GTCF : Mardoux et Gergo Trails à la loupe

GTCF : Mardoux et Gergo Trails à la loupe
Les deux courses de 12 et 22 km offrent des passages techniques et des vues imprenables sur la métropole clermontoise ! (© David Gonthier)

Quatre courses figurent au programme de la 5ème édition du Grand Trail de Clermont-Ferrand, organisée dans le cadre de la Foire internationale. Focus sur les deux trails de 12 et 22 km…   

Le Mardoux Trail – 12 km – départ à 10h30.  

Si vous vous êtes mis au trail depuis peu, c’est la course qu’il faut disputer. Pas trop longue, assez technique, elle offre un bon aperçu de ce que l’on peut trouver dans la discipline. « Il s’agit d’un bon premier défi avec 470 m de D+. Ce dénivelé s’effectue lors des six premiers kilomètres. Les concurrents escaladent le plateau de Gergovie, font le tour de celui-ci avant de plonger vers la Grande halle à travers une descente directe et technique », résume Nicolas Monminoux, chef de projet du Grand Trail au sein de l’équipe de la Foire.

Le point clé du parcours se concentrera vers le ravin de Vazilhat ; là où il faudra se placer pour ceux qui jouent la gagne, là où il faudra gérer pour la grande majorité des engagés. Les organisateurs ont prévu un ravitaillement au 8ème kilomètre, dans la toute nouvelle Maison de Gergovie qui ouvrira ses portes début septembre.         

Le Gergo trail – 22 km – Départ à 10h.

Avec lui, on monte indéniablement en gamme. Si les concurrents vont l’emprunter dans le même sens, le parcours s’annonce néanmoins plus dense que l’an dernier grâce à deux ou trois modifications. Signe de ce changement, le dénivelé positif progresse pour atteindre les 900m. Pour le reste, les points-charnière devraient se situer dans l’ascension du plateau de Gergovie (versant Romagnat), du puy de Mardoux et sur les secteurs du puy et des grottes de Jussat.

« C’est un parcours 100 % relance où l’on est toujours en prise. Il y a de tout, du single très technique, du rocher calcaire, de la forêt. Il permet de découvrir des coins inattendus à proximité de Clermont. Franchement, c’est le parcours préféré de Michel Delaunay, le directeur de course, ainsi que le mien », avoue Nicolas Monminoux, avant de rappeler qu’il s’agit d’un tracé piégeux à souhait, surtout s’il fait chaud ce jour-là. Un poste de ravitaillement sera installé au niveau du km 13, situé entre Opme et Romagnat.        

Signalons enfin que le départ des deux courses sera donné cette année au sein du village auto de la foire, derrière un meneur d’allure. De quoi intégrer encore un peu plus le Grand trail à l’événement économique emblématique de la rentrée.   

Toutes les informations et les inscriptions sur le site : www.trail-clermont.fr.


Les deux autres courses

Le GTCF, c’est également deux autres épreuves. Premièrement, l’inédite « La Directissime ». Avec un parcours long de 33 km, elle offrira un profil descendant au départ du puy de Dôme jusqu’à la Grande halle d’Auvergne. Au menu, 1.840 m de dénivelé négatif et 770 de dénivelé positif. Départ de la course à 10h30 (8h30 en bus de la grande halle pour rejoindre le pied du puy de Dôme, montée par le Panoramique des Dômes). Deuxièmement, une épreuve « Nocturne », qui attire de plus en plus de monde. Longue elle aussi de 12 km (470 m D+), elle peut être courue en solo ou en duo. Le départ sera donné à 20h30, lampe frontale sur la tête.

Partager