La Table des Faubourgs : Bosmie L’Aiguille se met à la bistrot culture

La Table des Faubourgs : Bosmie L’Aiguille se met à la bistrot culture
Autour de son chef, toute l’équipe cultive une « bistrot culture » bien dans son époque.

A l’entrée du bourg de Bosmie L’Aiguille, la « bistrot culture » s’épanouit dans un lieu où l’on mange, où l’on se retrouve, où l’on partage et où l’on découvre.

Quand on est Parisien, on a forcément des rêves de comptoir plein la tête et un peu de cette zinc attitude reçue en héritage. Emmanuel Bassot n’échappe pas à la règle. Installé en Limousin depuis 2003 (on l’a croisé, notamment, aux côtés de Philippe Redon, dans La Cuisine de Guy Quéroix ou encore au Clos des Cèdres) après avoir officié dans des établissements prestigieux (L’Arpège, Chez Faugeron), ce chef expérimenté a saisi l’opportunité de revisiter la « bistrot culture » de Paname dans un restaurant qui participe à la redynamisation d’un centre-bourg.
« La commune de Bosmie L’Aiguille a investi dans l’achat d’un ancien salon de coiffure transformé en restaurant, explique-t-il. Pour l’animer, elle a lancé un appel d’offres et mon projet a été retenu. Après huit mois et demi de travaux, marqués par l’accompagnement de Limousin Actif et du décorateur d’intérieur José Pimentel, la Table des Faubourgs a ouvert ses portes le 14 mai dernier. »

La Table des Faubourgs : Bosmie L’Aiguille se met à la bistrot culture
Une cuisine maison, des produits frais et un accent faubourien qui invite à la convivialité.

Accent faubourien

Un nom qui, tout comme la déco (tables en bois, ardoise, bouteilles à portée d’œil et de main), n’a pas été choisi au hasard. « Le restaurant se situe à 8 minutes des centres de Limoges et d’Aixe-sur-Vienne, reprend Emmanuel Bassot : c’est donc une manière de souligner cette topographie très particulière, ce côté faubourien et un rien canaille, qui évoque par ailleurs une ambiance et un art de vivre typiques de la bistrot culture. »
Si cols blancs et cols bleus s’y côtoient, dans la pure tradition, la Table des Fau-bourgs vit avec son époque. Authentique bistrot du XXIe siècle, il nous propose non seulement de réviser nos classiques en toute simplicité, mais aussi de picorer parmi les propositions signées de la carte : foie gras de Didier Cotte, chutney de mangues et toast brioché ; pavé de lieu jaune, lait de coco et coriandre ; cheese cake au spéculoos…
Spécialiste des viandes limousines travaillées en carcasses et fervent défenseur d’une cuisine maison élaborée à partir de produits fais, Emmanuel Bassot met aussi l’accent (faubourien, comme il se doit) sur la convivialité et la découverte. Ainsi, des cimaises accueillent tous les deux mois une expo différente sur « des murs qui sont autant de fenêtres ouvertes », résume le chef, avant de conclure : « La Table des Fau-bourgs n’est pas seulement un endroit où l’on mange, c’est aussi un lieu où l’on passe un bon moment en bonne compagnie. »
La Table des Faubourgs
14, av. de la Vienne
87110 Bosmie L’Aiguille
Tél. 05.55.84.47.23
www.restaurant-table-des-faubourgs.com
Ouvert tous les jours
sauf lundi soir et dimanche soir
Membre de l’Association Limousine du Goût, Emmanuel Bassot accueillera la prochaine soirée « Le rendez-vous des papilles », jeudi 22 septembre. Un menu du terroir autour des volailles et des champignons sera proposé pour 32 € tout compris (boisson incluse). Réservez rapidement votre place !

Laisser un commentaire