Les 7 meilleurs investissements immobiliers en 2022

L’investissement locatif dans le cadre de la loi Pinel

Investir en immobilier est plus intéressant quand on bénéficie d’allègements fiscaux. Avec la loi Pinel (jusqu’au 31 Décembre 2024) c’est possible. Acheter un bien neuf, vous permettra d’économiser jusqu’à 6000 euros d’impôt par an.

Cette loi est une aubaine pour concevoir une stratégie d’investissement immobilier en bénéficiant d’une réduction d’impôt.

L’investissement locatif dans le cadre de la loi Malraux

La loi Malraux vous donnera une réduction d’impôt de la même manière que la loi Pinel à condition d’investir dans des biens anciens dont le but est d’effectuer des travaux de rénovation.

Elle est calculée sur le montant de vos travaux annuels. D’un point de vue stratégique, Il est donc préférable de prévoir « une enveloppe travaux » sur les 4-5 prochaines année.
Cette réduction a un plafond d’investissement de 400 000 euros.

Pour en profiter, il suffit d’être domicilié en France et d’investir dans des biens immobiliers historiques ou esthétiques destinés à la rénovation puis à la location.

Vos travaux seront alors suivis par un architecte des bâtiments de France.
Attention, la durée des travaux est déterminée obligatoirement à l’avance avec l’architecte.

Investir dans une location meublée non professionnelle

La location meublée non professionnelle est l’investissement locatif le plus populaire en France. Différentes stratégies s’offrent à vous :
– La location courte durée.
– La location étudiante.
– La location en Ehpad.

Tous ces projets locatifs permettent d’obtenir un complément de revenu. Par exemple, la stratégie de la location étudiante vous permettra de faire une bonne plus-value de façon éthique.

L’étudiant étant une ressource humaine non épuisable, il est important de bien choisir l’emplacement de votre futur achat, le seul inconvénient peut être la gestion que demande ce type de bien lorsqu’un étudiant quittera votre appartement.

Investir dans les SCPI de rendement

La Société Civile de Placement Immobilier est un placement qui a obtenu de bons résultats ces dernières années. Elle propose à des investisseurs d’acquérir des parts de la société qui possède elle-même un parc immobilier.

La SCPI vous verse alors des dividendes trimestriels qui correspondent aux loyers. Lorsque vous achetez des parts dans une SCPI, vous devenez automatiquement associé à celle-ci.
Vos revenus seront réguliers et proportionnels à votre investissement global.

Un autre aspect intéressant de la SCPI est que la gestion locative est totalement prise en charge par la société de gestion, c’est donc un investissement 100% passif.

Pour acheter des parts en SCPI rien de plus simple, il vous suffit de vous rendre sur des marketplaces de SCPI ce qui vous fera gagner énormément de temps.

Investir dans un parking

Acheter un parking pour ensuite le louer est une stratégie efficace qui convient à tout type de porte-monnaie.

L’achat de départ peut être très faible, entre 5000 € et 30 000 € selon la ville ou vous souhaitez investir. À Paris, la rentabilité est estimée entre 4 et 6% à l’année. Vous pouvez augmenter cette estimation en investissant dans un box fermé, le loyer perçu sera de 10 à 20 % supérieur à un simple parking.

Ce qui est intéressant avec l’achat d’un parking, c’est que vous n’avez pas besoin de prévoir de travaux d’entretien ou de rénovation contrairement à un investissement locatif classique.

La location meublée dans l’ancien

La location meublée dans l’ancien est un achat immobilier intéressant couplé à une stratégie de rénovation et de location longue durée.

Dans un premier temps, la location meublée vous permettra de louer votre bien de 10 à 20% plus cher par rapport à un bien non meublé. Dans un second temps, les travaux de rénovation vous permettront de faire une grande économie par rapport à un achat neuf et de bien contrôler l’agencement de votre bien.

Le viager occupé

Communément et simplement appelé viager, cet investissement immobilier a de plus en plus d’adeptes. On compte 5000 transactions par an en France. Le concept est très simple : vous achetez le titre de propriété d’un bien auprès d’une personne qui conserve l’usufruit de sa propriété jusqu’à son décès.

Le viager se fait en deux étapes : la première est de verser un bouquet, une première somme versée pour réserver le bien, puis chaque mois vous verserez une rente au vendeur jusqu’à sa mort. Une fois le décès constaté, le bien sera totalement à vous.

4.5/5 - (37 votes)

Nathan
Nathan

Nathan responsable de la publication de Info-mag-annonce.com. Tous ses articles sont rédigés en coordination avec l'équipe de direction.

Publications: 178