Comment peindre un mur sans laisser de trace ?

Article mis à jour le 19 octobre 2021

Faire des travaux dans son logement par soi-même est tout à fait possible. Peindre un mur par exemple nécessite de respecter certaines règles pour avoir un résultat optimal. Dans le cas contraire, vous risquez d’avoir des traces sur votre mur dues à un manque de maîtrise des techniques de base. Voici donc tous nos conseils pour peindre un mur sans laisser de trace.

De quel matériel aurais-je besoin ?

Matériel pour peindre un mur

Pour peindre un mur, il y a deux éléments essentiels évidents : la peinture et les outils de peinture.

Choisir sa peinture

Le type de peinture ou la couleur choisie vous appartiennent. Néanmoins, il sera essentiel de privilégier une peinture de qualité. En effet, si celle-ci est plus chère à l’achat, elle représente un investissement nécessaire pour un résultat optimal et durable. Une peinture de qualité offre une meilleure accroche sur le mur. Moins de couches seront donc nécessaires pour un résultat correct. Vous y gagnerez également sur la durée de vos travaux.

Choisir les bons pinceaux

Là encore, un matériel de qualité sera indispensable pour un bon résultat. Pour cela, vous devrez choisir des pinceaux adaptés à la surface à peindre. Il est aussi important de connaître les différents types de pinceau et leur utilisation.

Les différents types de rouleaux pour peindre un mur

Généralement, on distingue deux types de rouleaux pour la peinture des murs :

  • Les rouleaux à poils courts pour peindre les surfaces lisses.
  • Les rouleaux à poils longs pour les surfaces en relief, comme le crépi par exemple.

Les différents types de pinceaux

Les pinceaux seront essentiellement utilisés pour faire les détails inaccessibles au rouleau :

  • Un pinceau rectangulaire ou plat vous permettra de faire des grandes surfaces (moins grandes que celles faisables au rouleau).
  • Un pinceau rond offrira une meilleure précision pour peindre les angles et fenêtres.
  • Il existe aussi des pinceaux « accès difficile » pour accéder aux recoins et radiateurs.

Nos conseils pour préparer votre chantier

Conseils pour préparer son chantier de peinture

Pour bien préparer la pièce que vous souhaitez peindre, plusieurs éléments sont à prendre en compte ou à mettre en place.

Préparer la pièce et le matériel

Les traces lorsque vous avez peint un mur peuvent avoir différentes causes :

  • La température et l’humidité de la pièce. Idéalement, la température d’une pièce à peindre doit être comprise entre 10 et 20°C. Une température trop basse ou, au contraire, trop élevée peut faire varier le temps de séchage et faire qu’il ne soit pas uniforme, créant des traces. Il en va de même pour le taux d’humidité.
  • La technique. Une fois que vous avez commencé à peindre un pan de mur, il faudra le peindre en entier avant d’envisager une pause. Dans le cas contraire, vous pourriez avoir des « traces de reprise » lors du séchage du mur.
  • Le matériel utilisé. Comme dit plus haut, il sera important d’utiliser un matériel et des matériaux de qualité et adapter à la surface à peindre.

Préparer ses murs

Avant de peindre vos murs, poser une sous-couche (ou couche de fond) permettra d’avoir une base d’accroche qui va limiter les risques de trace après séchage, en évitant que la peinture ne soit « bue », c’est-à-dire absorber par la surface à peindre.

Organiser vos travaux

Avant de peindre vos murs, il conviendra de préparer votre pièce afin d’éviter tout risque de projection. Pour cela, bâchez ou couvrez votre sol et les meubles que vous ne pouvez pas sortir de la pièce. Protégez également les prises et les plinthes avec du ruban de masquage.

Quelle peinture choisir pour peindre un mur sans laisser de trace ?

Comment choisir sa peinture ?

Il existe 4 grands types de peinture : acrylique, glycérophtalique, alkyde, bio et écologique.

La peinture acrylique

La peinture acrylique est l’une des peintures les plus utilisées pour les pièces à vivre, comme pour peindre un salon par exemple. Outre le fait qu’elle est sans odeur, elle a plusieurs autres avantages :

  • Son temps de séchage est très court (environ 30 minutes au toucher).
  • Elle a un fort pouvoir couvrant.
  • Une application facile qui laisse peu de traces.
  • Elle convient à tous les outils de peinture, y compris les pistolets.
  • Le nettoyage du matériel est très simple (nettoyage à l’eau).

Cependant, elle a aussi quelques inconvénients. Tout d’abord, le support sur lequel elle sera utilisée doit être soigneusement préparée : ponçage, lessivage et sous-couche. Ensuite, son lessivage doit être prudent pour ne pas abîmer la peinture. Idéalement, nous vous conseillons un nettoyage à sec avec une gomme détachante. S’il s’agit de taches incrustées, un nettoyage à l’eau savonneuse est possible mais peut laisser des traces d’eau sur le mur.

La peinture glycérophtalique

Aussi appelée peinture à l’huile, la peinture glycérophtalique est la seule capable de couvrir un papier peint vinyle. Ayant aussi un fort pouvoir couvrant, elle donne un très bon rendu et est beaucoup plus résistante que l’acrylique. C’est donc la peinture privilégiée pour les pièces d’eau (salle de bains, cuisine). Toutefois, il faut également savoir qu’elle a un temps de séchage assez long et qu’il est difficile de l’appliquer sans avoir de traces sur le mur. En outre, il est indispensable de porter un masque et de bien aérer la pièce pendant la pose.

