Un nouveau lycée à Clermont-Ferrand

Un nouveau lycée à Clermont-Ferrand
Laurent Wauquiez dénonce la gestion de l’ancienne majorité © Archives Info

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un « plan Marshall » voulu par la Région. Il redessinera le visage du quartier Saint-Jean.

Lissés sur l’ensemble du mandat, ces investissements seraient d’une ampleur « inédite » et « sans précédent. » Laurent Wauquiez a annoncé en grande pompe un « plan Marshall » de 1,5 milliard d’euros en faveur des lycées. Rappelons que le « plan Marshall » est le nom donné à l’aide financière accordée par les Etats-Unis pour reconstruire l’Europe d’après-guerre. C’est peu dire que cette référence historique a été moyennement appréciée dans les rangs de l’opposition…
« Un lycéen sur six d’Auvergne-Rhône-Alpes est aujourd’hui accueilli dans un établissement en mauvais ou très mauvais état, ce n’est pas acceptable » indique le patron de la région. La nouvelle majorité dénonce « une gestion patrimoniale calamiteuse » des anciennes équipes au pouvoir. Dans le Puy-de-Dôme, 31 % des bâtiments seraient concernés. Ces résultats ont été validés par un audit externe de l’Apave.
Ce « plan Marshall » permettra un « rattrapage immédiat » des 60 établissements les plus dégradés. Il est également prévu d’injecter 380 millions d’euros de travaux dans les lycées publics et 120 millions d’euros dans les lycées privés, sans compter les investissements en matière de maintenance immobilière et énergétique.

La figure de proue du quartier Saint-Jean

Bonne nouvelle en termes d’urbanisme : le futur quartier Saint-Jean, entre l’hypermarché Géant Casino et le CHU Estaing à Clermont-Ferrand, sera bel et bien doté d’un nouveau lycée professionnel. Il se substituera à Camille-Claudel et à Marie-Curie. L’investissement se porte à 63 millions d’euros pour une livraison autour de 2021. Cet établissement innovant sera la locomotive de ce secteur stratégique. Il devrait à ce titre être desservi par une ligne de transport public.
Bien qu’initié par la majorité précédente, le projet a été modifié : il comprendra désormais un internat, situé dans l’ancien bâtiment de Marie-Curie. Des chambres seront également créées à Roger-Claustres. Ces deux opérations porteront la capacité d’accueil à 600 places à Clermont-Ferrand, soit une augmentation de 40 %. La restructuration de l’internat d’Ambroise-Brugière sera quant à elle achevée en 2019.
Sur Facebook, l’ancien président PS de l’ex-région Auvergne René Souchon n’a pas manqué de tacler son adversaire après ces annonces. « [Laurent] Wauquiez a oublié de dire que ce lycée a été voulu par mon équipe et que nous avons accompli toutes les démarches préalables à la construction : définition du programme et lancement du concours. Même chose pour l’accroissement de la capacité des internats sur la ville : nous avons travaillé ce dossier en concertation avec les enseignants et les parents d’élève des 2013-2014 ! Ce serait bien que de temps en temps M. Wauquiez évite de réinventer l’eau chaude et qu’il reconnaisse le travail de ces prédécesseurs, notamment en matière d’éducation » écrit René Souchon.

Partager

Laisser un commentaire