La cyclo Les copains fête ses 30 ans !

La cyclo Les copains fête ses 30 ans !

30 ans cette année et pas une ride. En même temps que le départ du Tour de France, qui retrouve cette année l’Auvergne et plus particulièrement Le Puy-En-Velay, la cyclo Les Copains-Cyfac va fêter en beauté ses 30 bougies du côté d’Ambert. L’édition 2017 a lieu du 30 juin au 2 juillet, avec bien sûr, en point d’orgue, la journée du dimanche où près de 2.500 cyclo-sportifs vont s’élancer, dès potron-minet, de la cité du Livradois afin de partir à l’assaut des quatre itinéraires proposés (55, 92, 115 et 155 km).

« Cette cyclo est la 8e du genre en France et la première en Auvergne. Nous l’avons développé autour de deux grands axes : D’une part, la sécurité puisque près de 90 % des parcours sont sécurisés grâce au travail de nos 750 bénévoles, et d’autre part, l’accueil des participants et la convivialité. En termes de qualité d’organisation et de beauté des tracés, Les Copains fait partie des trois meilleures manifestations du genre en France », défend Christian Miolane, le président du Cyclo-club Les Copains.

Deux parcours de gravel bike sont également proposés aux amateurs du genre et en parallèle, de nombreuses animations permettront aux concurrents et aux accompagnateurs de se divertir durant trois jours. Pour les mordus de la petite reine, les organisateurs ont mis sur pied pas moins de 16 parcours de rando cycliste à effectuer en autonomie sur deux ou trois jours. Le samedi 1er juillet, il sera possible de s’aligner sur la montée chronométrée du col du Béal. Le dimanche 2 juillet, une randonnée pédestre est également organisée sur place.

Tous les détails et les inscriptions en ligne sur le site : www.cyclolescopains.fr


Quels sont les retombées économiques de la cyclo pour le bassin d’Ambert ?

Guilhem Poncy* – Sur près de 3.000 visiteurs accueillis sur le week-end, 93 % d’entre eux viennent hors de l’Auvergne. Plus d’un tiers sont également des primo-participants. 13 % des concurrents sont aussi venus en amont pour reconnaître les parcours. Au final, la cyclo génère quelque 2.300 nuitées et plus de 210.000 € H.T. de retombées financières pour le territoire d’Ambert.

* : Responsable études et observations au CRT Auvergne-Rhone-Alpes

Partager

Laisser un commentaire