Les constructeurs de maisons individuelles inquiets

Les constructeurs de maisons individuelles inquiets
Certaines mesures du gouvernement sont toutefois « très positives », précise LCA-FFB © Thinkstock

Pour LCA-FFB (les constructeurs et aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment), le Plan Logement du gouvernement risque de « briser l’élan de la construction neuve. » « Jusqu’à la mi-2017, les indicateurs étaient au vert. Depuis deux ans, le logement neuf tirait l’activité du secteur du bâtiment, tant dans les zones tendues que sur le reste du territoire. Mais dès le début de l’été et l’annonce des mesures envisagées pour le logement par le gouvernement, en particulier la remise en question du dispositif Pinel et du prêt à taux zéro (PTZ), les investisseurs et les acquéreurs-utilisateurs adoptaient une attitude attentiste » indique le syndicat dans un communiqué.

Conséquence immédiate : les réservations ont diminué ; Auvergne – Rhône-Alpes enregistrait ainsi une baisse de 11,9 % entre le second trimestre 2017 et le second trimestre 2016. « Aujourd’hui, les dispositions du Plan Logement vont briser l’élan et porter atteinte à l’activité du Bâtiment… et impacter les emplois du secteur » déplorent les constructeurs et les aménageurs LCA-FFB.

« Les ménages modestes, notamment les primo-accédants, qui vivent en zone « B2 » et C (1) ne pourront plus à terme bénéficier du PTZ, alors même que ce prêt faisait le plus souvent office d’apport personnel et permettait l’accès à la propriété. Au niveau national, chaque année, 50 à 70.000 ménages sont concernés, soit 6 à 7000 en Auvergne – Rhône-Alpes » poursuit la chambre professionnelle.

De même, les investisseurs qui « alimentaient » l’offre locative neuve du secteur privé en zone B2 (2) ne pouvant plus bénéficier des avantages fiscaux du dispositif Pinel risquent selon elle de se détourner de la pierre pour d’autres types d’investissement. D’où un risque de pénurie de l’offre locative dans ces territoires.

Toutefois, LCA-FFB Auvergne Rhône Alpes juge « très positives » les autres mesures annoncées : l’abattement fiscal sur les plus-values foncières, l’arrêt de l’inflation normative, la simplification des réglementations ou encore la lutte contre les recours abusifs.

(1) B2 : zone moyennement tendue – C : zone faiblement tendue
(2) Loyer plafonné et niveau de ressources des locataires encadré

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.