquoi aujourd’hui, nous vous présentons d’autres matériaux soucieux de l’environnement. Voici quelques exemples de calages et de protections pour vos différents colis avec la possibilité de recyclage une fois utilisé :

  • Le rouleau de carton ondulé
  • Le rouleau de papier kraft
  • Le rouleau de papier schrenz ou macule
  • etc..

Vous l’aurez compris, il existe plusieurs alternatives au  polystyrène. Si vous souhaitez vous en procurer, il existe plusieurs boutiques en ligne proposant ce type de produit, comme par exemple la boutique distripackaging.com qui propose plus de 50 produits de calages et de protections qui seront parfaits pour transporter vos affaires en toute sécurité lors de vos déménagements. Les prix varient entre 9€ et 500€ pour les plus gros produits comme par exemple le dérouleur de film bulle. Pour obtenir davantage d’informations sur les différents produits qu’ils proposent ou sur leur service clientèle, n’hésitez pas à vous rendre sur leur site internet pour consulter les différents matériaux disponibles à l’achat ou de consulter directement le SAV via leur formulaire de contact.

4.5/5 - (37 votes)
Image par défaut
Julien Barbet
Publications: 169

Laisser un commentaire