VIRGINIE EFIRA EST L’HÉROÏNE DE « VICTORIA »

VIRGINIE EFIRA EST L'HÉROÏNE DE

Victoria Spick est une brillante avocate. Lorsque son meilleur ami Vincent est accusé d’avoir tenté de poignarder sa compagne, elle accepte à contrecœur de le défendre. En parallèle de ce procès farfelu dont le témoin principal est un chien, elle doit gérer son ex-mari qui expose leur vie privée dans ses moindres détails sur un blog et s’occuper de ses enfants alors qu’elle n’a plus de baby-sitter. Heureusement, Sam, revendeur de drogues repenti qui fut son client, débarque chez elle et se révèle parfait pour le job et plus si affinités…

Justine Triet, révélée en 2008 par « La Bataille de Solférino », utilise ici les ressorts de la comédie romantique pour traiter d’un sujet grave, la dépression nerveuse :

« Je dirais plutôt que c’est une comédie « désespérée » sur la vie chaotique d’une femme contemporaine, dit-elle. La comédie me permet de parler de manière plus gracieuse de mes obsessions : la difficulté des relations hommes/femmes, la solitude, les enfants, la justice, l’argent, le sexe. J’avais envie de faire le portrait d’une femme qu’on découvrirait progressivement, par différentes strates. Ce n’est pas une pauvre petite oie blanche ou l’histoire de sa chronique amoureuse. C’est le récit d’une femme complexe prise dans une spirale émotionnelle que sa situation professionnelle fait imploser. »

Elle a choisi Virginie Efira, représentante actuelle n° 1 du genre, pour incarner Victoria. L’actrice se retrouve dans un cadre plus déjanté qu’à son habitude.

« Je cherchais une femme brillante, drôle et mélancolique, dit la réalisatrice. Je l’avais vue dans « 20 ans d’écart » où je l’avais trouvée déjà géniale. Mais je dois avouer que c’est dans l’émission « Rendez-vous en terre inconnue » que j’ai eu le coup de foudre. On s’est rencontrées, je l’ai trouvée intense, intelligente et hilarante. Dans son jeu, elle ne pousse jamais l’intention, elle est jubilatoire parce qu’elle est dans l’économie. »

Comme dans « 20 ans d’écart », son personnage est séduit par un homme bien plus jeune qu’elle. Après Pierre Niney, c’est Vincent Lacoste qui s’y colle. Homme de l’ombre très présent, prêt à résoudre le moindre de ses problèmes et à anticiper ses besoins, il lui apporte une stabilité inédite dans sa vie.

« Le duo avec Vincent s’est imposé assez vite, dit Justine Triet. Il a une candeur, une grâce. C’était le seul à pouvoir interpréter le rôle. Je voulais le rendre sexuel pour la seconde partie du film. Lui donner une double image. D’abord celle du mec un peu largué, puis plus virile. Même si je n’ai pas forcément pensé à la différence d’âge, ça m’intéressait que le type vers lequel Victoria se retourne soit un jeune homme candide. »

Elle a aussi pris grand soin du choix des seconds rôles :

« Melvil Poupaud a quelque chose de l’innocent à la Cary Grant, mais qui pourrait cacher une forme de perversion. C’est l’accusé parfait. Laurent Poitrenaux, malgré son rôle d’ex terrifiant, avec son côté barré intello/geek, amène une fantaisie tout comme Laure Calamy, l’exaltée du barreau. »

Les références de la cinéaste viennent en grande partie de la comédie américaine :

« Howard Hawks, Billy Wilder ou Blake Edwards mais aussi Sacha Guitry, m’ont beaucoup inspirée. « Désiré » de Guitry, en particulier, avec ce mélange de rapport social violent et de séduction entre le domestique et sa patronne. Et puis Woody Allen aussi, évidemment. Mais il y a aussi les films de James L. Brooks que j’adore et que j’ai découverts assez tard, comme « Comment savoir » ou « Spanglish ». »

La réalisatrice propose une vision décalée du monde de la justice et des rapports amoureux avec une actrice qui s’impose aisément dans ce registre iconoclaste. Ce divertissement est d’une réelle originalité, rafraîchissant et ambitieux.

« Il y a souvent un décalage entre le rôle social que les gens sont censés représenter et ce qu’ils font, dit-elle. J’ai cherché à tirer le film du drame vers la comédie et à créer un effet jubilatoire alimenté par ce genre de contradiction. »

Marie-Dominique Vançon

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.