L’univers « street art » de Géraud Delteil

L’univers « street art » de Géraud Delteil
Géraud Delteil (à gauche) avec le directeur de la galerie Christiane Vallé, David Chabannes.

Venu du graff, l’artiste installé à Vichy s’est créé un univers particulier dans le monde du « street art ». Il expose en ce moment au château de Val, entre Corrèze, Puy-de-Dôme et Cantal …      

Evidemment, le visiteur ne s’attend pas à trouver une telle exposition dans un lieu si chargé d’histoire. Un château, d’une part, celui de Val en l’occurrence, dont de nombreuses salles viennent tout juste d’être restaurées, et un artiste de « street art » d’autre part, l’Auvergnat Géraud Delteil en personne. Ce joli pari artistique, on le doit à la galerie clermontoise Christiane Vallé, avec l’aide de la municipalité de Bort-les-Orgues. Jusqu’au 26 juin, le site majestueux, situé aux limites des départements de la Corrèze, du Cantal et du Puy-de-Dôme, propose de découvrir l’univers atypique de ce peintre à travers une cinquantaine d’œuvres.

« C’est la première fois qu’un artiste de ce courant expose dans un château auvergnat. J’aimais bien l’idée de contraste. Doté de belles qualités humaines, Delteil est un figuratif pur que l’on peut classer dans le courant du street art old school. Il utilise des éléments des années 70 et 80. Nous pouvons ainsi voir dans son œuvre des clins d’œil à Goldorak ou Star Wars. Il s’inspire également de l’univers des comics, des mangas et du cinéma. Il peint enfin les femmes, toutes les femmes. On peut dire qu’il y a un brin de folie dans ses œuvres », analyse David Chabannes, le directeur de la galerie, qui, à travers cette exposition, rend également hommage à son papa trop tôt disparu, lequel avait ouvert la galerie à Delteil.

« Mon père avait toujours dit qu’il deviendrait l’un des artistes forts de notre galerie. Mais à l’époque, il était un peu seul chez nous. Quand j’ai repris la suite, nous avons proposés de nouveaux artistes renommés comme Peter Klasen et Benjamin Spark. Et depuis, les gens peuvent également découvrir un peu plus Géraud Delteil. »

L’univers « street art » de Géraud Delteil

UN ARTISTE AUTODIDACTE

A 44 ans, l’artiste vichyssois fait figure « d’ancien » dans le milieu du street art. Venu du graff, se revendiquant pleinement « autodidacte », l’intéressé a construit au fil des années un monde singulier, où la couleur est omniprésente. Par goût personnel… « C’est plus gai et plus festif. Il faut que mon travail soit visible », défend celui qui travaille encore sur des murs à l’occasion ou chez des particuliers.

Au niveau de la technique, le Bourbonnais emploie celle de l’aérographe. Pas de pochoir, ni de pinceaux, seulement pour la signature. Au préalable, il fait toujours un croquis sur la toile… « Il a un vrai trait de crayon, un vrai dessin », apprécie David Chabannes, qui invite le public à venir découvrir cet artiste en devenir dans un lieu bucolique d’exception.

Pratique : Château de Val – Lanobre (Cantal). Exposition ouverte jusqu’au 26 juin, tous les jours de 10h à 12h, et de 14h à 18h (sauf le mardi). Entrée libre. www.christiane-valle.com

L’univers « street art » de Géraud Delteil

Laisser un commentaire