« Témoins à charge »

C’est le livre événement de la rentrée. Presque un testament. Jean-Michel Lambert restera dans l’histoire comme le premier juge d’instruction de l’affaire Grégory. Vice-président du tribunal de grande instance du Mans jusqu’à son départ à la retraite, l’homme fut aussi écrivain, auteur de polars notamment. Devenu le « romancier des âmes noires », il avait obtenu notamment le prix polar du festival de Cognac en 2001. Son dernier roman, « Témoins à charge », sort aujourd’hui en librairie. Un livre posthume puisque l’ancien juge s’est donné la mort le 11 juillet dernier, alors que l’affaire Grégory a refait parler d’elle ces derniers mois.

Dans cet ouvrage, Jean-Michel Lambert évoque le parcours d’un jeune homme simple d’esprit, Kévin Brozniak, ancien détenu, et qui est accusé d’avoir tué un fils de bonne famille, lui-même dilettante et déséquilibré. Aux yeux de tous, Kévin est un coupable idéal. Mais pour la jeune lieutenant de police Léa Massenay, l’affaire est moins évidente qu’il n’y parait…

« Témoins à charge » – 344 pages – est paru aux éditions De Borée. Disponible en librairie.        

« Témoins à charge »

Partager

Laisser un commentaire