Le FAP ou Filtre à Particules : qu’est-ce que c’est ?

0
193
FAP - Filtre à particules

Article mis à jour le 26 novembre 2020

Les limites maximales de rejets polluants pour les véhicules sont fixées par l’Union Européenne selon les normes européennes d’émission ou “normes Euro”. Au fil des années, ces normes sont devenues de plus en plus strictes. Ainsi, la norme Euro 5 fixe la limite d’émission de particules à 5 mg / km, soit 80 % de moins que la norme Euro 4 ! Les constructeurs automobiles ont donc dû équiper leurs véhicules de systèmes dépolluants, parmi lesquels le filtre à particules (ou FAP).

Qu’est-ce que le FAP d’une voiture ?

Le concept du filtre à particules est né dans les années 1970. Mais ce n’est que dans les années 2000 qu’il sera commercialisé pour la première fois par PSA sur son modèle 607 HDI. Le FAP ou Filtre à Particules est un filtre mécanique qui se situe dans la ligne d’échappement, après le catalyseur et avant le silencieux.

Le FAP est devenu obligatoire pour tous les véhicules neufs à moteur diesel depuis 2011. Il est donc désormais illégal de retirer le filtre à particules de son véhicule. Selon l’article L.318-3 du Code de la Route, les contrevenants s’exposent à une amende de 7 500 euros avec la possible immobilisation de leur véhicule:

Est puni d’une amende de 7 500 € le fait de réaliser ou de faire réaliser sur un véhicule des transformations ayant pour effet de supprimer un dispositif de maîtrise de la pollution, d’en dégrader la performance ou de masquer son éventuel dysfonctionnement, ou de se livrer à la propagande ou à la publicité, quel qu’en soit le mode, en faveur de ces transformations.

Par ailleurs, un véhicule sans FAP est refusé au Contrôle Technique depuis janvier 2019. Il est également interdit de vendre une voiture qui ne serait pas équipée de son filtre à particules.

FAP - Utilité et fonctionnement

A quoi sert le filtre à particules ?

Le filtre à particules à pour objectif de réduire les émissions de particules d’hydrocarbures et de carbone des moteurs diesel. Comme son nom l’indique, il a une fonction de filtration des particules fines contenues dans les gaz d’échappement de ce type de moteur. En effet, ces particules fines sont cancérigènes pour l’homme. La réduction de leur émission est donc indispensable.
Outre l’aspect légal, il est important de savoir que le retrait du FAP peut aussi dérégler les paramètres d’injection de votre véhicule et entraîner une surconsommation de carburant.

Comment fonctionne un FAP ?

Le FAP fonctionne sur deux cycles : la collecte (ou filtration) des particules puis l’élimination de celles-ci par un système de régénération du filtre.

La filtration des particules

Le FAP va capturer les particules fines en suspension dans les gaz d’échappement. Ces particules vont alors former une couche de suie sur les parois du filtre à particules. Sans l’achèvement du second cycle du FAP, cette couche peut provoquer une diminution progressive des performances du moteur. C’est la raison pour laquelle un entretien régulier du filtre à particules de votre véhicule est indispensable.

La régénération du FAP

Cette régénération (ou nettoyage) du FAP va se faire selon un cycle automatique pendant lequel la température des gaz d’échappement va être suffisamment haute pour brûler la suie qui s’est déposée sur le filtre à particules. Pour que cette température soit suffisamment élevée, du gasoil non-brûlé va être injecté dans le catalyseur intégré au FAP. Le carburant va alors s’enflammer, augmentant ainsi la température à l’intérieur du catalyseur et provoquant la combustion des suies piégées par le filtre.

A noter : Il est possible d’améliorer le procédé de régénération du FAP par l’ajout d’un additif. L’additif va alors abaisser le seuil de température de combustion des suies. Comme de nombreux liquides contenus dans votre véhicule (huile, liquide de refroidissement, gaz réfrigérant de climatisation, etc.), l’additif utilisé est à recharger régulièrement.

FAP - Entretien et nettoyage

Prendre soin de son Filtre à Particules : nos conseils

Suivre les recommandations du constructeur

Pour chaque modèle de voiture, le constructeur recommande d’utiliser une huile moteur avec des normes spécifiques à votre véhicule. Après la combustion du mélange air / carburant, une très petite quantité d’huile parvient jusqu’à l’échappement. Dans les cas des véhicules équipés d’un FAP, il est indispensable d’utiliser une huile dont la teneur en cendres sulfatées (phosphore et soufre) est réduite. En effet, les huiles classiques contiennent des particules métalliques qui peuvent boucher le filtre à particules. La teneur admissible en cendres sulfatées est donc définie par le constructeur pour chaque véhicule.

Prévenir l’encrassement du FAP

Pour que le cycle de régénération du filtre à particules se fasse normalement, le moteur doit être chaud avec un régime soutenu et un certain temps de conduite (variable selon les voitures et les FAP). Dans le cas contraire, le filtre ne se régénère pas et finit par s’encrasser. On parle alors de colmatage du filtre à particules. Or, l’encrassement du FAP peut entraîner la casse du moteur. Une panne pouvant coûter jusqu’à 15 000 euros selon le type de moteur.

Par exemple, la circulation en ville est insuffisante pour éviter l’encrassement du filtre à particules de votre voiture. Sans entretien régulier, il faudra alors changer le FAP, une réparation qui coûte de 700 à 2 500 euros. Il est donc important d’entretenir régulièrement votre filtre.

Comment nettoyer un FAP bouché ?

Si vous constatez que le filtre à particules de votre véhicule est bouché, il est possible de le nettoyer. Pour cela, vous pouvez utiliser un produit nettoyant spécial pour les FAP. A verser directement dans le réservoir à carburant, nous vous recommandons de l’ajouter lorsque vous faites votre plan d’essence. Ceci afin de connaître la quantité de produit à utiliser (quantité de nettoyant par litre de diesel). Une fois le liquide ajouté dans votre réservoir, il faudra rouler sur une route nationale ou sur autoroute. Ensuite, vous devrez maintenir votre compteur à plus de 2 500 tours / minute (3 000 tours / minute idéalement). L’objectif étant d’enclencher le cycle de régénération de votre filtre à particules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici