Les modèles de matelas les plus choisis par les établissements hôteliers

Les modèles de matelas les plus choisis par les établissements hôteliers

Article mis à jour le 16 février 2021

Que vous soyez gérant d’un gîte ou hôtelier (hôtel 1 à hôtel 5 étoiles), la satisfaction de vos clients et la cote de votre établissement demeurent vos priorités absolues. Plusieurs critères de qualité sont évalués en priorité par les structures de classification (Routard, Atout France, etc) ainsi que par vos clients (Trivago, Booking, etc). La literie est un aspect auquel vous devrez mettre un point d’honneur. Pour mieux répondre aux besoins de votre clientèle, nous vous proposons une excellente marque de matelas conçus spécialement pour les professionnels de l’hostellerie.

Lire aussi : Covid-19 : un impact sur le sommeil et le stress ?

Guide d’achat : comment choisir son matelas d’hôtellerie?

Dans le but de garantir une meilleure expérience de séjour à votre client, Kipli table sur l’apport d’une meilleure qualité de sommeil. Pour cela, ses matelas sont spécialement conçus pour répondre harmonieusement aux besoins de votre clientèle. Cependant, les besoins des clients n’étant pas toujours uniformes, il n’est pas toujours aisé de choisir le matelas parfait pour son établissement. Voici donc quelques critères à prioriser lors du choix de vos matelas.

La technologie

Il existe diverses technologies de matelas haut de gamme, conçus pour assurer le plus grand confort à vos clients.

Matelas latex

Les matelas d’hotellerie en latex sont reconnus pour offrir un confort optimal grâce à leur technologie qui leur permet de créer diverses zones de confort. Leur fermeté variable leur permet de s’adapter harmonieusement à la forme du corps. De plus, la perforation des alvéoles permet à ces matelas de garantir une aération parfaite et d’assurer un meilleur confort quelles que soient les conditions (chaleur, humidité) de la chambre.

Matelas en mousse

Conçus en mousse polyuréthane, ces matelas offrent au dormeur une bonne densité et une suspension ferme. Ils sont reconnus pour offrir une excellente tenue dans le temps et une grande sensibilité à l’humidité. Ainsi, il est recommandé de ne pas utiliser ce type de matelas dans une chambre exposée à une forte humidité. Ils conviennent cependant parfaitement à un usage occasionnel.

Matelas à ressorts

Ces matelas sont caractérisés par une excellente ventilation. Ils offrent à la colonne vertébrale du dormeur un soutien ergonomique excellent. Les ressorts, individuellement emballés s’adaptent à chacun des mouvements du dormeur. De ce fait, il permet de remédier aux rhumatismes, aux escarres, ainsi qu’aux douleurs articulaires. De plus, les matelas à ressorts offrent une indépendance de couchage intéressante. Les ressorts étant indépendants les uns des autres, les mouvements d’un dormeur ne se répercutent pas sur l’ensemble du matelas, ainsi le conjoint n’est pas dérangé.

Matelas à mémoire de forme

Les matelas à mémoire de forme sont sans doute les matelas hôtellerie les plus appréciés du moment. C’est une combinaison de diverses technologies. Principalement les ressorts ensachés et la mousse latex. Ils permettent de réduire efficacement les problèmes de dos. En effet, les matelas à mémoire de forme offrent à vos clients un soutien optimal du corps. La mousse à mémoire de forme s’adapte parfaitement à la forme du corps et permet le relâchement des muscles. Elle permet de maintenir droite et alignée la colonne vertébrale. Ce qui soulage énormément les points de pression incommodants des épaules et élimine les douleurs au réveil.

Il faut cependant noter que les matelas à mémoire de forme ont une grande sensibilité à la chaleur. Ils ont tendance à devenir de plus en plus enveloppants lorsque la température de la pièce augmente au-delà des 20°C. Ainsi, ce type de matelas n’est pas recommandé pour les personnes qui transpirent beaucoup la nuit. Il faut donc penser à régler la température de la chambre, pour assurer un sommeil réparateur.

Le soutien

Qu’il soit souple, ferme ou équilibré, le niveau de soutien d’un matelas dépend en grande partie de sa fermeté (exprimée en kg/m³) et de la technologie de couchage. La fermeté minimale requise pour un matelas est de 25 k/m³ et il est considéré très ferme au-delà des 70 kg/m³. Généralement le soutien d’un matelas est une caractéristique subjective, cela s’apprécie selon le poids du dormeur et de sa taille. Ainsi, tous vos clients n’auront pas la même appréciation du niveau de fermeté de vos matelas d’hotellerie. Lorsqu’il est trop ferme, le matelas empêche le dormeur de s’enfoncer et ne permet pas un bon alignement de la colonne vertébrale. En revanche, un matelas excessivement mou laissera le corps s’enfoncer et pourra également occasionner des problèmes de dos. En définitive, il est recommandé aux professionnels de l’hôtellerie d’opter pour des matelas suffisamment fermes assurant un bon soutien au plus grand nombre.

La praticité : déhoussable ou non

Les matelas déhoussables permettent un gain de temps énorme lors de l’entretien des chambres de votre hôtel. En effet, ces matelas se nettoient plus facilement et plus rapidement. C’est le type de matelas que l’on recommande le plus aux gîtes accueillant des visiteurs sur de courtes durées.

L’indépendance du couchage

En général une personne se retourne une quarantaine de fois durant son sommeil. Il est donc très important de sélectionner des matelas capables d’absorber les effets de ces mouvements afin d’éviter de déranger le conjoint. Dans ce registre, on retrouve notamment les matelas à mémoire de forme et les matelas latex qui s’adaptent parfaitement à la forme du corps du dormeur et assurent ainsi une excellente indépendance de couchage.

Les normes que doivent respecter les professionnels de l’hôtellerie

La literie au sein des hôtels et chambres d’hôtes est régie par certaines normes que tout professionnel de ce secteur devrait respecter. Il est question notamment de la norme NF EN 597 1-2 qui évalue l’allumabilité des sommiers rembourrés et des matelas. Deux sources d’allumages sont employées lors de cette évaluation : celle de la cigarette de combustion et celle de la flamme identique à une flamme d’allumette. Cette norme a pour but de prévenir les risque d’incendie volontaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici