Métiers de l’assurance : un secteur qui recrute

Le dernier Rapport de l’Observatoire sur les Métiers et les formations de l’Assurance (ROMA) est paru en octobre 2021. Il confirme la poursuite des recrutements dans le secteur, malgré la crise sanitaire.

Zoom sur trois métiers phares de la branche : l’agent général d’assurance, le rédacteur sinistre et l’inspecteur assurance. 

Le secteur de l’assurance et ses métiers  

Le dernier Rapport de l’Observatoire sur les Métiers et les formations de l’Assurance (ROMA) a été publié en octobre dernier. Dans sa synthèse, il revient sur les chiffres de l’année précédente. « En 2020, malgré le caractère exceptionnel de la crise sanitaire, les effectifs de la branche affichent la plus forte croissance de la décennie : +1%. »

Des très grandes entreprises aux petites agences, le secteur emploie différents métiers tels qu’agent général d’assurance, inspecteur assurance ou encore rédacteur sinistre. Les métiers du domaine de l’assurance sont variés tout autant que leurs missions. Elles ont cependant plusieurs points communs parmi lesquels figure le sens du contact et du commerce.

Le métier d’agent général d’assurance

Un agent général d’assurances est un indépendant. Il est mandaté par une société d’assurances qui lui verse en retour des commissions. Son activité consiste à conseiller les clients. Il les oriente en fonction de leurs besoins vers des produits pour qu’ils puissent être indemnisés en cas de problèmes.

Chaque contrat étant différent, il se doit de les connaître sur le bout des doigts pour pouvoir en parler au mieux. 

Lire aussi: Assurance moto : comment faire le meilleur choix ?

Le métier de rédacteur sinistre

Le rédacteur sinistre traite des contrats d’assurance. Il assure leur ouverture. Il monte et instruit les dossiers à la demande d’entreprises ou de particuliers allocataires. Le rédacteur sinistre intervient après un accident par exemple pour évaluer les dommages avec un expert.

Ce métier implique beaucoup de déplacements auprès des clients, sur les lieux même des sinistres. Il demande aussi de la rigueur et un bon sens de la diplomatie.

Le métier d’inspecteur assurance

L’inspecteur assurance travaille au sein d’une compagnie d’assurance, d’une mutuelle ou encore d’une banque. En accord avec sa direction à qui il rend compte de son activité, il développe et fidélise un portefeuille clients. En tant qu’ancien conseiller, il a un sens aigu de la vente des produits d’assurance qu’il enseigne aux membres de son équipe. Il s’appuie d’ailleurs sur eux pour mener à bien les missions liées à son activité.

Tel un chef de service, il les manage et leur fixe des objectifs commerciaux annuels. Il peut aussi, selon la nature des sinistres et des contrats, être amené à se rendre sur place avec eux pour effectuer les constats et les négociations.

Selon l’entreprise dans laquelle il évolue, son équipe peut grandir, son secteur s’étendre. Ici des qualités managériales sont primordiales pour motiver ses équipes sur le long terme et atteindre les résultats escomptés.

Chacun peut être amené à entrer en contact avec une personne travaillant dans le domaine de l’assurance. Que cela concerne son habitation, sa voiture ou encore son entreprise… Travailler dans ce secteur implique plusieurs savoir-faire et savoir-être au premier rang desquels figure sûrement le sens du relationnel. 

Lire aussi: Assurance automobile : Faites des économies avec l’assurance au km

4.1/5 - (22 votes)

Nathan
Nathan

Nathan responsable de la publication de Info-mag-annonce.com. Tous ses articles sont rédigés en coordination avec l'équipe de direction.

Publications: 178