Pourquoi faut-il ouvrir un contrat d’assurance vie ?

L’assurance vie est l’un des supports les plus populaires en France. Il faut dire que les avantages fiscaux qui y sont associés sont très intéressants, et ce quel que soit votre objectif : constituer ou valoriser un capital, préparer sa retraite ou encore protéger vos proches. Découvrons comment fonctionne l’assurance vie et quelle place elle doit prendre dans votre stratégie de diversification de votre patrimoine.

Constituer un capital avec l’assurance vie

L’assurance vie est avant tout un produit d’épargne. Son fonctionnement est simple : en vous engageant à verser des cotisations de manière périodique sur votre contrat, vous créez un capital qui va vous permettre de bénéficier d’une certaine rentabilité en fonction du support de ce dernier (par exemple contrat en euros, en unité de compte ou multi-support).

Attention, un contrat d’assurance vie est un investissement à long terme. Dépendant des marchés, sa performance n’est pas garantie (hors contrat en euros). Cependant, le risque est lissé par la durée  de détention du contrat, et la stratégie de gestion devra être adaptée à votre situation. Par exemple, dans le cas d’un contrat d’assurance vie multi-supports, les options dynamiques seront privilégiées durant les premières années, autorisant une rentabilité forte, alors que les fonds seront peu à peu sécurisés à l’approche de votre retraite.

Préparer sa retraite avec l’assurance vie

Lorsque vous prendrez votre retraite, vous pourrez choisir entre le versement d’une rente périodique ou d’un capital. En fonction de la nature de votre contrat et de son ancienneté, différentes fiscalités pourront être appliquées. Notre conseil est de vous rapprocher de votre conseiller financier afin de trouver la stratégie qui sera la plus adaptée à votre cas particulier. Il faudra en effet tenir compte de vos objectifs de vie à la retraite, notamment en essayant d’évaluer vos besoins financiers.

En outre, sachez que votre capital peut être débloqué en fonction des différents aléas qui peuvent vous toucher : licenciement, invalidité ou encore mise à la retraite anticipée. Notez cependant que l’assurance vie n’est pas une bonne solution d’épargne de précaution, la mobilisation des fonds pouvant être parfois assez longue.

Protéger ses proches avec une assurance vie

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance vie, il est important d’indiquer une clause bénéficiaire afin, en cas de décès, que vos proches bénéficient de votre effort d’épargne dans des conditions fiscales très avantageuses. Dans le meilleur des cas, un abattement de 152 500 euros (en 2022) par bénéficiaire pourra ainsi être appliqué. Si vous ne remplissez pas de clause bénéficiaire, votre contrat d’assurance vie sera réintégré à votre actif successoral, et l’avantage sera perdu.

Ainsi, la fiscalité concernant votre contrat d’assurance vie dépend fortement de la date de son ouverture et de votre âge à chaque versement. Il sera donc important d’ouvrir un tel contrat le plus tôt possible. Outre cette fiscalité plus intéressante, les risques de perte en capital à cause d’une configuration temporairement défavorable des marchés sont lissés. Pour bénéficier de tous les avantages fiscaux qui existent, il faudra détenir un contrat d’assurance vie plus de 8 ans et y faire des versements avant vos 70 ans.

5/5 - (11 votes)

Aurel Mathias
Aurel Mathias
Publications: 85