Judo : les ambitions du Stade clermontois

Judo : les ambitions du Stade clermontois
Le Stade clermontois s’entraîne à la maison des sports, place des Bughes. Ici, le groupe des adultes.

Depuis un an, le Stade clermontois judo connaît une nouvelle impulsion sous la houlette de Philippe Sauvestre, son nouveau président, et Sylvain Roque, le directeur technique. Un partenariat a notamment été signé avec le CUC Judo.

« L’objectif, c’est de mutualiser les énergies et les compétences. Sportivement, cela a bien fonctionné », affirme Sylvain Roque, avant de rappeler que les deux structures rassemblent quelque 420 judokas.

Dans l’antre de la maison des sports, le berceau du Stade, ils sont 170 licenciés, enfants et adultes, à fouler les tatamis et même plus si l’on prend en compte ceux des clubs partenaires comme Pontgibaud, Orcines, Cournon ou encore Besse.

« Au total, 250 judokas viennent s’entraîner ici chaque semaine. Nous sommes sur une dynamique sportive plaisante. Les jeunes en profitent. »

Le club compte également une section jiu-jitsu, qui œuvre sous la direction de Laurent Caron.

Judo : les ambitions du Stade clermontois
Sylvain Roque est le directeur technique du club

UN TOURNOI EN DECEMBRE

Au Stade clermontois, comme ailleurs, la compétition est une composante importante de la politique sportive. « C’est une vitrine, affirme Sylvain Roque. Cela oblige les enseignants à se remettre en question et à avancer. »

Championne d’Auvergne, 3e des championnats de la grande région, l’une des équipes féminines a brillé la saison passée après avoir disputé les championnats de France de division 1. Quelques jeunes aussi ont montré un beau potentiel, à l’image de Sébastien Arnaud, chez les minimes. Après avoir remporté de nombreuses compétitions, ce dernier vient d’intégrer le pôle espoirs de Ceyrat.

En parallèle, le club organise lors des vacances scolaires des stages pour ses licenciés. Cela permet d’approfondir les techniques et de progresser plus rapidement. Dans le même esprit, il participe également à des stages extérieurs. Cet été, 35 judokas clermontois sont ainsi partis en Croatie pendant dix jours.

« Le judo est basé sur l’échange. On a besoin d’aller chercher l’opposition, de se frotter aux autres ».

Alors que la saison vient tout juste de reprendre, le Stade clermontois planche déjà un nouveau projet. Avec le CUC, il ambitionne d’organiser un tournoi régional pour les jeunes. Cette compétition devrait se dérouler normalement au début du mois de décembre.

Contact : www.judo-clermont-ferrand.fr / Tél : 06.31.27.03.65

Partager

Laisser un commentaire