Des rêveries romantiques

Des rêveries romantiques
(© : Katya Kraynowa)

Pour son premier rendez-vous 2018, l’Orchestre d’Auvergne a choisi d’inviter le pianiste Barry Douglas. Imaginé et dirigé par Roberto Forés Veses, le programme évoque l’exil des grands compositeurs Dvořák et Bartók. Moins connu, Eugène Ysaÿe, violoniste et compositeur belge, devra également fuir en Angleterre à cause de l’occupation allemande et composera cette belle pièce, « Exil » pour orchestre à cordes, à découvrir en ouverture de soirée. Barry Douglas sera ensuite l’interprète du « 2ème concerto pour piano » de Chopin. Directeur artistique du Festival International de piano de Manchester en Angleterre, et du Festival de Clandeboye en Irlande, il a fondé en 1998 l’orchestre de chambre Camerata Ireland, qu’il dirige notamment pour des cycles complets des symphonies de Beethoven, Mozart et Schubert. Après la grâce romantique de Chopin, « Les Cyprès » de Dvořák parleront d’amour avec candeur, puis le « Divertimento pour orchestre à cordes » de Bartók couronnera avec éclat un concert riche en contrastes et émotions.

Les 18 et 19 janvier, à 20 h – Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand

Réservations au 04 73 14 47 47 et points de vente habituels, sur place le soir du concert à partir de 19h30. www.orchestre-auvergne.fr

Partager

Laisser un commentaire