Les Martres-de-Veyre La traverse de bourg fait peau neuve

Les Martres-de-Veyre La traverse de bourg fait peau neuve

Coût total du chantier : 1,11 millions d’euros. Le Conseil départemental du Puy-de-Dôme, le Syndicat Mixte des Vallées de la Veyre et de l’Auzon et la commune des Martres-de-Veyre s’associent pour rénover la RD 225 en traverse de bourg. Il faut dire que cette portion est particulièrement dégradée, et pas seulement en surface…. Les réseaux sont eux aussi en très mauvais état. Par son ampleur, cette réfection de traverse de bourg est la plus importante réalisée par le Département en 2017.

« Rénover une route ne se résume pas à reprendre la couche de roulement. Il s’agit d’un projet global, complexe, qui doit s’inscrire dans un cadre qui a des contraintes, s’adapter aux besoins des usagers, respecter des normes… Il s’agit également d’un projet qui implique souvent plusieurs intervenants » rappelle Jean-Yves Gouttebel, président du Conseil départemental.

Les travaux consisteront à reprendre la couche de roulement, la collecte des eaux et de l’éclairage, à créer des trottoirs, des pistes cyclables et des places de stationnement, mais également à enfouir les réseaux aériens. Une rénovation de fond en comble donc, avec un embellissement du bourg à la clé.

Initiative inédite : un groupement de commandes a été mis en place. Si les financements sont répartis entre les partenaires, la conduite de l’opération est assurée par le Département. Intérêt ? Faire mieux avec des budgets plus contraints, tout en assurant une meilleure coordination des travaux.

Le chantier devrait démarrer en novembre et se terminer au quatrième trimestre 2018. Une deuxième tranche est envisagée jusqu’en sortie d’agglomération en direction de Longues. En 2017, cinq autres groupements seront constitués pour les traverses de Joze, Chanonat, Saint-Ignat, Marsac-en-Livradois et le gour de Tazenat.

En 2017, le Département va consacrer 50 millions d’euros au secteur routier, dont 2,2 millions d’euros aux traverses de bourg.

Partager

Laisser un commentaire