Compte professionnel en ligne sans banque : avantages et guide

Afin d’assurer une bonne gestion des opérations de paiement d’une entreprise, un compte bancaire professionnel est nécessaire. Pour certains statuts d’entreprises, il est même obligatoire. Mais aujourd’hui, plutôt que de s’adresser à une banque « classique » pour s’offrir ce produit, nombreux sont les entrepreneurs qui optent plutôt pour un compte professionnel en ligne sans banque. De quoi s’agit-il ? Est-ce vraiment plus avantageux ? Comment en bénéficier ? On vous explique.

Compte professionnel en ligne sans banque : qu’est-ce que c’est ?

À l’instar du compte bancaire professionnel, le compte pro en ligne sans banque a pour principal objet de fournir aux professionnels, les outils pour gérer efficacement leurs différentes opérations financières. Pour les petites entreprises, il permet notamment de bien distinguer le patrimoine du dirigeant, de celui de l’entité. Un compte pro donne par ailleurs accès à certains services spécifiques comme la gestion des impayés et l’encaissement des cartes bancaires.

 Cependant, contrairement au compte bancaire professionnel, un compte professionnel en ligne sans banque n’est pas domicilié dans une banque classique. Ce type de service est en effet proposé par les néobanques, comme Sogexia.

À qui s’adressent les comptes pro en ligne sans banque ?

Avoir un compte pro actif est une obligation légale pour les sociétés à capital social. Il s’agit notamment des :

  • EURL ;
  • SAS ;
  • SA, etc.

Sans compte professionnel, ces sociétés ne peuvent être immatriculées au Registre du Commerce et des Sociétés.

Par contre, pour les auto-entreprises et les entreprises individuelles dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 10 000 euros par an durant deux années successives, un compte professionnel n’est pas légalement imposé. Toutefois, même dans ces cas de figure, cela reste vivement recommandé, ne serait-ce que pour des raisons de transparence financière.

Quels sont les avantages d’ouvrir un compte professionnel en ligne sans banque ?

Au-delà de l’aspect légal évoqué ci-dessus, l’ouverture d’un compte professionnel en ligne sans banque permet de profiter de divers avantages :

Des tarifs avantageux

Les prix pratiqués par les néobanques pour la gestion et les services associés à un compte professionnel en ligne sans banque sont beaucoup moins élevés que ceux des banques classiques.

Une procédure d’ouverture simple et rapide

Ouvrir un compte pro en ligne sans banque est une procédure vraiment rapide et simple. Tout se fait en ligne et vous n’avez donc pas besoin de vous déplacer. Les néobanques présentent sur le marché proposent, à cet effet, des interfaces très intuitives et faciles à prendre en main.

Une gestion simplifiée de votre compte

Se donnant pour mission de faciliter la vie aux professionnels, les néobanques mettent à la disposition de leurs utilisateurs, de nombreux outils et services pratiques : système de gestion des notes de frais, logiciel de facturation, gestion des transactions à l’étranger, etc.

Des comptes accessibles à tous

Contrairement aux procédures en vigueur dans les banques classiques, aucun contrôle de solvabilité n’est effectué avant l’ouverture d’un compte pro en ligne sans banque. Quel que soit votre niveau de revenus, vous pouvez donc bénéficier du service. Il en est de même si vous êtes interdit bancaire ou fiché à la Banque de France.

Comment ouvrir un compte professionnel en ligne sans banque ?

Pour ouvrir un compte professionnel en ligne sans banque, l’étape la plus délicate est sans doute celle du choix de sa néobanque. Ce choix doit être effectué en tenant compte de vos besoins réels. Une fois le choix fait, la création du compte en elle-même ne dure que quelques minutes.

Tout se fait en ligne en fournissant quelques documents :

  • Votre pièce d’identité ;
  • Un justificatif d’adresse du siège social de la société ;
  • Un justificatif de domicile du dirigeant de l’entreprise ;
  • Les statuts (KBIS, extrait K ou inscription INSEE selon le type de société).

La vérification et la validation de vos documents ne nécessitent généralement que quelques heures, au bout desquelles vous obtenez un RIB. S’il s’agit d’une entreprise en processus de création, un dépôt de capital sera alors nécessaire pour l’immatriculation de l’entreprise.

4.4/5 - (30 votes)
Image par défaut
Julien Barbet
Publications: 97

Laisser un commentaire