Romain Gioffre veut briller à Super-Besse

Romain Gioffre veut briller à Super-Besse
Romain Gioffre espère briller cette année encore à Super Besse.

Le pilote moto puydômois, qui a repris le Garage de Paris, à Riom, une agence Renault-Dacia familiale, jongle entre ses activités professionnelles et le Trophée Andros puisqu’il s’aligne sur l’AMV Cup, parmi les funambules de la glace !

Comment s’est déroulé le championnat jusqu’à présent ?

Les débuts ont été difficiles. A Val-Thorens, les manches ont été annulées et à Andorre, nous avons roulé exclusivement sur le goudron. J’ai rencontré un souci de boîte de vitesse. Globalement, j’estime avoir connu de la malchance malgré de bons chronos aux essais. A Isola 2000, je réalise le 4ème temps et me qualifie sur la 1ère ligne. Je fais deux tours en tête avant de faire une petite faute qui me relègue loin.  A Serre-Chevalier, là aussi, je suis en première ligne en course. Mais au premier virage, je m’accroche avec le leader du championnat, celui-ci me casse la pédale de frein arrière. Sans frein, j’ai tiré tout droit et terminé dernier. Dans la deuxième course, je suis remonté de la 22ème place à la 9ème. Tout cela est donc très frustrant. Mais mon objectif est toujours de faire un podium avant la fin de saison.

Que pensez-vous du circuit de Besse ?

C’est un circuit que j’aime bien. En 2017, j’ai terminé deuxième. En plus, nous aurons deux courses cette année dans la même journée. Cela permettra de marquer le double de points. Pour l’anecdote, je suis marié à une Bessarde, donc je suis un peu comme à la maison. C’est pourquoi, j’espère briller là-haut. Comme toujours, l’ambiance sera top !

Sur quelle machine évoluez-vous cette saison ?

Il s’agit d’une Honda 450cm3. C’est exactement la même moto que l’an dernier. Elle marche très bien. Simplement, avec mes activités professionnelles, je n’ai pas eu le temps de rouler.

 

Partager