Photo : Le talentueux M. Jouhannaud

Photo : Le talentueux M. Jouhannaud
Evacuation par la force des agriculteurs de la Confédération paysanne (© Thomas Jouhannaud)

A Panazol, l’année 2019 commence par des cris… Ceux immortalisés par le photographe de presse Thomas Jouhannaud. Des cris de surprise, de joie, de tristesse, de révolte

Une belle devenue Miss, un sportif enfin champion, un ouvrier qui se voit confisquer dans la violence son outil de travail. Face à eux, le photojournaliste venu recueillir l’instant où tout bascule. Drôle de rencontre : quand une histoire intime devient l’histoire de tous. Quand un moment d’une vie devient une information. « Soudain un cri surgit. Un cri de victoire, de soulagement, de revendication, de joie immense, de bonheur, de jouissance, de rage ou de haine… Un cri comme au premier jour de l’existence. Crier quoi de plus naturel finalement. Crier pour se sentir vivant par tous les pores de son corps. Beugler, brailler, bramer, chanter, gueuler, hurler, comme un missile, un cri comme une fleur qui jaillit et se dresse, comme le printemps apporte les premiers émois. Témoin de ces émotions brutes et sanguines qui viennent de la nuit des temps, je déclenche, je photographie, je témoigne comme autant d’émotions qui fulminent autour de moi. À chaque instant sa photographie et à chaque instant son émotion et ses cris du cœur », explique Thomas Jouhannaud, photojournaliste.

Du 8 janvier au 2 février, la médiathèque ouvre ses portes aux photojournalistes et à son représentant « made in Panazol », Thomas Jouhannaud. Le Panazolais débute sa carrière en 1993 comme pigiste-photographe, notamment à Info Magazine. Après une formation en alternance de deux années au CFJ (Centre de Formation des Journalistes à Paris1), il obtient sa carte de presse en 1995. Il intègre en 1996 le groupe Centre-France comme journaliste reporter photographe (La Montagne-Le Populaire du Centre). En 2016, il a décroché le prix de la meilleure photographie de sport par L’Union des journalistes de sports en France (UJSF) pour la région Nouvelle Aquitaine et Occitanie. Il a terminé deuxième à la finale nationale.

Thomas est le témoin privilégié de l’actualité de la région depuis près de 20 ans. Il est aussi le témoin de l’évolution de sa profession.

Le vernissage et la présentation de 17 de ses plus puissants clichés en noir et en blanc, et en format XXL, se déroulera mardi 8 janvier à 18h30 (entrée libre).

Photo : Le talentueux M. Jouhannaud
Quand les jeunes lycéens de Limoges étaient « Charlie » (© Thomas Jouhannaud)

Table-ronde sur le photojournalisme

L’exposition « Cris du Coeur » sera accompagnée d’une rencontre, parrainée par le Club de la Presse Limousin. Entre conférence et table-ronde, elle réunira des reporters et photographes nationaux autour du métier en pleine mutation de photojournaliste.

Intitulée « Le photojournalisme, naissance, âge d’or et avenir », elle aura lieu vendredi 18 janvier à 20h, à la médiathèque de Panazol, et sera animée par le journaliste Raymond Dumas. « Nous parlerons du métier mais aussi des attentes des lecteurs, du rôle de la photographie de presse dans la transmission de l’information », note Thomas Jouhannaud. Quatre photographes participeront à ce rendez-vous ouvert à tous : Jean-Pierre Muller (ancien chef du service photos de l’AFP Bordeaux), Thierry Laporte (publie dans de nombreux titres nationaux et développe une très belle série de portraits grand format en noir et blanc), Charlie Abad (a publié dans la presse nationale, photographe limougeaud de clichés de rue).

Partager

Laisser un commentaire