Des chiens–guides d’aveugles confiés à leurs maîtres

Des chiens–guides d’aveugles confiés à leurs maîtres

La Maison départementale des personnes handicapées, à Clermont-Ferrand, a accueilli récemment, la remise officielle de quatre chiens guides d’aveugles à leurs nouveaux propriétaires. En présence de Jean-Yves Gouttebel, Président du Conseil départemental du Puy de Dôme, et  d’Elisabeth Crozet, vice-présidente chargée du handicap et des personnes âgées, « Jazz », « Icare », « Jasper » et Irish » ont donc été remis à leurs nouveaux propriétaires.

« Les chiens sont donnés gratuitement aux personnes jugées aptes à en bénéficier. Depuis 2008, nous avons participé au parrainage de cinq chiens. Mais en remettre quatre en une seule fois est tout à fait exceptionnel », a souligné dans son allocution Christiane Audebert, la présidente de l’Association chiens-guides d’aveugles du Puy de Dôme.

Cette structure a également remis, à cette occasion, un chèque d’un montant de 23.000 € à l’école de Limoges, spécialisée dans l’éducation des futurs chiens. Cette école, au savoir-faire reconnu et qui s’appuie également sur des familles d’accueil, vient d’ouvrir une nouvelle antenne à Lezoux comme l’a rappelé Solange Machicoane, sa présidente.

Dans son discours, Jean-Yves Gouttebel a salué toutes les personnes qui participent à la formation des animaux, depuis les associations ou écoles spécialisées jusqu’aux familles d’accueil. Pour cette opération, l’école de Limoges n’a pas bénéficié de financements départementaux. Mais les personnes déficientes visuelles perçoivent en revanche 50 euros par mois dans le cadre de la PCH (prestation de compensation du handicap). Cette somme est destinée  à assumer les frais liés à leur chien. Si l’organisme avait été domicilié dans le Puy-de-Dôme, le Département aurait financé 50% du coût du chien avec un plafond de subvention de 5340 euros.

Rappelons que 19.000 personnes sont actuellement en situation de handicap Dans le Puy-de-Dôme. Toutes peuvent être concernées par les aides humaines et financières du Conseil départemental.

Partager

Laisser un commentaire