Eric Sarlieve : « il ne faut pas se relâcher »

Eric Sarlieve : « il ne faut pas se relâcher »
Selon le directeur sportif, les sangliers peuvent rivaliser avec toutes les équipes (© Amandine Rigaud – HCCA)

Les hockeyeurs clermontois sont en pleine bourre. Le directeur sportif et entraîneur des Sangliers Arvernes revient sur le bon début de saison avant la rencontre face à Roanne prévue le 11 novembre.

Comment jugez-vous ces premiers matches de championnat ?

Nous sommes sur une bonne dynamique et c’est plutôt satisfaisant puisque nous restons invaincus (l’interview a été réalisée avant le déplacement à Chambéry). Je note tout de même que nous avons un peu de mal à nous mettre à l’abri rapidement.

Comment expliquez-vous cette bonne dynamique ?

Nous avons débuté par des victoires donc cela permet d’emmagasiner de la confiance et de favoriser l’entente entre les joueurs. Je pense que l’équipe est aussi bien plus équilibrée que la saison passée. Elle a été constituée beaucoup plus tôt. Tout ce que l’on n’avait pas pu gérer la saison passée, nous avons pu le gommer complètement. Nous avons non seulement des bons joueurs mais ce sont également de bonnes personnes. Ils sont tous animés par le même désir. Si nous n’arrivons pas à tuer les matches rapidement, nous arrivons quand même à gagner.

Chez vous, vous avez battu Montpellier récemment, l’une des grosses cylindrées du championnat, vous l’espériez ? 

Montpellier est effectivement une grosse cylindrée mais, pour l’instant, cette équipe est encore en rodage. Tout ne fonctionne pas très bien chez eux. A la maison, notre objectif consiste déjà à gagner tous les matches. Nous avons bien moins d’expérience que Montpellier mais nous possédons d’autres armes. En termes de statistiques, on s’aperçoit que l’on a lancé beaucoup plus qu’eux. Je trouve même que le score de 2 à 0 est réducteur par rapport à notre performance ce soir-là. Franchement, nous sommes capables de rivaliser avec tout le monde. Tant que nous serons aussi solides défensivement, ça ira. A nous de régler quelques détails en attaque afin d’être plus performant.

Eric Sarlieve : « il ne faut pas se relâcher »
L’entraîneur Eric Sarliève est optimiste pour la suite (© Amandine Rigaud – HCCA).

Vous recevez Roanne le 11 novembre, une équipe mal classée actuellement. Quel est votre sentiment ?  

Je pense que ce sera compliqué. Même s’ils sont mal classés, nous avons vu durant les matches amicaux que lors de notre deuxième confrontation, ils nous ont mené rapidement 4 à 0. Ils ont des joueurs capables de mettre des buts. C’est une équipe travailleuse, ça ne paye pas encore pour elle. Pour ce match, nous serons handicapés avec les convocations en équipe de France de Lucas Chautant et Théo Sarlieve, deux joueurs importants offensivement. Mais face à Roanne, nous n’envisageons pas autre chose que la victoire.

Vous avez enregistré le retour de Guillaume Bourgain, un défenseur…

Exact. Présent chez nous l’année dernière, il était retourné à Montpellier en début de saison. Cela n’a pas fonctionné pour lui. Il recherchait donc un club. Comme il fallait que l’on remplace notre américain, cela nous a permis de reprendre Guillaume. C’est un joueur intense, un gros gabarit, qui n’a pas peur de bloquer les shoots. Il s’agit d’une bonne recrue.

Etes-vous optimiste pour la suite du championnat ?

Oui bien sûr. On voit que la poule est très serrée. Il ne faut pas se relâcher, rester vigilant car cela peut vite basculer dans un sens comme dans l’autre. Maintenant, nous avons une équipe taillée pour jouer le haut de tableau dans cette division 2. C’est notre ambition. Nous sommes armés pour faire face à une ou deux contre-performances. On fait tout ce qu’il faut pour charger le moins possible. (Avec le sourire…) Nous avons connu cela l’an dernier et malgré les défaites, nous ne nous sommes pas désunis. J’espère que l’on aura la même rigueur et la même humilité mais cette fois dans la victoire.


Pratique : match HCCA/Roanne, samedi 11 novembre, à 20h15, à la patinoire de Clermont Auvergne Métropole.

Laisser un commentaire