Investissement immobilier commercial : comment s’y prendre en cette période de COVID ?

Investissement immobilier commercial : comment s’y prendre en cette période de COVID ?

Article mis à jour le 16 mars 2021

Le marché de l’immobilier est réputé être un secteur difficile à gérer, bien qu’il soit bénéfique. Mais assurément, faire un investissement immobilier peut vous permettre de diversifier votre patrimoine. Parmi les options d’investissement les plus attractives sur le marché aujourd’hui, l’immobilier commercial est en bonne place. C’est un secteur qui a su tenir le coup malgré la COVID, et qui a d’ailleurs de beaux jours devant lui. Vous êtes intéressé par ce type d’investissement ? Vous voulez vous lancer dans l’investissement immobilier commercial, mais ne savez pas comment vous y prendre ? Voici quelques conseils pour démarrer en toute beauté.

Lire aussi : Comment faire ses comptes et gérer son budget ?

Investir dans l’immobilier commercial : commencer par chercher un bon emplacement

En matière d’immobilier commercial, l’emplacement est fondamental pour faire un bon chiffre. En effet, les prix dans ce secteur ne se calculent pas de la même manière que lorsqu’il s’agit d’un logement. Par conséquent, le montant de votre investissement est tributaire de l’emplacement et même de la ville choisis. Pour un investissement immobilier commercial, misez sur les principales artères commerçantes. Ce sont des emplacements favorables puisqu’ils concentrent beaucoup d’affluences. Les places par exemple sont très visitées. Aussi, lorsque votre local commercial est exposé sur un côté ensoleillé de la rue, cela augmente sa valeur. Or, plus le local commercial a de la valeur et plus il pourra se vendre plus cher puisque la demande est importante. Mieux, un local bien placé offre un meilleur rendement. C’est donc une manière pour vous de sécuriser votre investissement.

Par ailleurs, notez que le bon emplacement vous permet de garantir la pérennité de votre profit. En effet, lorsque l’emplacement est très recherché par les commerçants, il est plus facile de le relouer. Dans ces cas, la plus-value à la revente a de fortes chances d’être importante et c’est vous qui sortez gagnants. Toutefois, retenez que la rentabilité peut s’avérer plus faible sur la durée. Ceci pour la simple raison que le risque est moins élevé. N’oubliez pas : en matière d’investissement, c’est la rentabilité qui rémunère le risque. Par ailleurs, notez que le bon emplacement vous permet de sécuriser votre loyer, mais aussi d’assurer un chiffre d’affaires favorable au locataire. En effet, si le local est véritablement prisé parce qu’il est localisé sur une grande artère, qu’il est dans une zone très fréquentée ou qu’il est proche des transports, le placement sera optimal et le retour sur investissement sera conséquent. Les deux parties s’en sortent gagnantes. Contactez un expert de l’immobilier de commerce à Annecy pour trouver un bon emplacement dans la région et sécuriser votre investissement.

Investir dans l’immobilier commercial : acheter un local occupé

Acheter un local occupé comporte un certain nombre d’avantages. Le premier est relatif au rendement locatif. Dès le début du processus d’investissement, vous pouvez connaître le loyer ; ce qui vous donne une idée sur le rendement locatif. En bonus, le local étant déjà occupé, vous vous épargnez tous les tracas relatifs à la recherche d’un locataire.

Sur un second plan, acheter un local occupé est la garantie que votre investissement est fait dans un local de qualité. Du moment où le commerçant est déjà installé dans le local et qu’il y mène ses activités, il a forcément un chiffre d’affaires convenable. Le simple fait qu’il ne cherche pas un autre emplacement rassure sur le fait que son activité commerciale est bonne. Par conséquent, c’est le versement de vos loyers qui est garanti. S’il s’agissait d’un local vide, il va falloir évaluer le rendement de l’activité, tenir compte du chiffre d’affaires avant de savoir si le versement du loyer ne sera pas perturbé. C’est donc du travail en moins pour vous.

Comment établir le bail ?

L’établissement d’un bail commercial répond à certaines règles spécifiques. La première est la durée de la location. Dans un bail commercial, le contrat de location est signé pour 9 ans. Cela n’empêche pas le locataire de mettre fin à la location au terme de chaque période triennale. Le contrat le permet. Seulement, la durée définie à l’avance permet à l’investisseur de s’assurer de la présence d’un locataire pendant une longue période.

Sur un second plan, le contrat de bail est signé uniquement avec un commerçant titulaire d’un fonds de commerce. Cela permet à l’investisseur de garantir son investissement puisqu’avec ce type de locataire, il n’y a pas de risque de non-paiement du loyer. Le locataire est tenu de s’acquitter de son dû. Le cas échéant, il court le risque de voir la valeur de son capital diminuer.

Sur un troisième plan, il faut retenir que le bail commercial est régi par le droit des sociétés. Les implications sont simples : lorsque survient un problème de paiement, le contrat permet au bailleur, donc l’investisseur, de récupérer son local. Bien entendu, ceci doit se faire par ordonnance judiciaire. La particularité ici, c’est que le processus est rapide et simple. Contrairement à la location d’une habitation classique, le bailleur n’est soumis à aucune tracasserie.

Enfin, le bail commercial est flexible. C’est vous qui définissez les conditions de location. Vous êtes libre de préciser quelle partie signataire sera responsable des dépenses. C’est donc un type de bail où la liberté contractuelle prédomine.

Comment acheter un immobilier commercial ?

Il existe différentes façons d’acheter un local dans le cadre d’un investissement immobilier commercial. Il s’agit entre autres de :

  • L’achat direct (le bien commercial fait partie du patrimoine de la société)
  • L’achat en SCI (le local commercial fait partie d’une des parts sociales de l’entreprise)
  • L’achat avec un crédit-bail immobilier (la location est faite sur une durée avant l’acquisition).

Lire aussi : Combien de temps pour être auto entrepreneur ?

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici