Quel est le montant maximum d’un micro crédit ?

Après plusieurs refus des banques, le micro crédit est souvent la solution idéale pour financer un projet ou pour faire face à un besoin urgent de liquidité. Mais jusqu’à combien est-il possible d’emprunter ? Quels sont les taux pratiqués ?

Plafond d’un micro crédit : les différents cas de figure

En matière de micro crédit, on distingue le microcrédit personnel et le micro-crédit professionnel. Selon la solution pour laquelle vous optez, le montant maximum qu’il est possible d’emprunter n’est pas le même.

Montant maximum pour un micro-crédit personnel

Suite à la prise du décret n° 2022-124 du 4 février 2022, le montant maximum octroyé pour un micro-crédit personnel a été revu à la hausse. Il est passé de 5.000 euros à 8.000 euros.

Ainsi, tout demandeur de ce type de prêt peut solliciter entre 300 euros et 8.000 € par opération. Bien entendu, c’est à l’organisme prêteur qu’il revient, au final, de définir le montant à accorder sur la base de la capacité de remboursement, des revenus et du projet du requérant.

Ce plafond est valable également pour les micro-crédits sans justif comme le micro crédit Cashper. Grâce à cette formule, vous pouvez obtenir un financement en 24 heures depuis votre smartphone ou votre ordinateur, sans trop de tracasseries.

En ce qui concerne le taux d’un micro crédit personnel, il est fixé par l’organisme prêteur, mais reste compris en moyenne entre 1,5% et 4%. Par ailleurs, contrairement aux crédits classiques, ce crédit n’implique pas de frais de dossier, ni de frais d’assurance.

La durée de remboursement peut, quant à elle, aller jusqu’à 7 ans, avec la possibilité d’opter pour un remboursement anticipé sans frais.

Cas d’un micro crédit professionnel

Pour un micro-crédit professionnel, le montant maximum accordé est plafonné à 12 000 € depuis le décret de février 2022.

Ici non plus, il n’y a pas de frais de dossier et le prêt peut faire l’objet d’un remboursement par anticipation.

La durée de remboursement maximum pour ce type d’accompagnement est de 5 ans. Tout le long de cette durée, l’entreprise fait l’objet d’un suivi financier par une association.

Lire aussi : Peut-on gagner sa vie avec le trading ?

Quel micro crédit, pour quoi et pour qui ?

Le type de micro crédit (personnel ou professionnel) vers lequel s’orienter dépend du projet à financer, du besoin exprimé et du statut du demandeur.

Que faire avec un microcrédit personnel ?

Le micro-crédit personnel est principalement destiné aux personnes exclues du système bancaire classique. Il s’agit donc des particuliers dont les revenus ne permettent pas normalement de souscrire à un crédit standard, comme les :

  • Personnes sans emploi ;
  • Allocataires de minima sociaux ;
  • Personnes en CDD ou en intérim ;
  • Retraités ;
  • Personnes victimes d’un sinistre, d’une maladie ou de tout autre type d’accident de la vie ;
  • Particuliers inscrits au Fichier des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP) ;
  • Personnes inscrites au FCC (Fichier Central des Chèques).

Cet accompagnement peut servir à financer divers types de projets, comme l’achat d’un ordinateur, le passage du permis de conduire, l’achat ou la réparation d’un véhicule, des soins de santés mal remboursés, des dépenses ponctuelles, etc.

Que peut-on financer avec un microcrédit professionnel ?

À la différence du micro-crédit personnel, le microcrédit professionnel s’adresse aux entreprises. Il sert à la création, au rachat ou à la consolidation d’une entreprise artisanale ou commerciale. Ce crédit peut également être utilisé pour la location ou l’achat d’équipements au profit des entreprises ayant un accès limité au système bancaire classique.

Lire aussi : Quel salaire pour emprunter 250 000 euros ?

5/5 - (26 votes)
Image par défaut
Julien Barbet
Publications: 177

Laisser un commentaire