Fissure du ménisque : les traitements naturels

Article mis à jour le 18 août 2021

Constitués de fibrocartilages, les ménisques sont des anneaux de cartilage en forme de croissants qui viennent prendre place entre les cartilages des fémurs et des tibias.

Leur rôle est de venir amortir les mouvements et de stabiliser le genou. Il y a deux ménisques dans chaque genou : le ménisque externe et le ménisque interne (le plus souvent blessé). En cas de fissure du ménisque, ou lésion méniscale, celui-ci a la possibilité de s’auto-réparer. Néanmoins, cette réparation peut être relativement longue (jusqu’à 12 mois) car les cartilages sont peu vascularisés. En outre, le temps de réparation dépend de plusieurs facteurs : importance du traumatisme bien sûr, âge du sujet blessé, hygiène de vie, etc. Si vous souffrez d’une fissure du ménisque, sachez qu’il existe des traitements naturels qui peuvent aider à une guérison plus rapide.

Fissure du ménisque : causes, symptômes et diagnostic

Causes de la lésion méniscale

Les personnes les plus touchées par la fissure du ménisque sont les sportifs et les personnes âgées à cause de l’usure du cartilage. Toutefois, la lésion méniscale est un traumatisme du genou qui peut avoir plusieurs origines : pratique de certains sports (comme la course à pied par exemple), faux-mouvement ou mouvements répétitifs du genou, obésité, mauvaise alimentation.

Symptômes de la fissure du ménisque

Les principaux symptômes qui doivent vous alerter sont :

  • un gonflement du genou,
  • une forte douleur lorsque vous vous relevez après un accroupissement,
  • une sensation d’instabilité du genou (impression que le genou se dérobe),
  • un blocage brutal du genou après une période de repos ou de décontraction musculaire.

Un diagnostic difficile

Les symptômes de la fissure du ménisque peuvent être difficiles à diagnostiquer si le patient souffre d’arthrose ou d’une entorse du genou. Le diagnostic est établi après des examens approfondis qui vont déterminer la mobilité, la force, l’équilibre et les capacités fonctionnelles de votre genou.

Dans les cas les plus graves, une intervention chirurgicale avec ablation partielle ou totale du ménisque (méniscectomie) peut être nécessaire.

Les traitements naturels de la fissure du ménisque

Fissure du ménisque - Traitements naturels

Ces traitements naturels ont deux objectifs : soulager la douleur en réduisant l’inflammation du genou et régénérer le cartilage du ménisque fissuré.

Soulager la douleur de la lésion méniscale

Les extraits de plantes

Trois extraits de plantes sont particulièrement efficaces pour soulager l’inflammation de votre ménisque :

  • La Griffe du Diable (ou harpagophytum) en extrait sec ou liquide. Prévoyez une cure de 40 jours minimum pour une efficacité optimale. Par ailleurs, vous pouvez associer l’harpagophytum avec des plantes reminéralisantes et drainantes pour booster ses effets : luzerne, bambou, lithotamne, ortie, prêle, etc.).
  • Le Curcuma racine en extrait titré à 95 % de principes actifs de curcumine ou contenant de l’extrait de poivre (pipérine). Là encore, vous pouvez associer le Curcuma racine avec cassis, reine des prés, ortie ou prêle pour augmenter son efficacité. Le Curcuma racine a un avantage majeur : il est efficace très rapidement (en moins de 48 heures).
  • L’extrait de moules “Orles verts”. Ces grosses moules du Pacifique sont riches en acides gras spécifiques aux propriétés anti-inflammatoires.

Les huiles essentielles

Genévrier, eucalyptus citriodora, gaulthérie ou menthe poivrée sont des huiles essentielles qui ont toutes des propriétés anti-inflammatoires. Pour les utiliser, vous pouvez les diluer dans de l’huile de calophylle, de l’arnica ou dans du gel de silicium organique. Massez votre genou avec ce mélange plusieurs fois par jour.

Nos autres conseils

En complément de ces remèdes, vous pouvez également surélever votre genou pour diminuer son gonflement. Si besoin, vous pouvez aussi utiliser le froid pour soulager la douleur : déposez sur votre genou une poche ou un linge propre contenant de la glace (jamais de glace directement sur la peau ! ). Renouvelez toutes les 4 heures pendant 2 jours.

A lire aussi : Quelles sont les conséquences du confinement sur la sexualité ?

Régénérer le cartilage après une fissure du ménisque

Plusieurs remèdes naturels pourront accélérer le processus de régénération du cartilage de votre ménisque après une fissure :

  • Le collagène hydrolysé d’origine marine à raison de 10 à 15 grammes par jour. A prendre 15 minutes avant le repas accompagné d’un verre d’eau citronnée. A noter : la mention “hydrolysé” est indispensable. En effet, l’hydrolyse permet une bonne assimilation du collagène par l’organisme. De plus, vous pouvez associer la prise de collagène avec de la poudre de lithotamne matin et soir. Le lithotamne va alcaliniser votre organisme (réduire son acidité).
  • La glucosamine marine (1500 mg par jour) associée à la chondroïtine marine (1200 mg par jour).
  • Le gel de silicium à appliquer matin et soir sur le genou (sans masser). Le silicium contribue à renforcer le cartilage de votre genou.

Les autres solutions naturelles pour soigner une fissure du ménisque

Fissure du ménisque - Autres solutions

En dehors des remèdes proposés ci-dessus, plusieurs éléments sont à respecter pour espérer une guérison efficace et rapide de votre ménisque.

Une alimentation équilibrée

En premier lieu, il est recommandé d’avoir une alimentation saine et équilibrée, riche en protéines (d’origine animale ou végétale). Il faudra en outre intégrer à votre alimentation quotidienne des huiles riches en Oméga-3 : huile de foie de morue, chanvre, lin, colza, ou de cameline sont les plus recommandées.

Mettre son genou au repos

En second lieu, il sera indispensable de ne pas solliciter votre genou pour accélérer l’autoréparation du ménisque. En conséquence, vous devrez soulager le plus possible votre genou et votre ménisque, par le port d’une genouillère par exemple. De plus, il faudra éviter les appuis sur la jambe touchée et ne pas forcer sur l’articulation. Pour finir, il sera bien sûr impératif de cesser toute activité sportive jusqu’à nouvel ordre.

A noter : Les traitements proposés ci-dessus ne peuvent pas remplacer un avis médical. Si vos symptômes persistent ou s’aggravent, il est indispensable de consulter un professionnel de santé.

A lire aussi : Brosse à cheveux : choisir le meilleur modèle selon son type de cheveux

Image par défaut
Frederique
Passionnée de lecture, j'aime écrire sur des sujets divers et variés allant de la cuisine à l'automobile en passant par le sport et les animaux.
Publications: 52

Laisser un commentaire