La peinture alkyde

La peinture alkyde est en quelque sorte l’entre-deux de l’acrylique et de la glycéro. D’une part, elle est plus résistante que l’acrylique tout en gardant un temps de séchage court. D’autre part, elle sent moins fort que la glycéro (même si l’aération de la pièce reste nécessaire). Pour terminer, l’alkyde est aussi applicable sur les sols.

La peinture bio et écologique

Moins polluante que les premières, la peinture bio et écologique ne contienne bien sûr que peu de produits chimiques. Facilement lessivable, elle a néanmoins un temps de séchage très long : de 6 à 12 heures selon les marques.

Quelle quantité de peinture prévoir ?

Quantité de peinture à prévoir

Pour savoir quelle quantité de peinture acheter, il va falloir faire un peu de maths ! Mais cela reste indispensable pour connaître la surface à peindre et acheter la quantité de peinture en conséquence.

Pour commencer, calculez le périmètre de votre pièce (longueur du mur X largeur du mur). Ensuite, calculez la surface de la pièce : mesurez la hauteur du mur puis multipliez-la obtenu par le périmètre. Vous aurez alors la surface à peindre en m².

A noter : Lors de vos mesures, pensez à déduire les dimensions des ouvertures (portes, fenêtres, placards, etc.) si vous ne souhaitez pas les repeindre.

A lire aussi : Comment disposer les couleurs de peinture dans une pièce ?

Peindre un mur sans laisser de trace : les erreurs à ne pas commettre

Peindre un mur : les erreurs à ne pas commettre

1. Ne pas protéger la pièce

Les sols, meubles, fenêtres, portes, prises ou murs que vous ne souhaitez pas repeindre doivent absolument être protégés pour ne pas risquer de les tacher avec de la peinture. Pour cela, nous vous recommandons d’utiliser des bâches et du ruban de masquage.

2. Ne pas bien essorer ses outils de peinture

Qu’il s’agisse d’un rouleau ou d’un pinceau, il sera indispensable de retirer le surplus de peinture avant de les passer sur le mur pour éviter les risques de projection ou les coulures sur un mur. Par ailleurs, il est recommandé de mouiller légèrement son pinceau avant de l’utiliser. Pensez à retirer le surplus d’eau avec un chiffon sec avant de peindre pour éviter que la peinture ne soit diluée. A moins que vous ne souhaitiez un effet aquarelle pour vos murs !

3. Se fier au rendu de la première couche

Si vous n’avez pas opté pour une peinture monocouche, le résultat de la première couche est généralement peu uniforme et peut laisser apparaître des traces. C’est la deuxième couche de peinture (voire la troisième) qui va uniformiser l’ensemble et donner le rendu final.

4. Ne pas nettoyer son matériel immédiatement

Il est indispensable de nettoyer vos pinceaux et rouleaux dès que vous avez fini vos travaux de peinture. Si vous laissez sécher la peinture sur vos outils, ceux-ci ne pourront pas être réutilisés. Les peintures acrylique et alkyde se nettoient à l’eau. La glycéro se nettoie quant à elle avec du White Spirit.

5. Ne pas faire un pan de mur en un seul passage

Certes, les travaux de peinture peuvent être harassants. Mais, pour un résultat optimal, il vaut mieux peindre un pan de mur en une seule fois. En effet, si vous faites une pause avant d’avoir terminer un pan de mur, la peinture va commencer à sécher. De ce fait, des traces de reprise pourraient apparaître et ne pas être rattrapables lors du passage de la seconde couche.

A lire aussi : Comment peindre une fenêtre en alu ?

Les étapes pour peindre un mur comme un pro

Etapes pour peindre un mur

Avant de peindre

  1. Bien préparer la pièce à peindre : bâches sur les sols, les meubles, etc.
  2. Protéger les prises et les prises avec du ruban de masquage.
  3. Préparer tout son matériel : pinceaux, rouleau, peinture, bac à peinture, chiffon, etc.
  4. Ouvrir la pièce et s’équiper d’un masque si nécessaire (peinture glycéro ou alkyde).

Pendant les travaux

  1. Commencer par dégager les angles de la pièce à l’aide d’un pinceau rond.
  2. Passer le rouleau en peignant des surfaces d’un m² environ.
  3. Commencer par passer le rouleau de haut en bas
  4. Egaliser en le passant de gauche à droite.
  5. Passer une dernière fois le rouleau en allant du haut vers le bas (mais sans remonter).

Après les travaux

  1. Retirer le ruban de masquage immédiatement pour ne pas abîmer la peinture une fois sèche.
  2. Nettoyer les outils de peinture.
  3. Aérer la pièce jusqu’à ce que la peinture soit sèche au toucher.

A lire aussi : Comment déboucher votre évier avec du coca ?

4.5/5 - (15 votes)
Image par défaut
Frederique
Passionnée de lecture, j'aime écrire sur des sujets divers et variés allant de la cuisine à l'automobile en passant par le sport et les animaux.
Publications: 52

Laisser un commentaire